VoxCatch

Monday Night Barbecue

Cette semaine les vestiaires de Monday Night RAW semblaient quelque peu vides. En effet, en plus des récentes suspensions de Chris Jericho et Randy Orton pour les raisons que l’on connait, Christian, Miz, Zack Ryder, Brodus Clay et même le Big Show – qui pourtant est un personnage important ces temps ci – étaient absent. En résulte un RAW qui semblait lui aussi un peu… vide, mais qui passe vite.

"Pourquoi il est tout flou le monsieur ?"

Review de RAW SuperShow du 4 Juin 2012

Le sourire du Big Show démarre le show. Enfin des images du sourire du Big Show. Et forcément c’était beaucoup moins marrant pour Brodus Clay, Kofi Kingston, R-Truth, Zack Ryder et Santino Marella la semaine dernière.

Le show s’ouvre avec Michael Cole qui demande l’attention de tous. On commence donc pas une interview du grand absent de la semaine dernière, John Cena. Cole a bien l’intention de faire porter le chapeau à Cena. Comme attendu ce n’est pas une interview mais un réquisitoire de Cole qui comprend ce que le Big Show a fait. John Cena est appelé à être plus humain et moins égocentrique. Michael Cole n’hésite pas à bousculer John Cena verbalement dans un segment qui n’apprend pas grand chose en fait à part que le Big Show a fait ce qu’il avait à faire et que Cena aurait dû l’aider avant. Bien lénifiant tout ça.

Le guru du People Power arrive. L’information est que John Laurinaitis est à la retraite, donc il était actif à Over the Limit ? Dans le jeu du cache cache, le Big Show n’est pas là cette fois et il choisit même ses dates maintenant. Représenté aussi par Paul Heyman ? John Cena choisit vraiment un défi qui l’entraine à l’affrontement face au Big Show en choisissant Michael Cole ! Un main event des plus alléchants vous en conviendrez, comme un pied de nez à cette ère de People Power qui coincide avec une érosion des ratings.

Swag & People Power au programme ce soir.

Michael Cole a du mal à digérer tout cela et il rouspète encore en coulisses, un premier quart d’heure tout Cole à l’écran. Une raclée est promise.

Bon revenons aux choses sérieuses avec un nouveau match entre Sheamus et Dolph Ziggler. Même plat que celui servi à Smackdown, bienvenue dans la portion catch de Raw. Michael Cole ne s’entraine pas pour autant et est revenu aux commentaires, au moins il savourera d’être trending topic. Pour revenir au match qui se déroule en ce moment, il est comme attendu de qualité, dominé par Dolph Ziggler mais à l’arrivée c’est Sheamus en trois mouvements qui conclue l’affaire. Mais l’irlandais ne sort pas d’affaire pour autant car il est surpris par le tandem mexicain Del Rio-Rodriguez. La tête et le bras de Sheamus sont visés en haut de la rampe. Un peu d’illusion dans cette rivalité qu’il peut y avoir du suspens. Si si.

Coup de pression ensuite. C’est Vince McMahon qui évaluera John Laurinaitis la semaine prochaine. Après le brevet des collèges, c’est donc le bac blanc pour Big Johnny, allez encore 5 ans et il sera prof des écoles.

Suite de ce Smackdown, euh Raw, avec Mistico vs Mistico. Retour du Sin Cara qui a bien envie de faire les férias et du Hunico qui a bien envie de renouveler la rivalité du temps où il était Sin Cara Noir. Hunico ne s’amuse vraiment pas car Sin Cara revient bien. A la clé sa meilleure prestation en direct, bien loin de ses tourments de l’automne 2011. Pourvu que cela continue comme cela pour le successeur de Rey Mysterio qui a aligné les mouvements précis. Hunico se serait-il habillé en Sin Cara et Sin Cara en Hunico ?

"Merde, on est grillé là"

Vous en conviendrez là quand même, cela fait très Smackdown car voici le traditionnel massacre de deux moucherons par Ryback pour la première fois en action à Raw. Cette fois-ci une élévation verticale est ajoutée au programme. Cole s’est moqué mais quelque part, il sait qu’il sera dans le rôle d’un des deux moucherons tout à l’heure.

Voilà maintenant un combat où il faut un vainqueur, même si le plus important pour eux est d’être le vainqueur à No Way Out. CM Punk croise donc à nouveau…..Daniel Bryan ? Bizarre car c’est Kane qui était prévu. Yes Man veut faire finalement une session questions-réponses. AJ est une dépressive, Kane va battre CM Punk et Daniel Bryan sera champion WWE à No Way out. La première question, pas impossible, la deuxième y est répondue à l’affirmative. Le match est de la même veine que vendredi dernier. Tiens en y pensant, les plats ont été mis au frigo le week end et remis au micro ondes ce lundi. En température trop haute pour CM Punk qui à l’issue d’un match enlevé cède après s’être un peu diverti auprès de son ami Bryan. Et surprise car le charme ravageur de la frèle AJ émoustille un Kane inhumain qui sur le coup a été un peu sensible quand même.

Décidément cette AJ surpasse Eve dans sa façon de troubler les hommes car après avoir fait des yeux de biche à Kane, la voilà draguant Josh Matthews. Le quatrième homme du match triple menace ?

"ça me fait tout bizarre dans mon pantalon"

Après une nouvelle petite répétition d’explications du Big Show dans une video, un sympathique match d’équipe récemment vu à Superstars se déroule. Kofi Kingston et R-Truth battent Curt Hawkins et Tyler Reks. Big Show ne frappe pas si fort que ça semble-t-il. Domination totale des champions par équipe avec un passage Kofi bien plus percutant que le passage R-Truth plutôt lourd et qui n’a pas passionné les foules.

C’est le temps du main event. Inquiétude au portillon car il reste vingt minutes au compteur tout de même et John Cena est déjà sur le ring. Mais pas de panique, Michael Cole va combler le trou en s’habillant en lutteur. En parlant d’excitation, Mr Excitment se pointe à bord de son joujou télécommandé. Et il a envie de rendre les choses excitantes en délivrant un match de disqualification. Toutefois, John Cena va finalement devoir passer sur le corps de Tensai avant de se frotter au plus gros morceau. Pas gagné car Tensai avait gagné leur seul affrontement passé. John Cena ne s’amuse pas au départ puis il réussit à surpasser Tensai. Toutefois Sakamoto n’est pas un manchot des pieds et s’en sert pour revenir au schéma de domination de Tensai. Un match pépère qui n’aurait fait stresser que Michael Cole. Et John Cena l’emporte sur sa séquence favorite à la fin.

Bon, fini de rigoler, passons au match sérieux pour conclure, John Cena vs Michael Cole. C’est quand même plus un segment qu’un match que l’on a au final, un discours de Michael Cole qui rapproche de l’oreiller. Il trouve le moyen de faire le malin mais c’est un bizutage donc Cole en caleçon ! J’avoue m’être quelque peu endormi, emballé par une conclusion des plus dynamiques d’un Cena coinçant Cole dont le but était de finir ridiculisé. Gagné ! Cena finissant par jouer encore au pompier avec un extincteur. Tensai arrive, faisant croire que Cena sera battu comme à Over the Limit, mais chokeslam n’est pas égal à KO Punch. Et John Cena l’emporte.

En somme ce Raw doit beaucoup à Smackdown qui lui a apporté toute la portion catch en plein coeur du show, John Cena et michael Cole assurant une partie exclusivement Raw dont le roster laisse très dubitatif.

Brousti
Auteur :
Rédacteur hyperactif.

3 Commentaires

  1. Felixtaker

    Mercredi 6 juin 2012 at 12 h 44 min

    La période de creux est-elle la seule excuse de ce RAW « vide » ?

  2. Gus

    Gus

    Mercredi 6 juin 2012 at 16 h 39 min

    Le manque de Storyline plutôt pour ma part.

  3. Vinc316

    Lundi 11 juin 2012 at 15 h 17 min

    Quand tu utilises Cole pendant 30 minutes alors que Drew McIntyre ou Tyson Kidd sont juste utilisés en house show et quelque fois en show secondaires, ça fait mal aux fesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>