Décryptage

Z True Long Island Story : Woo, Woo, Woo, Do you know it?

z true long island story zack ryder cardona

Focus sur la chaîne Youtube de Zack Ryder et de ce qu’elle lui apporte en tant que Superstar.

Il y a maintenant quelques semaines apparaissait une émission, une émission Youtube, par et avec un catcheur de la WWE. Ceci est très rare comme vous le savez car les Superstars de la WWE sont soumises à des règles assez strictes en ce qui concerne la promotion. Pouvoir interroger un catcheur relève souvent de l’exploit, comme peuvent l’affirmer la paire Christophe Agius et Philippe Chéreau dont les anecdotes ne sont pas rares sur le sujet. Pas le droit d’aller voir les lutteurs backstage, Aucune interview sans chargé de communication. Là où la TNA est assez cool, la WWE reste inflexible et protectrice de ses talents.

Pourtant un catcheur, Zack Ryder, a eu le culot de lancer sa chaîne Youtube et son émission « Z True Long Island Story », avec laquelle il s’est forgé une petite popularité. Petit tour du concept de cette chaîne.

Le concept

De ce côté-là, c’est assez simple. À chaque épisode, Zack Ryder raconte des faits marquants vécus récemment mais sous forme de gags assez fun. Peu à peu l’émission prend un format un peu plus travaillé mais sans limite de temps, le tout variant de 3 à 6 minutes en général.

Avec l’évolution de la popularité et du format de l’émission apparaît une sorte de concours des internautes qui le suivent : Le Broski Of The Week. Oui, vous savez, le truc qui fait que maintenant on a toujours une pancarte « Zack Ryder = Ratings » dans le public ou « Broski of The Week » lors des shows WWE. C’est un phénomène assez dense qui commence à prendre une ampleur conséquente que ce soit lors des shows WWE mais surtout sur Internet.

Publicité

Il y a aussi eu des invités dans Z True Island Story :

  • Scott Stamford, commentateur occasionnel du show WWE Superstar, fait des apparitions récurrentes.
  • Le père de Zack Ryder, montré comme fan de John Morrison, participe à pas mal de gags.
  • The Big O, un mec connu sur internet, assez colosse.
  • John Cena. Pendant 2-3 épisodes, Zack Ryder promet que John Cena sera dans son show — après une émission où l’on interroge des Superstars, dont John Cena, sur ce qu’ils pensent de Zack Ryder. Il fait une apparition lors de l’épisode 9.

Les répercussions

On en a déjà parlé, la première répercussion est une assez importante montée de la popularité de Zack Ryder sur internet. Pour ceux qui ont suivi la Draft supplémentaire, la WWE a bien vu le nombre de post disant « Zack Ryder from Superstars to SD » ou « Zack Ryder on the Main Event » et autres variantes. C’est assez impressionnant mais malheureusement, ça peut aussi lui nuire.

En effet, la WWE aurait confisqué à des fans des pancartes concernant Zack Ryder à l’entrée des shows. La WWE n’aime-t-elle pas son émission ? Il semblerait surtout que la WWE n’aime pas trop les catcheurs qui se mettent eux-mêmes over et préfère contrôler elle-même la popularité d’une Superstars.

À lire aussi : La WWE et les réseaux sociaux

Publicité

Zack Ryder a pourtant trouvé un moyen de se faire aimer du public sans apparaître dans le A-Show. Ce gain de popularité est à double tranchant : Soit la WWE n’aime pas du tout le fait que Zack Ryder force les choses en montrant son envie de push et l’ignorera — voire le sanctionnera implicitement, soit la WWE se laisse apprécier cette popularité et met en avant le catcheur pour faire plaisir aux fans.

Pour le moment, on se dirige malheureusement vers la première option ce qui est un peu bizarre car la WWE pourrait faire quelque chose de cette émission afin de la transposer à l’écran. Un format court, des gags sympas, pas trop de kayfabe brisé. Si on moule un peu le tout pour la télévision, cela peut largement être un segment très bon et supérieur aux catastrophes comme Word Up!.

Voir aussi

En haut