Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #15

Bienvenue dans la chronique que vous attendez tellement chaque semaine que j’ai pu lui foutre trois jours de retard sans aucun plainte, le Cutting Orbaz! (Bon, vous connaissez ma situation actuelle en même temps.). Cette semaine, outre le premier article de Toplevel, l’IWC était pendu aux lèvres du natif de l’Illinois, ai-je besoin de citer son nom, allez, pour le plaisir, CM Punk. Mais au delà de la possible naissance d’une icône (ouais, rien que ça) on peut aller plus loin, en se demandant si ce n’est pas le début d’une nouvelle ère.

 

Cutting Orbaz #15: Stone Cold Phillip Brooks

WWE Raw du 11/07/11

 

  • Boston, Massachusetts. Terre de John Cena. On peut donc s’attendre à un show où le Super de la WWE serait mis sur un piédestal, mais voilà. CM Punk était là, avec son microphone. Et encore fois, les paroles émises par le Straight-Edge sont toutes buvables. Et le mieux dans cet histoire, c’est que le public américain, généralement idiot (hué Christian alors qu’au fond, il a raison, scandé « USA, USA! » alors qu’il y a deux canadiens sur le ring) s’est cette fois entièrement mis derrière CM Punk. Comme s’il se disait « Bordel de merde, ce mec a raison! ». Et c’est là qu’on assiste à ce qu’on pourrait nommé un God turn (attention, ceci est tout à fait PG, pas de mauvais esprit) de la part du buveur de pepsi. « Voilà, je suis là pour représenter le ras-le-bol ambiant des catcheurs sous utilisés et d’un public lassé », un peu comme si la WWE avait fait exprès de nous servir de la merde pour qu’on apprécie d’autant plus ce plat d’été.
  • Je change de point juste pour aéré, j’ai pas fini. Le mieux c’est qu’en face, l’arrivée de John Cena ou de VKM (bon d’accord, la popularité actuelle du dernier est un peu bancale) n’y fit rien. Tout le monde était derrière Punk, même le gosse de 6 ans avec son T-shirt « Hustle, Loyalty, Respect ». En fait, je me demande même si le T-shirt de SCSA lors de son « shoot » n’était pas un clin d’oeil aux actions de Stone Cold. « Bien, toi tu te dressais contre la WWE en frappant, regarde ce que je vais foutre comme bordel! ». Dire que cette semaine on a changé d’ère est peut être dépassé. Mais les détails tels que le « son of a bitch » ou l’emploi du vrai nom de CM Punk me font dire que tout le côté PG montré actuellement a été balancé pour rentrer plus durement dans la « real » era. L’utilisation des évènements extérieurs, des réseaux sociaux et le cas CM Punk montre une sorte de nouvel orientation de la WWE qui veut donner un aspect plus réel avec la différence entre le keyfabe et le non-keyfabe réduite au maximum afin que le spectateur se demande s’il regarde une divertissement ou des faits réels. Bref, je sais pas si la WWE pousse cet aspect spécialement pour la feud du départ de Punk ou si cette ligne directrice sera gardée après le départ (incertain même s’il a soit disant arraché le contrat qui le remettait à la WWE.) de CM Punk.
  • En dehors, les histoires ont l’air bien fade. Mis à part un hype du MITB avec un 3 vs 3 sympathique et une exposition de Del Rio qui me fait douter de mon choix (psychologie inversée, le dominant perd au PPV) pour le MITB de Raw. Par contre, On a découvert la langue d’Evan Bourne (il ne l’avait plus sorti depuis une confrontation avec Edge) mais faudrait  qu’il l’a ravale, parce que bon, c’est pas ça.
  • McIntyre EST À RAW! McIntyre EST À RAW! McIntyre EST MORT! McIntyre EST MORT! En effet, le plaisir de voir le Chosen One, même s’il s’est fait massacré a été remplacé par une inquiètude sur une potentielle blessure lorsque que l’on voit les béhémoths Show et Henry tomber sur un matelas et pas McIntyre, heureusement, l’Écossais s’en sort avec quelques douleurs qui ne sont pas trop grave.
  • Mais quand j’y pense, Raw n’a pas vu beaucoup de matchs. L’opener et le main event étaient des segments micros et il n’y eut que trois combats et demi (le demi étant le match féminin). C’est donc là qu’on voit l’importance et l’implication mises dans la feud autour du titre, qui n’a jamais été autant mis en valeur par une feud. Bon, je vais planer un peu. Et si on assistait à un Chicago Screwjob? à l’image de Bret Hart, CM  Punk serait pris dans un STFU et VKM sonnerait la cloche… Noooonnn. Même si c’est plus que probable (pour moi le Montreal Screwjob est un work, mais c’est mon avis perso), ce genre de work aurait un goût amer. Bref, les hypothèses les plus folles sont lancées et on a hâte d’être dimanche soir.

WWE NXT du 12/07/11

 

  • ZZZZZZzzzZzZZZzZZZz…. Oh, un NXT sauvage apparaît! Orbaz lance « Grève » et ne commentera plus ce show tant que les semaines se suivront et se ressembleront, et aussi tant que ce show aura l’air d’un gros foutage de gueule. Bon allez, je vous donne le lien des résultats, qui est amplement suffisant: NXT (oui, ça ne vient pas du forum, NXT étant tellement populaire qu’on en parle plus.)

WWE Superstars 14/07/11

 

  • Quatre matchs à Superstars et une situation étrange pour Ryder. Qui malgré une pop bonne pour un lowcarder affronte toujours alternativement des heels et des faces. Même s’il gagne à chaque fois (bientôt un Streak vs Streak contre Masters?) c’est assez bizarre.
  • Les Usos continuent leur montée dans mon estime. Je me dis que cette équipe, si, comme auparavant avec la Hart Dynasty a de vrais adversaires pour le titre, on pourrait de nouveau avoir de VRAIS matchs pour le titre tag team.
  • 2ème apparition de Barrett à Superstars, étrange… Bon, il gagne tout le temps.
  • Bon, autant Maryse est pas géniale in-ring, autant elle sait quand même bien prendre la heat avec quelques gestes comme en imitant Beth Phoenix ce jeudi.

 

WWE Smackdown du 15/07/11

 

  • Ayant vu les évènements de MITB, et prenant en compte le fait que vous l’aurais d’ores et déjà TOUS regardé. Je vais parler de ce Smackdown un peu différemment.
  • Par exemple, heureusement que Christian et Orton avait une stipulation qui promettait quelque chose d’un peu différent de tous leurs autres affrontements, sinon cette feud démontre le point faible de Smackdown, son manque de star power, j’aurais beau tout dire sur la qualité technique, il faut quand même avouer que le show rouge a beaucoup plus de gueule, même quand les storylines sont bofs. Bref, la promo du match fut assez basique avec Christian qui s’attaque à Orton avant que ce dernier ne résiste. Bref, Orton a dominé ce vendredi les débats même s’il a perdu face à Kane.
  • Ce dernier qui, mine de rien, se rapproche de la retraite à mon avis. Cette sorte de ras-le-bol exprimé pourrait entrainer une feud finale avant que Kane décide de ne plus être le Big Red Monster. Alors, face à Orton? Une hypothèse probable tant il me semble important de modifier la carte du main event de Smackdown.
  • Cody Rhodes et l’IC se rapproche. Même si le tout peu tourné à une feud à trois avec Dibiase en plus (contre Rhodes et avec un bon face turn, ça lui fera du bien.) Bref, mes soupçons étaient fondés, l’Undashing one est pas encore pusher vers le main event et reste donc un upper midcarder solide.
  • Il bat alors celui que je n’attendais pas lors de MITB, Daniel Bryan, étonnant vu qu’il n’a pas forcément le nécessaire en terme de micro pour s’incruster en haut de la carte. Mais vu que le MITB dure un an, je pense que Bryan aura le temps d’être pris en main.
  • Ah, la championne de Raw à Smackdown? Ah,non, c’est la championne des Divas mais tout le monde l’a oublié car le titre se joue qu’à Raw. Ce soir n’était surement qu’une piqûre de rappel pour dire que le titre est unifié et vaut pour toutes les divas de la compagnie.
  • Je vous avouerai que la différence entre l’impatience de voir une confrontation en Mark Henry et Big Show et la qualité du match fut énorme. Certes, j’ai beaucoup aimé l’intensité mise. Mais ça me semblait trop « lourd » sur le ring, alors que je pensais les deux colosses plus mobiles que ça.
  • Ce sera le dernier Smackdown de Sin Cara, qui aura au moins battu Sheamus et aura permis le lancement d’une possible nouvelle feud, Barrett vs Sheamus. En effet, l’Anglais, présent aux commentaires, profita de la faiblesse de son ennemi de sang irlandais pour lui foutre son finisher et celui de l’irlandais. Après, est-ce que c’était juste pour le MITB? C’est une autre possibilité.
  • J’ai oublié de le signaler mais comme toujours, les matchs étaient forts sympathiques.

Bilan:

Pendant que Raw vit la storyline de la décénie, Smackdown continue de briller par sa régularité, voir un peu trop. Après MITB, les choses devront bouger vers le main event si on ne veut pas voir une lassitude du public.

NXT est une connerie, une fucking bullshit merde qui ne veut pas s’arrêter et qui veut mourir avec un nez de clown. RENDEZ MOI TOUGH ENOUGH!!!

Superstars continue ses petits matchs, on est dans une qualité similaire chaque semaine, si vous aimez les catcheurs présents, n’hésitez pas à vous le faire.

Et voilà, c’est (enfin) tout pour moi, désolé d’avoir pris encore plus de temps mais je suis… hum… débordé. Salut à tous et à toutes et à la prochaine!

 

 

 

 

1 commentaire

Les plus lus

En haut