VoxClassic

Triple H vs Randy Orton : King Nothing

Ceux ayant déjà regardé le match du jour, bah tant pis pour eux déjà, parce qu’ils vont facilement voir où je veux en venir avec la petite rétrospection qui va suivre. Pour vous remettre dans le contexte, Raw en 2008 est sous l’hégémonie de William Regal, alors GM et KOTR. On est le 28 avril, lendemain de Backlash où Triple H a pris le titre des hanches du Legend Killer, mettant fin à The Age Of Orton. Les deux se détestaient déjà depuis la fin de l’Evolution et ils sortaient d’une rivalité pas si lointaine entre la DX et la Rated-RKO.

Randy-Orton-In-Action-With-Triple-H

Bon c’est Triple H et Randy Orton donc si vous êtes pas pas fans de catch lent et méthodique passez votre chemin. Le début du match c’est du chain wrestling donc headlock, armlock et consoeurs. De temps en temps on a droit à un coup de pied ou une corde à linge, mais c’est pas souvent. Puis Triple H prend l’avantage et s’acharne avec euh avec acharnement sur l’épaule de son adversaire, la même qui sera brisée quelques mois plus tard. Randy arrive à reprendre le contrôle du match grâce à son DDT d’entre les cordes. Un peu de back and forth puis on retourne au sol avec deux très longues Sleeper, qui à défaut d’endormir Haitch, endort la foule. Même public qui sera réveillé quelques instants plus tard grâce à un sideslam du champion qui place son facebuster. Encore un nearfall et alors qu’ilse relève, powaerslam ! Le match se déroule et les coups de poing aussi. Un gros brawl au milieu duquel on peut voir un combo ou encore une superplex. Je vous laisse découvrir la fin de par vous même, sinon c’est pas drôle, tâchez juste de bien écouter sinon vous allez rien comprendre au pourquoi du comment.

Je sais bien que ce match n’est pas le meilleur qui existe, il est même plutôt chiant parfois, mais quand on m’a imposé… heu proposé de faire le premier article de cette rubrique, c’est le premier auquel j’ai pensé, c’est un de ceux qui m’a le plus marqué en tant que heu… mark, enfin surtout sa fin, parce que le reste…

 

2 commentaires

Les plus lus

En haut