VoxClassic

Triple H vs Shawn Michaels vs Chris Benoit : Night of Dead Legends

Ce VoxClassic vous emmène en 2004, plus précisément le 14 mars, lors du PPV le plus attendu chaque année, Wrestlemania. Cette année, un catcheur recevait enfin un push attendu. Longtemps pensionnaire de la midcard, Chris Benoit remportait le Royal Rumble 2004 en éliminant The Big Show en dernier alors qu’il était entré en premier sur le ring, un exploit.

Au bout de quelques semaines, Chris Benoit se dirigea vers le World Heavyweight Championship de Triple H. Ce dernier avait déjà un problème sur les bras, un problème appelé Shawn Michaels, le Last Man Standing entre les deux hommes c’était conclu sur un nul au Royal Rumble. Du coup, l’Heartbreak Kid veut un rematch et s’incruste pour donner une affiche qui tout de même fait rêver.

Un Triple H champion heel dans une forme tout à fait convenable (une période du Haiche que j’aurais adoré vivre et qui me fait rêver). Un Shawn Michael au plus haut niveau et un Chris Benoit au top niveau. Ce match est une sorte de référence de ce que doit être un match d’une telle importance. Une intensité progressive, une action constante dans le ring. Aucun catcheur qui paraît plus faible que l’autre, on sent que chacun peut vraiment gagner. Un bleeding cohérent. Ni trop rapide ni trop tard. Ce match – qui est match de l’année 2004 – est un classique du genre. Certes, nous nous aurons surement pas fait découvert ce classique, mais il était indispensable qu’il apparaisse dans un VoxClassic. L’issue du match est vraiment intense et vous rappellera surement un autre match de Wrestlemania un poil plus récent.

Ça vous a surement rappelé (ou pas) la fin longuette du Taker vs HHH de WrestleMania 27 — seul match qui m’a marqué, tellement l’intensité du match était là aussi. La victoire de Chris Benoit est une consécration pour le canadien qui est rejoint par un autre catcheur regretté, Eddie Guerrero (les deux étaient copains comme Vickie Guer… euh comme cochon). Un feel good moment comme les aime la WWE, puisque Eddie venait de conserver le WWE Championship face à Kurt Angle.

Une image forte donc que ses deux catcheurs morts, qui ont marqué le catch WWE, ont laissé à ce Wrestlemania XX qui avait lui un VRAI main event (et là je me tourne vers Wrestlemania XXVII avec un regard noir) qui regroupe toutes les qualités pour être un vrai classique de Wrestlemania et du catch en général.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut