Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #25

Salut à tous et à toutes et bienvenue dans le Cutting Orbaz, vingt-cinquième du nom! Je vais annoncer la couleur tout de suite, je n’ai pas apprécier Night of Champions, non pas par les résultats, mais pour le booking majoritaire qui faisait que la majorité des matchs ressemblaient à des matchs bouche-trous… La WWE avait donc fort à faire pour relancer la machine, surtout que Hell in a Cell est dans une semaine.

Cutting Orbaz #25: Booking accéléré.

WWE Raw du 19/09/11

  • Tellement accéléré que CM Punk, vendant le match face à Triple H en boitant en début de show, revient frais et pimpant (en tout cas normal) en Main event pour battre Awesome Truth. Tellement accéléré que Triple H nous a expédié le booking du match pour le titre WWE qui sera donc un Hell in a Cell (je passerais le speech habituel sur le fait que ce PPV est une absurdité qui fait honte à la stipulation, auquel j’adhère) entre CM Punk, Del Rio et John Cena. Tellement accéléré que Del Rio repris son joujou préféré pour conserver un semblant de crédibilité, John Morrison. Tellement accéléré qu’on eut déjà un licenciement… C’est pas tout ça, mais en attendant, on a l’impression de louper des détails et de ne plus avoir toutes les clés en main.
  • Et ce fut un double licenciement. Laurinaitis? Punk? Cena? Non, c’est Awesome Truth qui fut expulsé à coups de pied aux fesses par tout le roster (du temps d’antenne pour Drew! Yeepee!). Rebondissement assez imprévisible, vu qu’en prélude on eut les excuses de ces derniers pour leurs interventions (avec une jolie incohérence d’ailleurs) à Night of Champions. Ils avaient déjà eu la punition de rencontrer les top faces en Main Event et une forte, ce fut donc avec surprise qu’ils furent en plus renvoyé. Mais c’est bien beau tout ça, en attendant on reste au statut quo concernant le(s) possible(s) « conspirateur(s) ». Certes, on pense forcément à un McMahon, mais lequel?
  • Smackdown a encore une fois pris un sacré temps d’antenne en exposant les feuds Cara², Christian/Sheamus et l’avènement du nouveau champion du monde (vraiment) poids-lourd, Mark Henry. Ce dernier eut un segment avec Jim Ross. Beaucoup trouvent que Mark Henry a un mic-skill moyen. C’est vrai qu’il a des fois quelques « problèmes » d’élocution, mais je trouve qu’il a un mic-skill qui colle avec son personnage. Et je me demande si la WWE va le récompenser avec un long règne ou si Orton va encore faire un caprice et récupérer son titre dans une semaine.
  • Hugh Jackman en guest host, je dois vous avouer que j’étais pas en joie devant le retour d’un guest host, mais le segment, très réussi et joué avec envie par l’interprète de Wolverine (Par contre, c’est un sosie qui joue dans X-Men Origins Wolverine, c’est pas possible autrement, si vous avez oublié ou jamais regardé ce « film », vous avez de la chance…). La défaite de Ziggler face au Long Island Iced Z n’est pas honteuse car elle contribue à l’avancement de la feud entre Dolphie et Jackie. Ce dernier étant officiellement embauché par Vickie qui a désormais deux poulains. (en attendant d’autres, j’espère… Drew, si tu me lis, glisse l’idée aux bookers)
  • Terminons par les divas, c’est pas tout ça, mais elle commence à méchamment morflé les donzelles of loose. Les défaites successives sont vraiment issues d’un booking mauvais, Beth est montré comme prétentieuse, vu qu’elle dit être la meilleure du roster et qu’elle perd à chaque fois. Ce qui ne devrait pas être le cas vu qu’elle devrait plus s’inspirer du personnage de Monster heel de Mark Henry.

WWE Superstars du 22/09/11

  • Tiens, ils ont ressorti Primo du placard pour jobber face à Alex Riley. Ce dernier est tout de même pas très convaincant in-ring et je me demande si son push est toujours d’actualité…
  • De quand date le dernier match gagné par Drew McIntyre? Mais cette semaine, c’est encore pire, Il a été battu Par Mason « Jeribatistwo » Ryan, qui est un robot, qui décompose tous ces mouvements, c’est en aucun cas fluide et tout à fait désagréable à suivre.
  • Pour Brodus Clay, cf les semaines précédentes.
  • Un escapé de NXT contre un actuel prisonnier du « show » de la WWE. En effet, le prétendant au titre Intercontinental Ted Dibiase s’est offert le… *purée je peux dire quoi là, il a plus sa houpette, ça sert plus de le traiter de Tintin de la WWE…* canadien Tyson Kidd (ouais, j’ai rien de mieux) dans un match de bonne facture.
  • Pas de photo, non pas que je pense que vous soyez trop jeunes pour voir Superstars, mais la WWE n’a diffusé le show qu’en Angleterre. La fin du show est proche les enfants…

WWE Smackdown du 23/09/11

  • A contrario de Monday Night Supermega Raw, le booking de Smackdown est très propre, on réinstalle un peu de crédibilité au challenger en lui offrant le scalp (et c’est pas forcément une métaphore, vu que le match fut sanglant) du champion Intercontinental et a ensuite fait face au champion en le dominant légèrement (mais à peine).
  • On vit Triple H et John Laurinaitis en début de show, et là où Smackdown fait fort, c’est que la présence du roster autour du chef donne une espèce de « réalité », que Smackdown est vraiment à part entière de Raw (Ce qui fut aussi le cas à Raw quand on vit tout le roster en train de mater la TV) mais que ce n’est pas pour autant que Smackdown est en dehors de la WWE. Bref, tout cela amena à un Christian, se portant leader du show. Tout cela mena à un lumberjack match pour le titre entre Mark Henry et Christian. Et ce match eut tout du booking efficace. Non seulement on eut le fil rouge de la soirée, avec Christian cherchant du soutien. Mais de plus, elle traita des feuds Sheamus/Christian et Henry/Orton. Vous allez me dire, Raw fait pareil, vu que le ME traita du fil rouge « qui va être virer? » et de l’histoire principale de Raw. La différence? Le rythme, le show bleu a l’air largement plus maîtrisé.
  • Par contre, Expédiez-moi cette feud indou tout à fait indigeste entre Jinder Mahal et Great Khali, on sait très bien que tout cela ne servira à aucun des deux intervenants mais qu’en plus les débuts de Mahal furent totalement foireux. De ce côté là, c’est un bonnet d’âne pour les bookers, surtout que l’indien passe toutes les semaines à la TV.
  • L’Europe fut mis en avant cette semaine avec les victoires de Wade « mon plus grand fan est Toplevel » Barrett et de Sheamus, respectivement face à Justin Gabriel et Heath Slater. La similitude entre ces matchs se situent non seulement dans leurs formes mais aussi leur objectif, les deux sont des vainqueurs nets et sont tout à fait crédibles en futur challenger au titre World Heavyweight (et là je vois Toplevel préparer un contre argument sur Barrett en disant qu’il a rien de crédible. EDIT: Vous pouvez déjà admirer le travail en commentaire!).
  • Les Donzelles of loose ont gagné face à l’équipe « Je me fais tout le temps défoncer mais je le vis bien » d’AJ et Kaitlyn. Pas de quoi remonter vraiment la côte des plus talentueuses des Divas, vu que ça fait quelques semaines que l’on voit ça.
  • Deux tag teams face qui s’affrontent? Y a si peu d’équipes disponibles? Je ne sais pas si l’objectif été de présenter Air Boom comme une équipe aussi valables que les Usos, mais je ne sais pas, j’espérais une bien meilleure résistance des Usos. Après la feud face à Awesome Truth devrait reprendre d’ici peu, il faut juste en attendant conforter Air Boom comme une équipe avec des automatises, surement la raison de ce match ce soir.
  • On termine avec la feud Cara², qui eut un petit rebondissement avec le heel Cara qui a battu Daniel Bryan après que face Cara est pré-mâché le travail, Mister Money in The Bank subit de nouveau une défaite et je me demande s’il va vraiment finir par avoir une vrai feud afin de le crédibiliser. En attendant, les Power Rangers vont devoir bientôt changer de couleurs pour qu’on puisse les distinguer, parce qu’en attendant, mis à part l’attitude, le public a pas trop de cartes en main pour pouvoir distinguer le face du heel.

Bilan:

Cette semaine, il fallait lancer les feuds principales afin que le PPV soit déjà un peu vendeur, la mission fut assez accomplie avec un Raw un peu brouillon mais assez captivant par sa fin surprenante, quand Smackdown prend le temps de bien faire les choses efficacement. Le champion est crédible, le challenger aussi. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes pendant que le titre WWE reste lui en second plan.

Superstars est quand à lui avec uniquement un seul match de bonne facture, ce qui m’a pas trop permis d’accrocher. Les retours un peu foireux de Brodus Clay et Mason Ryan ne sont pas un plus pour le show qui est devenu un repaires à lowcarders/midcarders qui n’ont plus de temps d’antenne à Raw (devinez à cause de quoi).

C’est ainsi que se conclut ce 25 ème numéro du Cutting Orbaz. Vous pouvez toujours nous aimer sur Facebook, nous suivre sur Twitter et laisser un commentaire!

3 commentaires

Les plus lus

En haut