Review

Un Retour D’Honneur

Samedi soir, la Ring of Honor faisait son grand retour à la TV, une occasion parfaite pour votre rédacteur préféré de se remettre à suivre assiduement la fédération.

 

Review de Ring Of Honor du 24 septembre 2011

Retour à la TV donc puisque oui, après quelques mois d’absence, la petite mais néanmoins célèbre fédération de Philadelphie faisait son grand retour en weeklie sur ABC. Le show s’ouvre sur un nouveau générique, plus classe, plus actuel, tout comme son nouveau logo. On constate tout de suite une grosse différence : dans la salle, il y a trois fois plus de monde qu’a l’époque de la diffusion sur HDNet, de quoi mettre une bonne ambiance. Reste à esperer que cette affluence ne diminuera pas. Autre surprise, Nigel McGuiness, est de retour lui aussi. Après un passage remarqué à la TNA et des soucis de santé qu’on lui connait, l’ex champion du monde de la ROH est de retour à la maison et officiera en tant que commentateur.

On débute assez vite avec le premier match, Futur Shock (Adam Cole & Kyle O’Reilly) contre les Bravado Brothers (Harlem & Lance Bravado). Un match assez rapide, on a parfois du mal a suivre les tags car les membres de chaque équipes se permettent d’aller souvent sur le ring alors que leur co-équipiers étaient les seules hommes légaux. Les Futur Shock remportent le match.

Après quinze longues minutes de promos, de récapitulatif de Best In The World 2011, de promo de DVD, du site de la ROH d’interview et encore de récap du précédent pay per view, le second match de la soirée peu commencer. Charlie Hass et Shelton Benjamin contre Chris Hero & Claudio Castagnoli. Un match un peu lent mais technique. Beaucoup de soumission, de nearfall. La Wrestling Greatest’s Tag Team remporte le match aprés prés de 20 minutes d’action assez intéressante à regarder sur une clotheline de Shelton Benjamin sur un Chris Hero maintenu par Charlie Haas qui n’aura plus qu’a faire le tomber par la suite. Notez que c’est sûrement l’un des, voir même le dernier match de Claudio Castagnoli à la ROH, puisque vous devez déjà le savoir, le suisse à signé un contrat de développement à la WWE.

 

Revenons sur le show en général : une très bonne ambiance, et un bon show pour un nouveau départ. Nigel McGuinness est très bon en commentateur. Le public de Chicago était énorme – Notons le chant « Justin Bieber » envers l’un des Bravado Brothers qui possède les même atouts capillaires que le jeune chanteur – , ce qui n’est pas tellement une surprise en soit si vous avez vu WWE Money In The Bank cette année. Reste quand même que l’attente entre les deux match fut assez longue avec toute ces promos, alors qu’on aurait surement pu y caser un match simple pour diversifier un peu. Seule ce petit segment, nouveau et intitulé Inside ROH fut assez intéressant, surtout si l’on découvre la ROH seulement maintenant. De bonne choses en tout cas pour un nouveau départ et un futur que l’on espère prometteur pour la ROH !

 

 

2 commentaires

Les plus lus

En haut
//ad6media