Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #26

Bienvenue à tous les fellas et fellas au féminin pour ce vingt-sixième Cutting Orbaz! Cette semaine, pas le temps de souffler, Hell in a Cell arrive déjà! Dans ces moments de PPV qui s’enchaînent, les nouvelles feuds se font rare et ça peut gravement nuire à la qualité du show. Ce qui un peu le cas même si mon optimisme vous dira que tout cela n’était pas catastrophique, juste un peu moins bon.

 

Cutting Orbaz #26: L’Enfer sous toutes ses formes.

 

WWE Raw du 26/09/11

  • Tiens, Faisons un petit récapitulatif de la situation de Zack Ryder à la WWE depuis le départ de Z! True Long Island Story:
    -Il gagne fréquemment à Superstars (ce qui n’est pas une fierté, mais c’est déjà ça!)
    -Il a eu un title shot pour le titre US (ce lundi) et a effectué deux fois le tombé sur le champion US (chose inconcevable il y a à peine six mois)
    -Il est populaire
    -Il a un temps d’antenne conséquent ( de 1 min par moi, il est passé à une apparition dans pratiquement tous les show de la WWE).
    Bref, On peut dire que le bilan de son émission internet est très positif. Même si l’on sait qu’il n’y a pas de grandes qu’il fasse un main event de PPV un jour, c’est déjà une belle avancée pour un ancien jobber.
  • Ouverture du bureau des plaintes cette semaine avec Cody Rhodes, Christian et Dolph Ziggler qui se sont, comme le nom l’indique, plaint à Triple H du traitement reçu les semaines précédentes. Tout cela a permis de booker le show mais aussi de déclencher une petite rebellion de ces catcheurs à travers notre Boy Scout made in WWE, David Otunga! Ah, et aussi John Laurinaitis, désolé, je l’avais pas vu. En tout cas tout ça promet de nouvelles péripéties sur la storyline conspirationniste à la WWE, même si pour l’instant elle a connu un sacré coup d’arrêt ce lundi.
  • Parmi les matchs bookés par Triple H, il y avait cette Battle Royal pour le titre Intercontinental à dix. Et Drew était dedans! Pour cinq secondes… C’est déjà du temps d’antenne de pris. En tout cas ce match a permis de donner du temps d’antenne aux feuds de Smackdown Cara/Cara, Sheamus/Christian et Rhodes/Dibiase. Le tout finissant sur une victoire de Rhodes, qui reste champion devant l’adversité, ce qui au fond montre qu’il est un pas un champion qu’on pourrait qualifier de faible.
  • Le match pour le titre US fut quant à lui achever par une victoire pas très net du blond peroxydé. S’en suivit un beatdown de Swagger et Ziggler sur Zack Ryder. C’est ainsi que vint Catastrophe aérienne! (Bah quoi, c’est pas le français pour Air Boom?) et c’est ainsi que vint aussi Capitaine Évidence (Captain Obvious si vous voulez, oh!), Teddy Long qui nous sorti de son chapeau un 3 vs 3. Vickie sorti de Superstars Mason Ryan, mais vu que ce dernier est devenu gentil pendant sa blessure. Il nettoya le ring et permis à Zack Ryder de faire le tombé sur le champion. Les heels devraient servir de joujou à Air Boom en attendant le retour du Miz et de R-Truth d’ici quelques semaines.
  • Pour les divas, que dire si ce n’est qu’il y a rien de bien nouveau?
  • On a évité la purge (en tout cas le lundi) qu’aurait pu être un Khali vs Henry. En effet, ce dernier n’attendit pas le début du match pour donner une leçon au monstre de foire de la WWE. Bref, Henry apparaît toujours comme un monstre de puissance. Mais que de temps donner à Smackdown. Quand on sait que Raw pendant ce temps là n’a pas le retour à Smackdown, ça en fait du temps d’antenne de perdu pour développer les storylines… Saleté de Supershow…
  • Mais la feud qui eut le plus d’exposition fut pour une fois fut celle pour le titre de la WWE. Tout d’abord avec John Cena qui ne manqua pas de qualificatifs pour décrire la stipulation « Hell in a Cell » (Qui d’années en années perd en valeur malgré sa description donnée ce lundi par le champion). Mais celui qui marqua le plus de points fut Alberto Del Rio, réussissant à faire coucher les top guys de la WWE (Même s’il avait auparavant perdu face à CM Punk). C’est pas très bon signe pour lui. Mais au moins ça lui donne le peu de crédibilité nécessaire pour le match de ce dimanche.

Un Raw qui a donc bien construit ses feuds sur le papier, mais ce que je n’ai pas dit c’est que le tout n’était pas non plus très passionnant, ce Raw peut être même qualifié de chiant. Dommage, les idées étaient bonnes à mon avis mais assez mal servis par le peu de développement à cause de ces deux petites semaines entre les deux PPV.

 

WWE Superstars du 29/09/11

  • Daniel Bryan m’a perturbé cette semaine, il a regardé sa mallette d’une manière, l’air de dire « tu me pourris ma carrière », tellement il est sous exposé depuis l’annonce de son cash à Wrestlemania. Malgré tout un match de haut vol entre Bryan et Baretta qui se conclut par la victoire logique de Bryan.
  • Pour Brodus Clay… ai-je besoin de le dire?
  • AJ et Kaitlyn vs Les Bellas, bon, j’ai pas le temps pour ces conneries, je zappe… (Après tout ça vous intéresse vous?)
  • En voyant John Morrison contre Drew McIntyre, on pouvait se poser la question légitime: Qui est le plus bas dans la carte? Parce que Morrison est pas vraiment dans sa meilleure forme. Mais non, malgré encore une fois un bon match, McIntyre continue sa losing streak…
  • Pourquoi cette photo de Zack Ryder alors qu’il n’est pas dans le show? Parce que son match de vendredi à Smackdown face à JTG avait plus sa place à Superstars, rien que pour la présence de JTG. De plus, le site de la WWE ne donne plus de photos du show.

 

WWE Smackdown du 30/09/11

  • À la WWE, on aime les passage de flambeau entre catcheur. Comme ici, le petit symbole que fut cette interview par Booker T de Mark Henry, les deux seuls catcheurs noirs à avoir brisé totalement le plafond de verre et acquit un titre de champion du monde. Malgré tout, on ne tomba pas dans le piège de la solidarité entre noirs (ce qui aurait été un peu voir beaucoup tendancieux, même si la WWE n’a pas peur d’y aller franchement avec les préjugés). Et Mark Henry garda cette aura de catcheur dominateur. En tout cas jusqu’à ce qu’il se prenne un RKO out of nowhere en fin de show… Ça faisait longtemps et ça ne me manquait pas mais il faut bien qu’Orton apparaisse comme un danger pour Sexual Chocolate. (De quoi ce surnom ne lui va plus?)
  • Par contre, ce vendredi, on l’a eu la purge entre Mark Henry et le Great Khali… Mais l’angle qui suivit devrait laisser Khali hors des écrans quelques semaines car Henry l’intronisa au Hall of Pain  en lui broyant la jambe.
  • Jack Swagger a battu Evan Bourne. La team des heels sera donc bien le casse-croûte de la team « j’ai besoin de crédibilité en tag team » Air Boom. On notera une incohérence cocasse (Oui, toi aussi utilise des mots qui ont disparu du langage commun depuis plus de 40 ans!) avec le All American American qui entre sur la musique de Dolph Ziggler et son titantron mais qui ressort sous sa propre musique. Je crois que l’ingénieur du son a fait une petite erreur.
  • Squash du Sin Cara version Power Rangers bleu sur Heath Slater. Le plus intéressant arriva après le match où le double de Sin Cara dévoila sa version Power Rangers noir. Fait encore une fois cocasse, Hunico a clairement appelé le Sin Cara original Mistico. Même si la promo était à moitié en espagnol, elle provoqua la heat nécessaire et surtout un peu les clés de la feud au public qui jusque là était bien perdu.
  • Bon, le finisher de Kelly Kelly semble désormais être le roll up. Après avoir piqué le spear d’Edge, les Walls of Jericho, elle s’attaque maintenant au finisher de Heath Slater… Néanmoins, Natalya, perdante de ce match profita de l’attaque de Beth pour porter une soumission qui ressemblait à tout sauf au Sharpshooter, si quelqu’un a le nom de cette prise, je la veux bien. Et Beth fut, comme toute cette semaine, bien (trop?) mis en avant.
  • Christian a quand à lui poursuivi sa quête de crédibilité en attaquant Sheamus pendant son title shot pour le titre intercontinental en portant son Killswitch. Il reste toujours dans le complot qui se prépare (et qui eut quelques petits segments à Smackdown) mais eut à fuir en fin de show face à l’arrivée de Sheamus pour sauver Orton (quand on pense que ces deux là étaient ennemis il y a à peine un an, enfin, c’est un peu comme ça à chaque face turn d’ancien heel). Bref, la feud est désormais clair et installée et n’attend plus que le match de ce dimanche!

Un Smackdown qui nous offrit une qualité de match moins bonne (ils auraient clairement du échanger le Ryder/JTG avec le Bryan/Baretta de Superstars) mais des feuds avec une construction toujours aussi stable. Bref, du Smackdown mais en un peu moins bon. Donc forcément à chier pour Toplevel.

 

Bilan:

La qualité des shows fut plutôt moyenne et l’enfer pris un sens plutôt ennuyeux que enthousiasment à cause d’une construction de feud trop courte. La WWE ne peut pas trop se permettre un rythme aussi rapide pour ses PPV car à force ceux-ci ressembleront plus à des Raw special de 3 heures plutôt qu’autre chose.

Je n’ai même pas regarder les résultats de NXT, c’est dire si l’émission m’intéresse. Pendant ce temps, Superstars doit se débarasser des matchs inutiles comme Brodus Clay vs un jobber. Mais l’opener et le main event furent malgré tout de très bonne facture et je vous les conseille.

Et c’est ainsi que s’achève le Cutting Orbaz #26. Je vous souhaite une bonne semaine catchesque et un bon PPV. D’ici là vous pouvez, si ce n’est pas encore fait, aimer et partager Voxcatch sur Facebook, nous suivre sur Twitter et laisser un commentaire!

 

 

 

 

2 commentaires

Les plus lus

En haut