Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #28

Bienvenue à toutes et à tous pour ce nouveau récapitulatif des évènements de la WWE, le Cutting Orbaz 28! Cette semaine fut… comment dire, spéciale. Entre un Raw déroutant, un Smackdown qui ressemble plus à un house show qu’autre chose et des catcheurs qui ne veulent pas catcher,  la WWE n’a pas tellement fait avancer toutes ses feuds mise à part la principale. Chers lecteurs…

 

Cutting Orbaz #28: …Bienvenue dans la 4ème dimension!

 

WWE Raw du 10/10/11

  • On débute ce show avec Triple H qui dit qu’en gros tout le monde l’a lâché, mais c’est pas grave, il va catcher contre un manche à balai, il fera de meilleurs matchs que certains (Décrédibiliser ton roster, Check!). C’est alors qu’arrive les absents de lundi, excepté Orton, qui avait donné une explication courte mais potable. Et aussi absence totale de Kelly², qui ne souvient plus de rien, faut la comprendre, elle a eu piscine entre deux.
  • Les tops faces donnèrent donc tous un refrain du « Nous on est là parce qu’on est pas des fillettes (version Sheamus)/ hippies (version Punk)/ terroristes (version Cena, exagérée) ». Bref, sans oublier de bien appuyer sur le fait que ceux dehors était des pleureuses, HHH organisa un match entre Cena et Sheamus. On notera le comportement excellent de Punk, qui d’abord réclame le match comme un gamin de CP, puis quand HHH lui donne la table de commentateurs, la regarde comme si c’était son anniversaire.
  • Mais tout cela se conclut rapidement avec Vince « pigeon voyageur » McMahon, qui apporta la doléance suivante. « HHH viré STOP Laurinaitis te remplace à Raw STOP Mais t’es toujours COO STOP ». Alors, l’AGM n’eut déjà pas de départ officiel, premier défaut. Second, à quoi sert le poste de COO s’il n’a pas le contrôle du show principal? S’il est toujours le supérieur de Laurinaitis, il devrait pouvoir le virer, en forçant un peu sur le Board.Enfin voilà quoi, quelques défauts regrettables sur un début de Raw tout de même très fun car assez hors du commun.
  • Reprise des affaires donc, et chose assez rare, un combat en tenue de ville, en effet, réalisme oblige, le premier match ne laissa ni à Christian ni à Morrison le temps de se changer. Victoire rapide de Christian, Morrison s’enfonce de plus en plus et la porte se rapproche elle aussi de plus en plus. On voit que le clan Vickie a gagné en partenaires, mais il serait approprié de les « valider » par un segment en bonne et due forme.
  • Tiens, les bookers n’apprennent pas de leurs erreurs et nous relancent le Henry/Orton en boucle comme le Christian/Orton auparavant, c’est assez dommage mais ça permet de continuer les affrontements indirects entre Orton et Rhodes qui auront surement un match dans un PPV (Peut être Vengeance, il reste encore une semaine et on a vu plus rapide comme booking) mais je ne pense pas que ce sera pour le titre à moins que les officiels veulent le rendre très over.
  • Au niveau des divas, pas grand chose de neuf, mis à part que maintenant c’est Beth qui a la ceinture, mais les matchs/segments restent les mêmes donc il n’y a pas grand intérêt dans le programme féminin de la WWE.
  • Match par équipe assez classique entre Airboom/Mason Ryan et Swagler-Otunga. On notera la Bomb bien (trop?) stiff de Swagger. Soit Bourne vend très bien le coup, soit il était presque mort.
  • Fin de show un peu bizarre. Un début de CM Punk vs Del Rio interrompu pour être modifié en Punk/ADR vs Awesome Truth, qui fut bien entendu réembauché par tonton Laurinaitis mais ce que je trouve étrange. C’est qu’après la dérouillé post match prise par Awesome Truth par CM Punk et Triple H, c’est que Tonton donna un match tag team entre Punk/HHH et Awesome Truth. Eh ho, ils viennent de se prendre une dérouillée et tu leur fous un match contre eux? Tu voudrais pas non plus mettre une stipulation en leur faveur, ils n’attendent que ça! Non, mais à moins d’une couille (Ce papier n’est pas PG-Rated) ou d’une stipulation dévalorisante, ce match ne fait même pas office de problème pour Punk et Triple H, c’est même une joie.
Bref, un show un peu en demi-teinte mais de bonne facture. On déplorera juste l’occupation de la feud principale légèrement trop importante, donnant aux autres feuds peu de temps et de moyens pour avancer.

WWE Superstars du 13/10/11 

  • Pas de Brodus Clay, bon, vu qu’on a eu une vignette de deux minutes sur lui à Raw, on se contentera de dire que ces deux mois n’étaient là que pour faire une collecte d’images. Un truc qui aurait pu être fait en un mois de moins quoi, ouais. Malgré tout, j’attends le gaillard avec impatiente car ces deux mois à critiquer ces matchs n’étaient pas à cause de lui mais plus du booking qu’il avait, c’est à dire une série de matchs inutile.
  • Jackson vs Slater et Marella vs JTG. Oui, vous avez surement deviné, j’ai pas regardé.
  • Malgré les dernières apparitions de McIntyre à Raw, le dépush de Riley n’est pas assez important pour offrir une petite victoire à Drew dans un match que je qualifierai d’assez pauvre techniquement, McIntyre faisant le nécessaire pour que ça ne ressemble pas qu’à une simple bagarre de rue en ramenant son adversaire au sol. Je remarque une chose assez cocasse, c’est que McIntyre domine ses matchs à chaque fois, je ne vois pas pourquoi la WWE lui impose cette losing streak si c’est pour ne rien en faire plus tard…

 

WWE Smackdown du 14/10/11

 

  • Comme vous le voyez si dessus, Smackdown a organisé une orgie record avec une surface très restreinte pourtant!
  • Eh oui, on a craqué le sac vendredi soir, vu que Smackdown c’est le deuxième show en terme d’épisodes de tous les temps, on t’offre un match pour le titre et une bataille royale (et non un royal rumble, comme j’ai pu le lire, les deux sont à ne pas confondre) à 41 lutteurs. Bon déjà, quand on voit qu’un match pour le titre est à la clé, ne pas voir un John Cena, ça fait tâche. En gros Cena s’en tape d’avoir un title shot alors que la majorité (voir la totalité) du reste du roster de Raw est là.
  • Mais une question me taraude. C’est pas un house show qu’on serait en train de me mettre là où quoi? La forme bataille royale + vainqueur affrontant le champion à la fin, c’est pas un peu le format fréquent en house show?
  • Cette semaine, une seule feud a réellement avancé et c’est celle entre les deux Cara. Le méchant volant le masque du gentil afin d’aller squasher Gabriel. Bref, tout ça nous conduit tout droit vers un Mask vs Mask match à Vengeance. Une stipulation serait peut être le bienvenue afin d’emballer un peu plus le public qu’à Hell in A Cell.
  • Evan Bourne étant en train de se remettre de la blessure. On sorti Zack Ryder qui a sa catch phrase en intro de son entrée. Ça m’a légèrement pensé au « Ouuuuh Chavo! ». Surement un bon signe pour Ryder! Comment ça non?
  • Bref, le match fut une nouvelle fois ponctué par la victoire des faces. Quand je vous disais que ça ressemblait à un house show… Enfin pas tout à fait, on eut quand même quelques feuds en avant. Mais pas de développement micro ni de segments marquants. Rien à se mettre sous la dent quoi.
  • On vit bien Christian faire gagner Del Rio face à Sheamus, d’ailleurs Del Rio gagna en portant son Enzuigiri (j’adore ce mouvement), puis Christian du arriver à bout de Sheamus avec deux (Britney) spears. D’un côté, il est logique qu’Edge garde le monopole de la puissance du move et que lorsqu’il est exécuté par un autre, il soit moins efficace.
  • Beth Phoenix a battu Kelly Kelly dans ce qui pourrait conclure la rivalité entre les divas. Qui pour la remplacer, Natalya, qui a envie du titre? AJ? Kaitlyn? Eve? Bref, je sens qu’on va changer un poil pour de nouveau tourner en rond, génial!
  • Le show se conclut donc sur un match lassant car déjà présenté à Raw et qui se conclut de manière identique, c’est à dire sur une attaque de Rhodes mais qui cette fois-ci ne mit pas le sac sur la tête de Randy, Oui, car dans le village de Smackdown, un irréductible géant résiste encore et toujours à l’envahisseur! En effet, Obéli… euh Big Show vint au secours d’Orton et le show se conclut sur un mouvement collectif, qui, malgré deux en avant flagrant, passèrent sous les yeux de l’arbitre et laissa Orton coller un RKO à Rhodes et Show son Chokeslam sur Mark Henry. Bref, fin de bisounours, comme un house show quoi.

Un Smackdown qui m’a énormément déçu, la Bataille royale est longuette, rien ne sert de faire des records si c’est pour donner un contenu longuet et déjà vu. Il faut rapidement passer à des segments qui donne un peu plus de place aux rivalités et pas faire uniquement des attaques post/pré-matchs, ce qui donne un contenu pauvre en originalité.

Bilan:

Une semaine très étrange, les shows étaient tout droit sortis de la 4ème dimension, et ça s’est ressenti par une qualité plus qu’aléatoire qui me frustra personnellement. C’est pas pour autant que je n’ai pas aimé le programme, j’en regrette juste des faiblesses corrigibles facilement.

Superstars est quant à lui à sa deuxième semaine sans match avec un réel intérêt visuel, ce qui commence à légèrement m’inquiéter. J’ai aussi entendu dire que NXT était déplacé le mercredi après-midi aux USA. Gâcher l’après-midi des enfants… honteux!

C’est tout pour cette semaine, on se retrouve dimanche prochain juste avant Vengeance, d’ici là, aimez notre page Facebook, suivez-nous sur Twitter, laissez un commentaire!

 

PS: Brand NEW blog! www.orbazwfl.wordpress.com!

 

 

 

 

 

2 commentaires

Les plus lus

En haut