Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #29

Bienvenue à tous et à toutes dans ce nouveau numéro du Cutting Orbaz! La WWE est allée se dorer la pilule sous le soleil de Mexico. Pour un résultat un peu mitigé entre le début de la Laurinaitis Era et la reprise en fanfare des feuds secondaires, mises entre parenthèses ces temps-ci.

 

Cutting Orbaz #29: Sombres héros.

 

WWE Raw du 17/10/11

  • Ah Mexico, c’est connu, tout le monde parle anglais à Mexico. Non? Ah j’aurais cru, voyant que le premier segment fut un assez long segment micro avec Laurinaitis, qui devait parler espagnol alors? Non, toujours pas? Bon, ils auraient quand même pu débuter par un match ou une intervention de Del Rio…
  • Cette semaine, on a casé SD! en un 3 vs 3 avec un petit intrus se nommant Morrison. Mais ce match n’était qu’un peu de brouillard pour masquer son vrai objectif, donner du temps d’antenne aux deux feuds de SD! qui en avaient besoin. C’est à dire Rhodes/Orton et Christian/Sheamus. Le tout laissa ce pauvre Morrison aux mains du WSM qui se fit une joie de le balancer en l’air avant un World Strongest Slam de qualité.
  • Eve Torres va affronter Beth Phoenix pour le titre Divas. Ouais, euh, le rematch de Kelly Kelly, il est passé où? Aux toilettes? En tout cas, si Eve Torres gagne, je la nomme officiellement le bouche-trou qui réussit le mieux de l’histoire de la WWE (cf. Royal Rumble 2011).
  • Ryder a battu Swagger, clean, et avec une rapidité déconcertante. Il est donc toujours dans une dynamique positive et le voir toucher au titre US ne m’étonnerait qu’à moitié! N’empêche que post-match, il se fait défoncer jusqu’à ce que Mason Ryan, seul possible frein à l’accession au titre de Ryder, vienne et dise à Ziggler que leur match était tout de suite. Bref, celui dont on ne doit pas imiter la coiffure bastonna Ziggler jusqu’à ce que l’arbitre le disqualifie. Efficace, mais franchement cette coiffure le décrédibilise.
  • Bon, le match Awesome Truth vs Whiskey Pepsi ressemble de plus en plus à un trac-nard orchestré par Laurinaitis, vous me direz qui faut pas avoir fait Maths Sup pour le comprendre, et je vous répondrais que j’écris ce que je veux, c’est ma review bordel! Bref, CM Punk bat The Miz avant de se faire botter les fesses par Awesome Truth, Triple H n’étant plus là, parti voir « l’affaire urgente » dont parlais Laurinaitis.
  • Et du côté du titre, Bah tout se passe pour le mieux pour Cena, qui pu donner la stipulation du match de dimanche après un match entre Del Rio & Cole vs Ross & Cena. Ce match est une erreur de booking flagrante, parce que non seulement les mexicains n’en ont mais alors strictement rien à foutre des commentateurs américains, ayant leur propre commentateur. Et même si la feud autour de Wrestlemania leur laissa en souvenir un Cole léchant les pieds de Ross. Le Mexique n’était surement pas l’endroit le plus approprié pour faire se fritter les commentateurs américains. Les mexicains ayant la Spannish Announce Table. Ah, et Cena a choisi un Last Man Standing, bon c’est pas comme s’il avait pris un I Quit Match, donc Del Rio a une chance (et j’y crois en cette chance), mais presque…
Un Raw donc en mi-teinte entre peu de segments micro mais qui pour moi furent mal placés, des erreurs de booking légères et un show qui dans l’ensemble s’en tira bien jusqu’au Main Event, qui pour moi ne fut pas d’un grand intérêt.

WWE Superstars du 20/10/11

  • Match de qualité plus ou moins variable entre Ted Dibiase et Jinder Mahal, et ce qui me fait rire, c’est que Mahal, au fond du trou, arrive à battre Dibiase, pour qui j’avais retrouvé une once d’intérêt ces derniers temps malgré son charisme de moule.
  • Mais que fout ce looser de fils de Mr. Perfect avec Drew McIntyre, en plus face aux champions par équipe… C’est sur qu’il va pas beaucoup gagner Drew si on lui colle des boulets en plus de ça! Sinon le match en lui même montra qu’Air Boom est désormais une équipe avec ses propres moves, et la voir durer ne me dérangerait pas.
  • Comedy Match entre Marella et Slater, pas grand chose à dire dessus, c’est du Marella quoi.
WWE Smackdown du 21/10/11

  • Là, c’est bien mieux, certes c’est un segment micro, partiellement en anglais, qui débuta ce SD! mais ce fut par l’idole des mexicains, Alberto Del Rio! On le vit s’excuser de ne pas pouvoir se produire ce soir, rejetant la faute sur Cena qui lui fit bobo au cou. Et c’est ici que Captain Obvious vint faire son travail, en disant qu’il ferait son match face au Big Show quand même. Bon, fallait bien que quelqu’un le fasse, donc merci Captain Obvious!
  • John Morrison affronte de nouveau Mark Henry. Est-il, comme la majorité de la rédaction de Voxcatch, sado-ma… hum, oubliez ce que vous venez de lire, compris? Bref, le future endeavor se fit battre assez facilement même si le tout ne fut pas un squash. Morrison a encore un minimum de dignité, surement grâce à sa popularité, sans quoi la WWE lui imposerait surement une losing streak à la McIntyre, c’est à dire à Superstars.
  • On notera l’absence de commentaires dans cette première partie de show. Étrange.
  • Daniel Bryan est vraiment le meilleur Money In The Bank de l’histoire du catch, qui se souvient de sa dernière victoire hors Superstars? Ça c’est du building de champion! En attendant, Barrett semble être à l’horizon d’un push avec un petit message pré-match où il dit qu’il va de nouveau dominer. Après un match très plaisant avec Bryan, juste gâché par les « D-Bry » de Booker, je pense qu’un retour de premier plan est possible pour Barrett. Ou du moins sa feud avec Bryan va reprendre, ce qui ne peut être qu’une bonne nouvelle après le match de ce soir.
  • Ouais, Cody Rhodes a parlé dans le vide pendant 10 minutes, et s’est fait éjecté par Orton en 2! Bravo! Ça c’était utile! Bon, on le voit, Orton domine son ex-disciple, et je pense qu’une victoire à Vengeance est plus que probable.
  • Tout comme celle de Sheamus, invincible depuis son face-turn qui devrait être pushé afin de faire un contender crédible. En attendant, il s’occupe de Christian et le démonte gentiment. On notera le match US décroché par Ryder, qui, vu que Ziggler a deux matchs en une soirée, à deux fois plus de chances de remporter le titre!
  • Bon, voilà, cette feud mexicano-mexicaine est surement finie avec la victoire de Sin Cara face contre Sin Cara heel, pas de surprises si ce n’est que ce match fut du même acabit que celui de Hell in a Cell, en un peu plus rapide et avec un public plutôt fan de Lucha, ce ne fut pas difficile de se le mettre dans la poche. Maintenant que Sin Cara noir n’a plus de match, je me demande ce qu’il va devenir…
  • Segment micro des Divas qui a duré plus de 30 secondes avec une Eve Torres qui finit par agresser Beth Phoenix qui avait auparavant parlé de leurs poupées barbies qu’elles adorent torturés. Bref, Beth a l’impression qu’elle perd sa robe, ce n’est pas le cas, dommage!
  • Et le retour du Big Show in ring juste avant Vengeance face à Del Rio fut assez douloureux pour ma part, vu que je ne suis pas emballé plus que ça par le colosse. Néanmoins, la démonstration de force du Big Show le montra invincible, ce qui rend le dénouement du match de Vengeance un peu plus aléatoire. Malgré tout, Cette feud ressemble plus à une conclusion qu’à un début, et Mark Henry devrait tout de même conserver son titre.

Un Smackdown de qualité avec pour seul point noir un Cody Rhodes qui a parlé pas mal dans le vide. Tout se passe bien, on a juste hâte que la feud Big Show/Henry soit terminée afin de pouvoir passer à un programme plus intéressant.

Bilan:

Les shows principaux eurent chacun leurs défauts et leurs petites erreurs de booking au pays de la lucha, je fus malgré tout déçu par moment par un public pas assez bouillant comparé à celui canadien. Surement la barrière de la langue. Désormais, seul Vengeance nous dira si le travail fait jusqu’ici a servi à quelque chose. (Vous pouvez suivre mes commentaires en live, ICI!)

Superstars donne un show moyen avec aucun match qui ne ressort du lot, je vous le déconseille, à moins que vous ayez vraiment le temps d’y jeter un oeil.

C’est tout pour cette semaine, on se retrouve pour le trentième (!) numéro du Cutting Orbaz, je vous remercie de me lire, d’ici là, aimez la page Facebook, suivez-nous sur Twitter et laissez un commentaire!

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut