Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #32

Bienvenue à tous et à toutes pour ce trente deuxième numéro du Cutting Orbaz! Rions ensemble de Raw et saluons Smackdown le brave mes chers amis, qui cette semaine, vaincu à plat de couture le bordélique Raw qui passe de plus en plus mal auprès de nous, la populasse. Pendant ce temps là à Superstars, l’élève Bryan et le maître Regal nous donnèrent de quoi nous rassasier.

 

Cutting Orbaz #32: A Kind of Nawak.

 

WWE Raw du 07/11/11

 

  • Zzzzzzz… ZZZZZZzzzzzz… Hum? Hein c’est déjà la fin, j’ai pas vu le temps passé tiens…
  • Ce Raw était à mourir d’ennui… Des matchs moyen, voire ennuyeux, un booking aux erreurs multiples… Bref, heureusement que le Raw Rockien arrive. Et encore, les shows de 3h sont souvent des shows tout aussi moyen. Mais il va bien falloir faire monter la sauce avant le PPV.
  • Exemple de booking pourri. Santino vs Jack Swagger pour une pseudo feud. Il a vraiment pas mieux à faire Jack? Du genre essayer de choper un titre ou bien feuder avec Ryder. Santino je l’aime bien, je dis pas, mais faudrait arrêter de le mettre contre des gars qui ont besoin d’être pusher pour paraître crédible.
  • Mason Ryan bat JTG, Alberto Del Rio bat Kofi Kingston. Bon, le dernier était bien meilleur que le premier mais ce sont typiquement des matchs qui ne servent à rien. Mason Ryan, il est bien gentil à beatdowner Ziggler ou squasher du jobber. Mais en attendant, il l’a quand son match pour le titre US? Pas que je sois pressé, bien au contraire, mais faites-en quelque chose! Il tourne en rond depuis un mois.
  • Autre segment inutile, celui des Divas. Chouette, Kelly² est dans Maxim. Et alors? ça fait d’elle une challengeuse crédible. Encore quand c’est The Miz qui fait la couverture de WWE Magazine, je veux bien, mais Maxim? Elle est devenue plus redoutable en écartant les jambes? Alors qu’à la place, vous lui donnez un segment construit où elle se défend d’être une poupée (à la Eve Torres) et la couverture… Bah soit tu le fais dire entre deux segments un peu comme les pubs, Soit tu te le mets là où je pense. Mais voilà, ça renforce un peu le côté ridicule des Divas qui sont considérées comme les « putes », pour être cru, du catch WWE.
  • Kevin Nash est de retour, Youhou, on va s’amuser! Bref, rien de nouveau à Papytown, Nash en veut toujours à HHH. On a toujours une excuse bidon. Comment ça c’est la vraie excuse? Quoi? ton copain t’as pas répondu à un texto du coup tu le trahis, l’envoie à l’hôpital et met à la place le mec qu’il haie le plus en ce moment. Tu serais pas un peu excessif mon coco?
  • Les nouveaux débuts de Brodus Clay sont remis à lundi prochain, dommage, mais le tout fut bien amené et a permis à Laurinaitis de choper un peu de heat anglaise, bref, pas trop de problèmes de ce côté là.
  • Ne crachons pas sur tout non plus, j’avouerai que deux-trois choses m’ont particulièrement plu. Le face à face entre Punk et Del Rio où Del Rio ne resta pas en reste et eut quelques bonnes répliques même si Punk a une fâcheuse tendance à trop se foutre son adversaire.
  • La victoire de Morrison face à Ziggler, certes, ça veut surement pas dire grand chose, mais je trouve que c’est déjà pas mal de battre le champion US. Je pense que Jo-Mo va retrouver la midcard voire l’up-midcard assez vite pour TLC afin de pouvoir, un peu comme d’autres auparavant qui ne servait qu’à ça, assurer le spectacle, c’est un peu dur à dire mais j’ai l’impression que c’est actuellement juste le statut de Morrison. Un populaire qui fait des acrobaties funs.
  • Et aussi les moves synchro de Cena et Ryder pendant le tag team Main Event. C’est toujours sympa de voir ce genre d’images, surtout que ça colle au « nous sommes de bons amis » qui est sous entendu dans ZTLiS!

Bref, un show ennuyeux, peut être un des pires de l’année, mon jugement est peut être un peu sévère mais Raw ne m’emballe plus vraiment si ce n’est sur un ou deux segments. Vivement The Rock.

Superstars du 10/11/11 

 

  • Je passerais rapidement sur le Gabriel/Hawkins et le McGuillicuty/Riley. Les deux matchs étant de qualité variables mais pas vraiment intéressant.
  • Ce qui nous intéresse, c’est le match entre William Regal et My bro D-B… Hum, *Active le filtre anti-Booker* et donc, son élève jadis, Bryan Danielson (Oui, je dis son nom, je suis trop dark). On notera la blague des ingé du son (ou de Bryan) qui ont passé son theme song de l’époque où c’était encore Stephen Regal (Merci B4b4t, j’avais oublié). Bref, le match que l’on a vu ressemblé plus à une exhibition de deux potes extrêmement doué devant une troupe de personnes qui les portèrent aux nues. Une dizaine de minutes très agréable pour finir Superstars. *désactive le filtre anti-Booker*

Smackdown du 11/11/11

 

  • Et on commence avec l’actuelle mise en avant de Wade Barrett, l’ami de Toplevel, qui brille de mille feux et qui, après avoir battu Sheamus bat Orton, Le mâle alpha de la brand, rien que ça. Oui, il a triché, mais en s’en tape! Barrett semble parti pour le Main Event et ça fait extrêmement plaisir. Bon, le 5vs5 met en suspens les autres feuds qu’avaient les lutteurs appartenant au match mais le tout est pour l’instant bien amené et le temps d’antenne mis en place montre que ce match n’est pas pris à la légère comme l’ont été certain Survivor match ces dernières années. En effet, il eut le droit à deux matchs dont le main event et un long segment micro en opener. Bref, 1/4 du show.
  • Un autre catcheur sous les spotlights, c’est D-BRY WAIDAM *Active le filtre anti-Booker » Pardon, je l’avais oublié. C’est donc Daniel Bryan qui se montre comme intrépide à défaut d’avoir le niveau pour le main event. Son cash-in à WM28 est remis en doute mais c’est à mon avis pour mieux le lancer.
  • Et il sert la feud entre le Big Show et Mark Henry, qui j’avoue, à défaut de concurrence, donne plus envie qu’avant, les démonstrations de puissance, comme le 1 vs 3 gagné par le Big Show (où l’on notera la présence du barbu français Tom La Ruffa) après avoir fait fuir Mark Henry, les deux se dominent chacun leur tour et joue à « Qui a la plus grosse… hum, masse musculaire? » et donne un certain poids (sans mauvais jeu de mots) au titre World HEAVYWEIGHT.
  • Un gang est né, le gang des latinos. Donc les mexicains, quand ça a pas de masques, c’est méchant, d’accord les enfants? Bien, à partir de là, c’est plus clair pour eux. Devant un mexicain masqué tu souris, devant un mexicain dans la rue, tu cries « Rentres chez toi sale chicanos! ». Bref, le groupe qui ressemble à une bande de gangster de GTA (D’où leur look assez 80’s-90’s) se fit un plaisir de croquer les Usos en appliquant chacun leur finisher. Au passage, je trouve l’idée de coller Primo au groupe assez bonne vu qu’il a une expérience tag team de bon niveau. Si jamais pendant qu’Hunico rivalise avec Sin Cara, Epico et le frère Colon pouvait combler la tag team picture, ce serait assez sympa.
  • Ted Dibiase squash Mahal. J’en déduis donc qu’on veut le mettre en avant, mais est-ce pour de nouveau entrer en rivalité avec Cody qui en aurait fini avec Orton? Dans ce cas là, je dis pas non mais je serais un peu déçu de la fin d’Orton/Rhodes.
  • Et à Smackdown, pour mettre en avant Alicia Fox, on lui donna un segment avec Teddy Long, certes humoristique, mais quand même, un match gagné face à Tamina, avec Natalya au commentaire qui parlait en bien de Tamina. Comme ça Alicia Fox est bien mise en avant, maintenant, donnez ça aux bookers de Raw, qu’il fasse au moins autant. Même si la durée d’antenne était trop courte à mon goût, c’est déjà bien mieux.

Un SD! de qualité avec un show plus que potable. Wade Barrett semble partir vers le titre après que le Big Show et Mark Henry auront fini de jouer avec. Bref, du bon boulot des bookers.

 

Bilan:

Le Show B croque le show A en terme de booking. Mieux construit, logique, ne dévalorisant pas ses protagonistes (où juste ce qu’il faut), laissant du temps d’antenne à un match de seconde zone mais pas trop non plus. Et tout ça se traduit par des audiences en hausse, comme par hasard. Ah oui, j’oubliais, les matchs de Smackdown sont bien mieux que ceux de Raw.

Superstars ne reste pas les bras croisés en nous offrant un match pour l’IWC qui jubila pendant dix minutes avec un Bryan vs Regal de grande qualité, amateur de soumissions, prise, clés et contres, ce combat est pour vous, les autres, passez votre chemin.

 

C’est ici que se termine le Cutting Orbaz #32. Je vous souhaite une bonne semaine à tous et à toutes, d’ici là, vous pouvez encore et toujours nous aimer sur Facebook, nous suivre sur Twitter et laisser un commentaire!

 

PS: N’hésitez pas à parler de Voxcatch à vos potes fans de catch, à venir dire coucou sur le forum, promis, on mord pas.

1 commentaire

Les plus lus

En haut