VoxClassic

Rey Mysterio contre John Morrison : Gym Tonic

rey mysterio john morrison smackdown

Rey Mysterio et John Morrison se sont affrontés pour le titre de champion Intercontinental à SmackDown en 2009, et c’était bien.

WWE

Haters gonna hate, mais il n’y aura pas de femmes nues, parce qu’on n’a pas de générique. Bon une fois ces sympathiques bases posées, passons au choses sérieuses. On m’a souvent reproché, à tort ou à raison (surtout à raison) d’être un hater de Morrison (entres autres). Mais, je sais rester objectif – la plupart du temps – mais quand un match est bon, il faut le dire. Et celui là, il est bon. Il fait même surement partie de mon top 5 des matchs préférés.

Bon alors pour ceux qui ne se rappellent plus de rien, à l’époque, Rey était en feud avec Ziggler, pour le titre Intercontinental, et ce depuis déjà quelques mois (4 si ma mémoire est bonne), et à 9 jours d’un tout nouveau PPV qu’était Breaking Point, on nous offre ce match. Que vient faire JoMo ici ? On ne sait pas, mais pour une fois, je ne vais pas m’en plaindre.

Alors au cas où vous ne vous en douteriez pas, ou alors si vous avez pas lu le paragraphe du dessus, c’est un match axé high-fly (dédicace si jamais tu me lis).  C’est un style qui fait généralement accrocher les gens qui commencent à regarder, et c’est peut être mon côté mark qui m’empêche d’être réellement objectif ici (ou comment se contredire en 10 lignes…), mais je me rappelle pas lui avoir trouvé de vrais défauts à l’époque. On pourrait à la limite lui reprocher d’être un peu lent à démarrer ou alors on considère que c’est de la construction. Ah si, un truc qui m’exaspère, les tentatives de tombés pas crédibles pour un demi sous. Qui va croire au compte de 3 après un croche pieds ou une roulade ? Bon à part ça, c’est un match rapide, fluide, les cordes sont bien utilisées et en même temps, y a pas de botchs.

Voir ce match sur le WWE Network

Quand je dis que JoMo était arrivé là comme un cheveu sur la soupe, et bien c’était vraiment ça. Je ne sais plus quand ça avait été révélé, si c’était avant ou après le match, mais on avait su que Rey s’était fait choppé pour avoir enfreint la Wellness Policy. Bon ça, ça explique le changement de titre, mais pas l’adversaire. Toujours est-il que Morrison ressort grand vainqueur de cet affrontement, puisque c’est certainement sa meilleure période en face. Bon allez on se quitte sur cette belle image d’embrassade, histoire de montrer que c’est bien d’être gentil.

Publicité
En haut