Cutting Orbaz

Cutting Orbaz #38

Après des désagréments involontaires, voici le retour du Cutting Orbaz qui fête la fin d’année en vous offrant son 38 ème numéro! La WWE aussi fêtait la fin d’année en nous augurant de bien belles choses pour l’année à venir. Beaucoup d’actions, de développement et quelques nouveautés… Bref, cette dernière semaine de 2011 fut tout ce qu’il y a de plus satisfaisant!

 

Cutting Orbaz #38: Show Off

 

WWE Raw du 26/12/11

 

  • Chicago! La ville dont la WWE peut être fière car elle a encore un vrai public. Ce dont profita John Laurinaitis, vraiment au top dans ce rôle de heel anti-charismatique et totalement fier de l’être. Copie de l’entrée du régional et favori de la foule, CM Punk. Sur un ton monotone dire qu’il est « Mr.Unpredictable » et « Mr. Excitement ». Bref, ce mec n’a pas de talent mais son personnage a un pouvoir sans limite. Et le garder comme Raw GM serait une excellente idée.
  • Et quand vous ajoutez à ça le meilleur performer actuel et WWE Champion, ça donne un opener parfait pour annoncer le « Main Event », un Gauntlet match où celui des trois qui bat Punk a un title shot la semaine suivante. Et lors de ce fameux ME, on vit de nouveau que le rôle de Laulau lui va à ravir. Distraire Punk en expliquant à l’arbitre que Vickie et Swagger doivent partir alors que Punk a le compte de trois. C’est Priceless.
    Le mieux c’est que ça permet au jeune en forme Dolph Ziggler de battre CM Punk et d’obtenir un title shot et nous offrir un ME de folie la semaine prochaine. C’est aussi cool de voir un Gauntlet match finir avant le troisième lutteur et d’avoir un champion un peu moins « Superman » que ces dernières semaines. On devrait voir cette rivalité Punk/Ziggler avec Laurinaitis en support jusqu’au RR, voir si Dolph a réellement la carrure pour le Main Event de la WWE, C’est sa période de test comme l’année dernière face à Edge cette fois-ci, Vickie lui sera bien moins utile.
  • La plantouillade de la soirée est attribué à la tentative de basculement du côté obscur de Cena. Kane étant son catalyseur mais là où le public de Chicago hué et conspué Cena face à Punk il le soutint ce lundi. Il est compliqué ce public quand même!
    Cela apprendra aux bookers de vouloir imposer sa loi au public qui de plus en plus décide de qui est face ou heel. Si Cena passe heel, c’est le public qui décidera le moment, BORDEL! Non, mais je pense que le comportement de Cena va changer et oui, peut être, on aura ce heel turn annoncé depuis des millénaires.
  • Victoire de Booker sur Rhodes. Clean. C’est pas le meilleur moyen d’affirmer Rhodes mais la suite nous montreras que ce n’est pas trop important. Rhodes est maintenant assez capable pour subir la défaite sur une ex-légende sans en pâtir par la suite.
  • Cena déclare à Ryder qu’il l’admire de ne pas avoir écouter ces détracteurs. Darren, sache que Ryder ne te lit pas.
  • Retour de R-Truth, ou le retour où j’ai rien ressenti si ce n’est une sorte d’horreur à l’idée que le Miz doive se coltiner Ron Killings pendant au moins un moins. Truth a l’air de garder la même personnalité et c’est dommage car le personnage est rongé jusqu’à l’os et une absence un peu plus longue aurait été bénéfique. Surtout que le Miz, auparavant avait réussi une nouvelle mise en avant et un title shot en 1 vs 1 contre Punk aurait été plus judicieux au Rumble.
  • Tournure intéressante que prennent les relations entre Big show et Miz, mais j’en parlerai pour Smackdown.

Un Raw de fin d’année très sympathique malgré une majorité de loupés en terme de booking. Ce qui est assez étrange mais le public de Chicago fut assez bon pour faire oublier tout ça.

 

Superstars du 29/12/11

  • Que dire, pas grand chose, on a eu un Superstars assez classique.
  • Le troisième match est à voir si on ne regarde pas NXT car les deux commencent à avoir l’habitude de se croiser et ça se voit même s’il c’est pas à grimper au plafond.
  • C’est quand même horrible de voir que les TT champ’ sont à Superstars, encore moins bien représentés que les divas. Ça fait horriblement peur pour la division à force. Mais la WWE s’obstine à la maintenir un minimum en vie afin de bien la pourrir derrière. Un massacre quoi.
  • Pas regardé le Riley/JTG mais il devait être marrant!

Smackdown du 30/12/11

  • Ah, la tournure que prenne les relations entre Big Show et Daniel Bryan et bien ce sera… après ce spot de prévention de la FNTF! (Fédération Nationale des Trolls de France, présidé par S-Meo et Trollugimi).
  • « Attention, il existe dans votre programme de fausses informations. Vous avez vu un indien à barbe et un mec sans charisme se battre sur un ring. Contrairement aux apparences, CE NE SONT PAS DES CATCHEURS! Si vous les revoyez sur un ring n’intervenez pas seul, prévenez le FNTF, c’est pour votre bien! »
  • Donc les rela… OH MA GOODNESS », C’EST DREW MCINTYRE! Il est à Smackdown! Il est à Smackdown! NOOOOOONNN! Il a perdu face à Big Zeke! Il s’est fait viré! Il s’est fait viré!
  • Hum, pardon, Drew McIntyre est de retour dans les papiers de la WWE et son personnage va être de nouveau mis en avant pour mon plus grand bonheur, et il l’a bien mérité après cette période de purgatoire, en espérant que ce soit le début d’un push.
  • Donc, Daniel Bry.. WAIDAMINUTE, sacré Falls Count Anywhere pour permettre à Orton de se soigner, une blessure l’handicapant pour des semaines, et cette chute assez impressionnante en terme fin de match dans les escaliers donne à Barrett toute l’aura nécessaire pour s’attaquer au WHC. Il est vrai que la rivalité est juste mise entre parenthèses à mon avis avant le retour d’un Orton triomphant sur Barrett. Mais la première bataille est remportée par l’anglais, c’est ça l’essentiel.
  • On arrive donc à … « WAIDAMINUTE! » Hé! Là c’est Booker T qui nous interrompt, désolé chers lecteurs. En effet, après la victoire à Raw, il y avait de quoi fanfaronner mais Cody Rhodes n’était pas de cette avis, tirant de cette défaite le mérite d’avoir remis l’ancien sur les rails, rien que cela. Cody joue le heel à merveille et tient son personnage parfaitement quand… Goldust arrive, sans maquillage. Brisage de kayfabe, je ne suis pas Goldust mais Dusty Jr. C’est un peu moche car incorporer Goldust aurait pas été si dérangeant que ça mise à part pour le côté SM de la chose et je trouve ça dommage que Dusty vienne en costume. Ça fait limite plus bizarre que le « Bizarre One ».
  • Bref, ce dernier évoque son passé, le bon temps, etc… afin de résonner son petit demi-frère. Booker T prend la défense du Golden God (Oui, c’est moisi, mais ça lui va si bien à Goldust) et en profite pour faire la belle, cette fois pour le titre IC la semaine prochaine à SD! Bref, le tout se finit sur Rhodes attaquant Dusty Jr. De quoi lancer une rivalité par la suite. C’est quand même assez grave de voir que personne n’est assez bon dans la midcard de SD pour s’attaquer au titre Intercontinental…
  • Enfin! Venons en à nos deux loustiques du haut de tableau. Ces deux là se lancent des piques mutuelles, on attend le heel turn de l’un ou de l’autre. Et je pense que c’est la première fois que c’est aussi indécis depuis que je mate la WWE. Autant Big Show a ses accès de colère qui pourrait le faire basculer facilement autant Bryan a une attitude de plus en plus sereine et sur de lui, lançant des piques sans hésiter comme le « Au moins j’aurais conservé mon titre plus de 45 secondes » balancé au Big Show qui n’apprécia bizarrement pas.
  • Dans le domaine du fun, on voit que le business au Mexique est assez important avec l’arrivée de Hunico en vélo… ça fait de plus en plus GTA San Andreas tout ça. Attention aux copyrights.

Bref, un Smackdown de très bonne facture. Pourri pour Toplevel. C’est la vie et 2012 devrait aussi bien commencé avec 2 title matchs plus ou moins sujet au suspens.

 

Bilan:
De l’action, des rivalités assez conséquentes et passionnantes à l’exception de deux ou trois, que demande le peuple? Certes il y a des loupés de la part des bookers voyant que le public n’est pas si malléable que ça mais les idées sont là et l’arrivée de l’homme derrière ces vidéos + les title matchs + la suite de la rivalité promet un début d’année de folie et surtout, MCINTYRE A UNE STORYLINE! C’EST LA FÊTE!!!

Bon, c’est par contre loin d’être aussi impressionnant à Superstars. Mais on s’en contentera.

C’est ainsi que se conclut le 38 ème Cutting Orbaz! De la part de toute l’équipe je vous souhaite une excellente nouvelle année que ce soit au niveau catchesque, personnel ou professionnel. En attendant la semaine prochaine portez vous bien et commentez!

 

PS: Petite pensée aux collègues de Catch Breaker, si vous avez besoin, y a qu’à frapper! (à la porte hein, pas sur nous.)

 

1 commentaire

Les plus lus

En haut