Cutting Orbaz

Smackdown perd à la Rawlette Russe – Cutting Orbaz #41

Quand un principe qui fout le bordel dans le show principal déteint sur un show habituellement propre, c’est assez moche, même si c’est déjà mieux que ce que fait actuellement le show principal du dit concept.
Mesdames et Messieurs, bienvenue dans une semaine où le funk est toujours on a roll, où les retours sont toujours comme le film « The Artist », totalement muet et où, à l’heure où l’on « fête » les 600 ans de Jeanne d’Arc, des envies de barbecue me prennent quand à l’utilisation d’un catcheur…

 

Cutting Orbaz #41: Smackdown perd à la Rawlette Russe

 

WWE Raw du 16/01/12

 

  • Ce qui devait arriver arriva, un retour de Mick Foley sur les rings, des envies de Rumble… Ou comment la WWE joue parfois sa TNA! Heureusement ce segment est un peu sauvé par l’arrivée de Dolph qui tenu vraiment bien l’échange, sans l’aide de Guerrero . MAIS MERCI MON DIEU, ou plutôt John Laurinaitis, ce dernier lui refuse l’accès au Rumble, on est sauvés…
  • … jusqu’au moment où Mick Foley, vient dans le ring afin de finir Otunga. Ce match était l’oeuvre d’un over-booking sans nom. Comment booker, le match de SD vendredi, le retour de Mick Foley, le match Punk vs Ziggler et enfin le retour de Jericho! Rien que ça!
    Le segment post match fut très intéressant avec un mini shoot sur Laurinaitis et une réaction assez remarquable de ce dernier, comme toujours, le GM par intérim et président exécutif de la section talents s’en sort à merveille tant son anti-charisme fait effet.
  • Et Jericho? Troll encore, un poil trop prévisible, ça tourne en rond, on sait ce qu’il va se passer. Qu’il parle, une phrase, un truc cool au moins avant Wrestlemania! Non, j’aime pas cette manière détournée de « heel turn » si ça en est réellement un au lieu de bien faire partir une éventuelle rivalité.
  • Segment promo du Rumble avec une mini Battle Royale servie par Teddy « Captain Obvious » Long en personne, dont le détecteur a dû s’enflammer voyant 4 personnes sur un ring parlant de Royal Rumble Match et qui faisaient monter la tension. Bref, R-Truth a battu The Miz, Sheamus et Barrett. Vous pouvez donc ne pas misez sur R-Truth pour le Rumble. (Comment ça, vous ne l’auriez de toute façon pas fait?)
  • FUNK IS ON A ROLL! FUNK IS ON A ROLL! Oh Salut JTG! Au revoir JTG! SOMEBODY CALL MY MOMMA! SOMEBODY CALL MY MOMMA!
  • Enfin, une rivalité qui prend de l’ampleur, niveau psychologie et histoire, c’est Kane/Cena. On commence par une « erreur » de Laurinaitis faisant perdre à Zack Ryder son US Title face à Swagger (ou le gain de titre le plus minable de l’histoire) alors qu’il était incapable de combattre.
    Dans un second temps et pour corriger, Laurinaitis offrit à Cena l’occasion de défoncer Swagger, et quand je dis défoncer, le mot est faible. Intensité, Brutalité, The Champ’ y est allé de bon cœur, embrassant la haine qui naît en lui et grandit. Kane est proche de son objectif et il ne manque plus que le coup de semonce finale pour faire de Cena un être haineux et avide de vengeance. Cette feud est géniale!

Un Raw que je note AA+, on peut toujours mieux faire mais là ce show est de très bonne facture offrant deux feuds majeures et des segments parallèles loin d’être ennuyeux.

 

WWE Superstars du 19/01/12

 

 

  • Faisons l’état d’un show de plus en plus court, de moins en moins bon avec des lowcarders partis. Que devient Superstars. Les bons matchs se font rares (même si je conseille celui des divas de cette semaine) et on peut pas dire que la foule soit à 100% à la vue de certains.
    Ce show n’est plus qu’un vulgaire temps promotionnel pour rappeler les feuds en cours, PPV à venir. À un tel point que les commentateurs esquivent quasiment chaque match.
    Donc est-ce vraiment utile de conserver tout ces lutteurs, si la WWE n’en voit pas l’intérêt tellement ses shows sont occupés par les ME et Upcarders. C’est un peu un constat à faire, car mine de rien ce show ressemble plus à une perte de temps qu’à un bon moment à passer.

 

WWE Smackdown « Roulette » du 20/01/12

 

  • AU BÛCHER! BRÛLEZ-LES VIVANTS! À QUOI SERT CES MATCHS AFFLIGEANTS POUR L’ECOSSAIS! POURQUOI? POURQUOI?
  • Hum… pardon. Intéressant cette semaine, le mec qui défend Hornswoggle (oui, car j’imagine bien que c’est comme ça que les spectateurs doivent l’appeler) qui défie Cody. Et Goldust? Il est où? Je sais pas si la WWE a abandonné l’idée dans ce cas ce serait dommage. Enfin à moitié car remplacer Dustin Rhodes par un jeune midcarder plein de potentiel, c’est pas plus mal.
  • Tout de suite, une page de pub.
  • « Vous avez toujours rêvé de voir un pays où tout les clichés du monde sont regroupés? Bienvenue à Smackdown! Où l’Américain triomphe du Mexicain en portant aux nues son drapeau chéri. Où le mexicain fuit devant la puissance du capitalisme et du Marine des Etats Unis, Ted Dibiase! »
  • Oh, un Tornado Tag Match! Une stipulation trop souvent négligée par la WWE. Enfin faudrait déjà qu’elle arrête de négliger sa section tag… Enfin voilà une paire de champion qui si elle ne déconne pas devrait porter les titres un moment et pourquoi pas attendre une autre tag team tout ce qu’il y a de plus solide. (Oui, il y a les Usos, mais j’ai perdu foi en un éventuel « push », si on peut considérer les titres tag comme un push, depuis longtemps).
  • 3ème match de championnat, 2ème no contest, et qui cette fois-ci finit? En Promo du Rumble? C’était pas possible en dehors des matchs de championnat, je veux bien qu’aucun des trois larrons doit paraître faible avant le match en Steel Cage mais quand même… Autant ne pas faire de match de championnat dans ces cas là! Et pourquoi hyper le Rumble dans un autre show que le go-home show de la semaine prochaine. Grosse erreur de booking.
  • Hype de la grosse opposition du Royal Rumble entre Sheamus et Barrett, deux favoris dans un bon Table Match où le booking ici fut meilleur. Barrett sort vainqueur mais Sheamus détruit Mahal et conserve sa crédibilité, bref. Tout va bien.
    De plus, il gagne le  « Rumble » du fin de show qui dans la logique de psycho inversée, devrait l’éliminer du Rumble. Ce que je ne souhaite pas!
  • Funky Time! Vickie Guerrero Dance Time! Victoire de Funkasaurus! Regal Save the Milf! Regal dancing! Funkasaurus powned Regal! SOMEBODY CALL HIS MOMMA! (Si elle encore en vie… OH, je fais du Michael Cole! Vite, un comprimé!)
  • Pas de Big Show, nulle part, alors va-t-il jouer le mec qui s’en veut à mort et qui ne se croit plus capable de monter sur un ring? Ce serait un poil exagéré. Parce que voilà, AJ, tout le public s’en foutait un peu avant…

Un Smackdown très moyen. Vraiment le principe de la roulette, on s’en tape, ça n’a rien d’excitant et c’est un prétexte moisi pour perdre du temps. Bref, on attend mieux la semaine prochaine.

 

Bilan:

C’était une semaine assez… mitigée, autant Raw file droit et reste de haute qualité avec beaucoup d’actions et d’intensités. Autant Smackdown fut terne voire même sans grand intérêt. Cena se dirige vers une évolution de personnage, de quoi encore alimenter un possible heel turn, spéculations comme toujours assez hasardeuses de la part des sites de rumeurs. Mais ce n’est pas vraiment le débat ici.

La coupe commence à être pleine du côté de Superstars, même si le match des Divas sauve pour une fois le show, car il fut bon à mes yeux. Soit j’en regarde pas assez, soit je suis vraiment trop fan de Nattie.

La semaine prochaine, gare aux fails de booking, sinon la sentence, comme dans Koh Lanta, pourrait être irrévocable!

 

2 commentaires

Les plus lus

En haut