Cutting Orbaz

Le triste destin de mon poulain – Cutting Orbaz #42

Que se passe-t-il en ce début d’année? Chaque show prend des résolutions plus ou moins bonnes et une impression de monde à l’envers se dégage avec un Raw plus stable qu’un Smackdown qui tend sur le nawak et le booking bien foireux.
Retour sur une semaine où l’on va dormir, où bébé dit ses premiers mots et lâche les gaz en public (au sens propre).

 

Cutting Orbaz #42: Le triste destin de mon poulain

 

WWE Raw du 23/01/12

 

  • Je dois vous avouer que quand j’ai vu le Highlight Reel, j’ai ri. Encore du Jericho qui troll, bref, pas grand chose d’intéressant jusqu’à ce que l’Ayatollah of Rock’n’Rolla  annonce que ce dimanche (enfin celui d’y à trois-quatre jours…), ce serait la fin du monde comme nous le connaissons, bref, avec cette phrase, il venait de perdre le Royal Rumble match.
  • Bonjour je suis Zack Ryder, je viens de me péter le dos à cause de Kane et j’ai perdu le titre US la semaine dernière car je ne devais pas catcher et je n’ai aucune crainte à affronter celui qui m’a mis dans cet état! Logique!
  • On continue le travail psychologique avec un SuperCena en mode Supervénère parce que Eve dit qu’il est SuperFautif.
  • Combat assez rare pour déterminer le 1er à entrer au Royal Rumble entre The Miz et R-Truth, ça ressemblait à une sorte de finalité avec la victoire de « Good » R-Truth mais pourquoi pas continuer un peu, je pense pas que les bookers et beaucoup mieux à leur proposer pour le moment.
  • Funk is on a Roll! Funk is on a Roll! 1, 2, 3! Somebody Call My Momma! Somebody Call My Momma!
  • Bon, il serait peut être temps de donner un truc un peu plus costaud à Brodus histoire que tout ça ne retombe pas à plat.
  • Au final, les bookers ont surtout voulu mettre en avant le titre WWE. Occupant le début et la fin de ce show et devant marquer les esprits. Eh bien ce fut le cas! Et pas qu’un peu, on passa un peu par toutes les situations mais le voici, Punk’s GTS on Laurinaitis! Je pense que ce n’a pas eu l’impact espéré malgré un bon public. Dolph arrive pour conclure le show (et dans ce cas là, il ferme les lumières, les caméras, tout en criant « Show Off! Show Off! »… Hum).

Un Raw de bonne facture, pas surpeuplé de rivalités mais les principales sont captivantes, on passera le match inutile de SD du soir pour en garder un bon moment et une avancée agréable à suivre. Plutôt rare à Raw.

 

WWE Superstars du 26/01/12

 

  • Comment dire… il n’y a pas grand chose d’intéressant dans ce Superstars. On a le droit à des matchs honnêtes mais bon, faut vraiment vouloir voir un peu de catch et être en manque. De plus, le manque d’histoire entre les catcheurs enlèvent tout intérêt au show.
  • Donc quand on a Jinder Mahal dans le show, je vous donne en mille ce qui se passe… Bah ouais, on s’emmerde.
  • Oui, j’ai mis cette photo juste pour l’arbitre.

 

WWE Smackdown du 27/01/12

 

  • Premier segment de Smackdown que je vois, avant de mater le show, c’est Natalya défiant Aksana et qui… fait un pet? ARE YOU SERIOUS BRO? Certes, ça peut être marrant, oui, pour un gamin de 5 ans « Oh lolol la dame elle a fait un prout! ». De plus, comble de l’horreur, Aksana a battu Natalya. Je pense que cette dernière a touché le fond. Va vite falloir lui trouver un truc avan… Oh mais c’est vrai, c’est les divas, donc on s’en fout au pire! Elle peut redevenir dangereuse la semaine prochaine que le public s’en ficherait encore!
  • Bizarrement, Hunico/Dibiase n’a pas été le pire moment de ma soirée, au contraire, voir Dibiase souffrir, ça m’offre une sorte de … satisfaction! C’est génial vous trouvez pas?
  • Pour continuer dans le registre match inutile, Epico et Primo ont battu Santino Marella et Yoshi Tatsu (Tiens,  il a trouvé les clés pour sortir de NXT lui?)
  • Funk is on a Roll! Funk is on a Roll! Dance! 1,2,3 Somebody Call my Momma! Somebody Call My Momma!
  • On se croirait vraiment devant une rediffusion des squashs de Clay pendant deux mois à Superstars, mais en plus fun(k).
  • McIntyre a enfin eu un  bon match! Certes il a perdu, mais il a eu un bon match et une défaite pas trop blessante face à Sheamus. Bref, les bookers ont un sursis. (De quoi je les ai déjà brûlés de toute manière?)
  • On notera un tout petit match qui pourtant fut vraiment cool entre Gabriel et Rhodes, ces deux là ont montré un début d’alchimie in-ring à creuser et une rivalité pour le titre de Rhodes ne serait carrément pas de refus!
  • Wade Barrett pavane sur le ring, et quand la Viper revient, il fond comme glace au soleil! Bref, il fallait que Randy revienne en Terminator (Comme quoi le personnage de Ryback par Sheffield est totalement irréaliste comparé à Terminatorton). 5 RKO sur 5 jobbers! un perfect? Non, Wade Barrett eu le temps de s’enfuir! Mais ne nous réjouissons pas trop vite, on voit de suite arrivée une destruction d’Orton sur Barrett pour conclure la rivalité!
  • Bonjour, je m’appelle Daniel Bryan, j’ai l’air d’un heel fin et manipulateur, j’ai l’impression qu’on va me crédibiliser face à tout ces colosses, mais non, ce serait trop demander de me donner un moment de domination ne serait-ce qu’en faisant taper l’un des deux?
  • Bon, je suis peut être un peu dur mais franchement, le positionnement de Bryan, le choix de la stipulation Steel Cage Match, tout était là pour créer une échappatoire aux bookers ne voulant pas lui donner un pinfall sur Show ou Henry, ce serait trop le crédibiliser!

Bref, un Smackdown pas vraiment mauvais, mais mauvais quand même. On patauge, on a des segments de beaufs. Bref, on dirait un Monday Night Raw des mauvais jours.

 

Bilan:

Une semaine mi-figue mi-pommes d’api où la WWE alterne entre le bon et le mauvais goût, le Rumble est néanmoins bien mis en place tout comme ses rivalités et je ne noterai pas de faiblesses particulières dans les majeures rivalités de Raw. Par contre, Smackdown a rapidement besoin de retrouver ses excellents matchs habituels afin de remonter un brin la pente. Sinon je crains que l’intérêt du show ne soit réduit.

Et c’est ainsi que se conclut ce Cutting Orbaz! On se retrouve très vite pour la semaine post Rumble qui promet! (Détournement de Catchphrase d’un video testeur connu) D’ici là portez vous bien et vive le catch! À la prochaine!

 

4 commentaires

Les plus lus

En haut