Cutting Orbaz

Heels Week – Cutting Orbaz #44

Bienvenue à toutes et à tous sous cette nouvelle tenue donnée à VoxCatch (je sais pas pour vous, mais le noir, non seulement ça amincit mais ça donne une allure un peu plus robuste… je m’égare là.). Cette semaine la WWE nous chauffe pour l’EC et la Road To Wrestlemania (Je sais pas qui a fait l’article, mais je l’adore, allez comprendre!). Et on peut dire que la sauce a prise et que les divers rebondissements furent de qualité.

 

Cutting Orbaz #44: Heels Week

 

WWE Raw Supershow du 06/02/12

 

  • Pour ne pas oublier Kane et Cena, la fin de Raw vit Kane menacer Eve. Bref, segment inutile pour le moment. Kane dit qu’il est malade, ça tombe bien, moi aussi, j’ai la grippe. Ça le tente?
  • Beaucoup de promo pour l’EC à travers les matchs de cette soirée, on commence avec SD! qui tourne toujours autour du trio Show/Bryan/AJ. Cette dernière servant d’excuse à notre néo-heel qui appuie aussi encore sur le fait qu’il est végétalien. « Hé je suis végétalien, mais ma copine est folle de saucisse! » (Blague vaseuse, Check!)
  • Et de l’autre côté, Orton massacre son premier face de la semaine. Enfin c’est The Great Khali, on lui en tiendra pas rigueur. Mais ça fait ressortir ce petit côté tweener assez sympathique chez notre Viper.
    De l’autre, Rhodes et Barrett se font maraver avant histoire de mettre les faces en position de force. Enfin surtout Khali, mis en avant pour acquérir un brin de crédibilité avant la Chamber.
  • J’aime assez cette petite histoire entre Tamina et Beth. Ce côté respect et tout ça peut nous donner un beau match pour le titre féminin. Et pour une fois que la Snuka n’est pas manageuse ou jobbeuse je ne m’en plaindrais pas car elle est très bien cette petite! (Qui, optionnellement, pourrait me foutre une dérouillée pour l’avoir appelée petite).
  • De l’autre côté de la Chamber, celle de Raw, on savoure le trollage inversé de CM Punk sur Jericho, qui a dit peu ou prou ce que toute l’IWC savoure (à l’exception de votre serviteur). Bref, la fin du monde tel que nous le connaissons, c’est juste ce qu’il répétait depuis des mois sur Twitter comme quoi les autres le copient. Génial ta révélation Chris, sinon, t’aurais pu juste revenir sans faire de vidéo mystérieuse pendant deux mois…
  • Et l’évènement c’était ce refus de Triple H de confronter Taker à Wrestlemania 28. On sait donc avec certitude qu’ils s’affronteront. Mais la semaine prochaine sera sans doute plus déterminante avec le retour (le 3ème en 2 ans, donc il fait pratiquement parti des meubles) de HBK. Ce dernier est proposé par Big Johnny qui frotte le Board dans le bon sens du poil. La décision de le conserver, prise le lendemain sur WWE.com était prévisible et son maintien est une bonne nouvelle pour Raw (et moi) tellement le personnage est génial.

Un Raw de qualité mais on va dire avec une sensation de fausse rapidité, on a pas mal de moment de creux. Cena n’était présent que par des enregistrements. Mais Raw garde la tête droite vers la Road to Wrestlemania.

 

WWE Superstars du 09/02/12

 

  • Maintenant, pour voir le titre US, il faut aller à Superstars! J’ai l’impression de me retrouver dans le jeu de booking « TEW » (dont je parlerai un de ces quatre) où chaque titre était défendu à Superstars.
  • Très bon match entre Justin Gabriel et Heath Slater. C’est deux là se connaissent bien et ont une alchimie excellente. On a eu le droit à de beaux moves. Si seulement les deux étaient faces, ils feraient fureur face à Epico et Primo.
  • Ces deux derniers qui ont battu JTG et McGuillicuty, devenu étrangement faces. Bon, on est à Superstars, pas vraiment besoin d’une logique.

 

WWE Smackdown du 10/02/12

 

  • Tiens, et si on rappelait aux téléspectateurs une des rivalités les plus pourries des derniers mois. Et hop, un Khali vs Mahal, un! Bref, le terroriste indien s’est fait laminer par la bête de foire de la WWE. Rien d’intéressant, seulement une folle envie de dormir.
  • Pendant que sa pote fait des pets, Beth Phoenix continue de faire des sourires à Tamina, entre ces deux là, c’est le grand amour. Je pense qu’on pourrait voir un changement de situation où Beth et Tamina s’allient face à Natalya. Pourquoi pas pour un beau Triple Threat à Wrestlemania?
  • Intéressant cette opposition Barrett/Sheamus. Moi qui pensait voir Bryan à Wrestlemania avec le titre, j’ai l’impression que Barrett pourrait contrecarrer mes plans. Bon, je crois toujours en Daniel Bryan. On va dire que je suis désormais à 50/50.
  • Sinon, dans le monde des rivalités dont tout le monde se fout, Ted Dibiase bat Hunico. Voilà, sans but comme ça. Juste une rivalité comme ça. Faudrait un peu de micro entre ces deux là ou un segment backstage pour au moins expliquer ce qu’il se passe pour qu’il se marave la gueule?
  • Au final, il ne s’est pas passé grand chose pendant ce Smackdown, enfin, il s’est passé plein de choses, mais seulement autour de Daniel Bryan.
  • Ce dernier tente par tout les moyens d’esquiver son match face à Randy Orton mais Captain Obvious ne l’entend pas de cette oreille! Il a fait un match, on le fait! Bref, tout d’abord sous prétexte que Teddy a fait un barbecue et qu’en temps que végétalien, il ne pouvait pas faire le match de ce soir.
  • Puis, AJ, qui se défendit au micro face à Michael Cole. Enfin, elle était pas super, mais bon, pour une diva, ça allait. Après, Daniel vient sauver sa damoiselle et dire qu’il allait la « consoler » chez elle.
  • Mais Captain Obvious ne voulut pas, si Bryan partait, il perdait son WHC. Bon, je pense que ça l’a convaincu…
  • Mais le plus intéressant se déroulait pendant le match où Bryan a bien cherché Show, qui voulait déjà taper sur notre champion végétalien. Orton le convaincu une première fois mais n’empêcha pas la seconde. Créant des tensions entre les deux et révélant un côté manipulateur plus aigu chez D-Bryan.

Un Smackdown intéressant surtout pour l’évolution du champion pendant le show. En dehors, pas grand chose de bien foutu. C’est mieux mais toujours pas ce que j’attends d’un bon Smackdown.

 

Bilan:

Cette semaine ce sont les heels qui dominent les main event et finissent en position de force comparés à leurs opposants. Bon, on ne doute pas que la semaine prochaine le rapport de force aura changé mais c’est toujours satisfaisant de voir que les heels ne sont pas tout le temps ridicule. Les deux shows étaient de bonne facture mais manquait sérieusement de rythme et/ou de folie.

Superstars est à voir (oui Toplevel, je te jure) pour son Gabriel/Slater qui font 10 minutes d’un très bon catch.

C’est ici que l’on se quitte, je sais c’est triste. Mais l’on se retrouve la semaine prochaine avec un nouveau Cutting Orbaz! Allez, c’est pas tout ça mais j’ai un virus de la grippe à défoncer!

4 commentaires

Les plus lus

En haut