Cutting Orbaz

The end of the world as we know it, and I feel fine!

Cette semaine, certains tiennent leur promesses et d’autres non, mais les shows se succèdent tout en nous menant à Wrestlemania dans les meilleures conditions possibles, on a eu quelques segments épiques, d’autres décevants mais au final, la seule chose qui importe c’est qu’à Wrestlemania ça soit bien la fin du monde tel que nous le connaissons.

Cutting Orbaz #47

WWE Raw Supershow du 27/02/12

 

  • J’ai vu/lu plein de choses sur la promo du Rock. Le Rock détruit par Cena… Le Rock a foiré sa promo. Mais j’ai un problème bien plus gros. Je ne me sens, personnellement, plus impliqué dans cette rivalité. Elle me plaît certes mais je ne ressens pas le besoin de la voir exister. Elle est creuse, redondante, toujours sur le même point. On navigue entre ce qui est non kayfabe et ce qu’il est. Mais à la différence d’un Punk ou un Jericho, c’est pas en double sens. C’est mis en scène comme un clash, comme celui de Cena qui, oui, a détruit The Rock (Ce qui était le but recherché à mon avis. Faut se méfier des premières impressions.) mais voilà, j’en ai marre de cette rivalité qui tourne en rond tel le premier poisson rouge et qui fait office de Big Event de Wrestlemania alors que les affiches pour les titres ou celle du Taker/HHH me font bien plus baver.
  • Mais faut avouer que Cena l’a bien défoncé quand même, ouais.
  • Match sympa pour les titres tag team, avec une équipe récente (King Truth), une qui commence à avoir l’habitude (Swagger/Ziggler) et l’autre vendu comme la vraie équipe du lot (Epico/Primo). Bref, tout ça donna un bon match de championnat, comme pour rappeler qu’il existe encore.
  • Première opération « Kane Destruction » en post match où Kane ridiculise pas moins de 6 catcheurs. Prenez ça dans les dents! Manants!
  • Et première partie de l’intensification de la rivalité entre Show et Rhodes avec la présentation du match face à Mayweather. (comme je l’avais senti venir.) Alors en tag team avec Henry, ce bon Rhodes le laisse se faire dérouiller par deux mâles alpha, Sheamus et Show. On notera que le monster heel Henry est réduit en poussière et qu’il a quand même était zappé en quelques minutes. Dur.
  • Eve Torres est devenu une tepu de première, et Barbie n’aime pas ça parce que son super copain Ken s’est fait avoir par Charlotte aux fraises. Bref, c’est niais, même si l’intention de donner un peu de temps aux divas est là, c’est d’une niaiserie incroyable.
  • Le meilleur moment de la soirée était en fait le début de show!
  • On commence avec un troisième Champion vs Champion match mais en fait non car le 2ème best in the world arrive et veut s’expliquer avec Punk. Et là mes amis, c’est la promo de l’année! Chacun a désigné toute les qualités de l’autre tout en pointant les mauvais points. C’était magique. Du simple fait qu’il y a une véritable reconnaissance l’un envers l’autre. Chacun sait ce que l’autre vaut et ça donne une alchimie micro dantesque. Moi j’attends une seule chose, la même alchimie sur un ring.
  • Puis le match entre D-Bryan et CM Punk, over-booké. C’est tout ce qu’il y a à dire. On nous vend la guerre entre les GM, la rivalité Sheamus/Bryan et Jericho/Punk, en un seul segment! C’est trop! On ne peut pas réellement suivre l’action d’un match coupé par deux pubs et des plans sur les GM et leurs assistants, un flot d’interventions. Bref, c’était le dawa. Et j’aime pas le dawa.

Un bon show, oui, y a de l’action, on avance dans les rivalités. C’est plein d’action mais certaines attentes sur la soit disant feud du siècle ont été bien déçues. À suivre…

 

WWE Smackdown du 02/03/12

 

 

  •  Drew est viré les amis ça y est… Mais réjouissons nous! Laurinaitis, le seul vrai GM de cette fichue fédération dirige Smackdown. Et il est fort possible que Drew soit réembauché et gagne miraculeusement histoire d’avantager Laurinaitis dans la course aux GM.
  • Natalya est désormais fier de sa pétomanie! Ah angle des divas, que vous êtes géniaux. (Attention, la dose de second degré dans cette dernière phrase peut provoquer des dégâts neuronaux, si c’est le cas, demandez des sous à Darren. Je vous filerai son vrai Facebook et tout, histoire de le harceler).
  • Pour un autre match sans intérêt, tapez 1! Sinon tapez 0 et sautez cette ligne!
  • Vous avez voulu un match sans intérêt! Le voici! Santino Marella a battu Heath Slater! Oui, je vous avez prévenu de l’inutilité du match.
  • Vous n’avez pas voulu un match sans intérêt! Le voici quand même! Santino Marella a battu Heath Slater! Oui, je vous avez prévenu du fort risque de problèmes neuronaux que pourraient engranger cette article.
  • Et 2ème étape de la rivalité Big Show/Rhodes. Alors autant l’idée de l’angle m’a plus autant au final, l’idée d’un match entre les deux ne me botte pas plus que cela. De plus, la défense du titre face au Gros Spectacle montre que ce titre IC manque cruellement de concurrents sérieux, c’est bien dommage.
  • Sinon, Henry est tellement over que même son WSS ne fait plus le tombé de 3 face au Big Show. Bref, ça descend pour notre Chocolat Sexy.
  • Et vint le Daniel Bryan vs Randy Orton qui semble finir sur un No Contest ou une victoire par count out de D-Bryan car Kane arrive, le champion s’en va et Kane attaque Orton. Deuxième partie des attaques de Kane. La WWE ne semble pas trop savoir que faire du démon rouge et le fait un peu jouer partout. Par contre, quelqu’un peut me confirmer que Laurinaitis prévoit un Kane vs Aksana? Car j’ai un peu halluciné en entendant.
  • Et la meilleure partie de Smackdown fut son début où Sheamus expose le fait qu’il voit le comportement de My Boy D-Bryan comme son premier run de WWE Champion. c’est bien quand un face fait une rétrospective de son passé en heel et admet ces conneries, ça donne un lien supplémentaire avec le ring.
  • Sinon, Vickie et Dolph arrivent et vannent Sheamus. C’est ainsi que Captain Obvious arriva et déclara un match… suspens… Entre Dolph et Sheamus! Match évidemment gagné par l’Irlandais totalement over actuellement dans un match très sympa pour entamer un show.

Bref, un Smackdown gentillet, pas super outre mesure mais qui fait le job et je m’en contenterai, j’attends la semaine prochaine pour voir plus d’intensité dans le show grâce à Laurinaitis.

 

Bilan:

Des shows assez mouvementés pour au final quelques segments seulement qui sortent du lot. On est pas devant des shows exceptionnels mais l’envie est là. Par contre, il faudra que la WWE s’attarde sur la rivalité Cena/Rock qui tourne méchamment en rond et que Rock-E ne se repose pas trop sur ses lauriers. Bref, encore du boulot, et la semaine prochaine retour de ma rivalité favorite du moment entre Triple H et Taker (mark time!)

C’est ici que l’on se quitte! On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau CO d’ici là visitez notre forum et inscrivez-vous, on est sympa vous verrez!

 

 

3 commentaires

Les plus lus

En haut
//ad6media