Cutting Orbaz

This is SPARTA!

Cutting Orbaz où les GM pratiquent l’échangisme, font un peu n’importe quoi, en fait, où tout le monde part un peu dans le n’importe quoi. C’est simple, Rémi Gaillard n’aurait pas renié le niveau de n’importe quoi qu’ont atteint Raw et Smackdown. À l’approche de Wrestlemania, la WWE semble prendre un virage assez étrange.

 

Cutting Orbaz #48

 

WWE Raw Supershow du 05/03/12

 

-Ça me surprend vraiment que tu penses être meilleur que moi Hunter, c'est pas comme si ça faisait la dixième fois qu'on abordait le thème dans notre carrière... Ah.. Bah si en fait.

 

  • Oui moi aussi je me met au légendage, je sais pas, ça faisait longtemps que j’en avais plus fait (Coucou les CDC!)
  • Il le fallait, il fallait que les bookers se mettent à foirer des rivalités. C’est pas comme si on l’avait vu venir l’arbitre spécial de HBK. La suite est à peu près cousue de fil blanc: HBK veut finir la streak du Taker par l’intermédiaire de Triple H, donc on verra une union des deux et un Taker plus très sûr de sa streak avant qu’une embrouille vienne entre Triple H et Shawn (du genre: « C’est pas toi qui finit la streak, c’est moi »). Jusque là, l’opposition me faisait baver avec HBK en toile de fond, mais là, en devenant acteur de la rencontre, ça me donne une sensation de too much.
  • J’ai eu l’étonnement de ne pas avoir tant de reproches face à la victoire de Santino contre Swagger pour le titre US. Bon, y a toujours ceux qui disent que le titre US est plus bas que terre. Mais réveillez-vous! Les titres secondaires ne valent plus rien à la WWE! (Vous me direz, j’espère toujours quelque chose de la section tag team.)
  • Sérieusement, je pense que l’italo-canadien mérite ce titre, il n’est pas mauvais loin de là, son personnage a une côté de folie auprès du public, ce qui m’impressionne toujours autant. Et puis bon, quand on voit Swagger actuellement… on dira que ce n’est pas pire.
  • Retournons dans le ridicule avec le retour de Zack Ryder qui s’attaquait verbalement à Eve avec le terme désormais bien connu de « Hoeski »
  • C’est donc avec joie que Zack embrassa sa pute favorite, n’oubliant pas d’avoir un air très niais derrière. Bravo les bookers!
  • The Miz, qui l’année dernière portait fièrement le titre WWE, qui était bien vu backs… WMD! Allez, 1,2 et 3! Dix secondes pour l’ancien champion de la WWE. Même Mark Henry a tenu plus longtemps!
  • Le manque de considération qu’a la WWE pour ses récents champions en les faisant non pas descendre les marches mais les dégringoler 8 par 8 est affligeant… À côté de ça, Drew McIntyre est bien loti.
  • Souhaitez tous la bienvenue à la rivalité « out of nowhere » de Wrestlemania. Allez, bienvenue Kane et Randy! Bienvenue!
  • Et pour l’instant, la promo se résume à « Welcome Back » et « It’s good to be back ». Fort sympathique…
  • Je m’empêche de cracher et revient sur le match Bryan/Jericho vs CM Punk/Jericho qui est une perle de storytelling. Les 4 ont fait le job et ont entretenu leurs rivalités respectives de manière très efficace. De manière générale ce lundi c’était le heel qui prenait l’ascendant avec notamment un Jericho, ceinture à l’épaule devant un Punk battu.
  • Et concernant les deux gus qui s’affrontent en main event, Bah cette semaine disons que c’était assez bon. J’y arrive pas, qu’on soit bien clair, aucun des deux ne me met franchement à l’aise avec ce match. La limite kayfabe/non kayfabe est flou et je trouve que l’animosité est malsaine. Malgré tout, The Rock s’est focalisé sur Cena et Cena uniquement avec des rapprochements historiques tout en vannant Cena. Le clash de fin devait sonner l’apocalypse pour Cena mais il ne fut rien. Johnny a une longueur d’avance sur The Rock à ce moment là et je me demandais des fois si la foule n’était pas pour Cena (enfin, en même temps c’était le natif de l’étape).
  • Bref, je sais toujours pas trop quoi penser de ce bordel qui n’est pour moi qu’au mieux divertissant. Enfin, tant qu’on ne met pas un catcheur dans une salle vide pendant 10 min à faire une promo interminable…

Un show réellement moyen pour ma part, certes le public était chaud, il y a eu des bonnes idées. Mais certains moments sont d’un ennui monstre et mon manque de passion pour la rivalité principale fait qu’1/3 du show est sans intérêt pour moi. Et si même mes rivalités préférés se mettent à tourner au vinaigre… non merci.

 

Voilà ce qui arrive quand on est un King stone!

Petit interlude Superstars! Malgré le fait que les deux se soient rencontrés 20 fois, qu’ils aient déjà été en rivalité pendant longtemps!  Je vous conseille de jeter un coup d’oeil au Kingston/Ziggler. Très long pour un Superstars et super rythmé.
On en est à se demander ce que foutent ces deux là ici.

 

WWE Smackdown du 09/03/12

 

Même pour cet homme végétalien, ce Smackdown a été assez indigeste.

 

  • Ouais! Un rematch pour bien enfoncer Jack Swagger! Dans une cage! Super! Et au final victoire pas clean! Wouhou, que ce segment fut utile! De plus, Ziggler a bien été sous représenté cette semaine, victime du Cobra alors qu’il voulait intervenir…
  • On se doutait bien que le Kane vs Aksana ne se produirait pas. Ce que j’ai pas vu venir, c’est le match entre Teddy Long et John Laurinaitis et son lot d’interventions… inutiles vu que Kane et Orton se retrouverait plus tard dans la soirée! Donc WHAT WAS THE FUCKING GOAL OF THIS SEGMENT? Parce que Kane et Orton n’ont rien à voir avec les affaires de Long et Laurinaitis. Ça aurait pu être Mark Henry et Kofi Kingston au moins à la place. Si au moins c’était divertissant…
  • DREW A GAGNÉ! DREW WINS! Hein? Contre Hornswoggle? qui s’en soucie? On s’en fout! Drew est pas viré! Drew est pas viré!
  • Tiens, le voilà Mark Henry, qui bat Ezekiel Jackson. Dieu merci, Mark n’est pas encore tombé assez bas dans la carte pour perdre face à un gars dont la WWE ne sait plus trop quoi faire. Malheureusement, sur le ring, c’est pas la fête…
  • Et hop, on avait donné une victoire en Triple Threat à Epico et Primo. Mais bon, qui se préoccupe du fait qu’ils soient champions par équipe? Autant les faire perdre face à une équipe né il y a 3 semaines à peine! On peut encore dire bravo aux bookers.
  • La fin du show se révéla plus ordinaire voire même assez banale. On eut d’abord une interview entre Bryan et Sheamus orchestrée par Cole. On notera le « Shut Up! » de Bryan contre AJ. Chose assez surprenante (même si on sent qu’un jour la fébrile AJ deviendra grande) et qui devrait se dégrader de semaines en semaines. Vous vous rendez compte que ce qui m’a le plus intéressé dans ce show c’est ce « Shut Up! »?
  • Et derrière, autre type classique, on fait un 6-Man avec 4 opposants de rivalités récentes et on les fait quitter le ring pour laisser place au face face au dernier (et souvent fébrile) heel de la bande. Ouais, sauf que là le fébrile, c’est le Miz… Ouch.
  • Et un Smackdown qui se termine… sur une deuxième brawl Kane vs Orton! Quel booking! 4 mots prononcés, aucune raison pour que les deux s’affrontent et ces deux mecs se comportent comme s’ils se haïssaient depuis des siècles! Mais bon, faut bien donner un match à Orton pour Wrestlemania.

Un Smackdown de piètre qualité, je suis largement déçu par un show qui n’a rien mis en avant dans les rivalités qui sont généralement restées au statut quo. Mauvais SD, voire très mauvais.

 

Bilan:

Une semaine assez bourrin, chaque rivalité a tenté de faire rentrer une donnée dans la tête du téléspectateur (Que c’est bien que HBK soit arbitre, que The Rock ne sera plus jamais là que pour faire de la pub, que The Miz n’a jamais été un vrai Main Eventer mais juste un couard qui ne sait pas catcher.) mais ça ne passe pas, ce sont des shows qui dans les actions peuvent être définis de bon mais qui sur le fond ne valent pas un clou. C’est plat, nul et certainement pas ce que j’attends d’une Road To Wrestlemania digne de ce nom!

Allez, on espère tous se retrouver avec de bons shows et pas avoir à critiquer à tout bout de champ, d’ici là portez vous bien et à la semaine prochaine pour un nouveau Cutting Orbaz!

 

 

 

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut