Cutting Orbaz

Temps de paroles

Bienvenue dans ce qui est le désormais 49 ème numéro du Cutting Orbaz! Chaque show m’a pris par les sentiments par moment et ont essayé de me convaincre de ne pas les laisser tomber! Oui, le Cutting sait être mégalo!

Par contre à la WWE, la parité sur le temps de parole de chaque candidat, on connait pas. Retour sur une semaine que le CSA, en cette période présidentielle, n’approuverait pas.

 

Cutting Orbaz #49

 

WWE Raw du 12/03/12

 

D'un côté, The Rock reprit "Comme un manouche sans guitare" du fils Dutronc pendant que Cena nous faisait une reprise de "Casquette à l'envers" de Sexion d'Assaut. Bref, que du lourd quoi...

 

  • Undertaker vs Michaels, une opposition qui était magique il y a encore 2 ans et qui désormais paraît dépassé. Pas que les deux sont vieux et qu’on en a forcément marre. Mais on peut surtout dire que le Taker, c’est plus grand chose, faites que ce soit la dernière année. Attention, je crache pas sur la légende, mais celui qui actuellement est à 19-0 n’est plus ce qu’il était sur le ring (ça on le savait) mais aussi au micro! Et oui, un an sans rien foutre, même en s’appelant Taker… ça laisse des traces.
  • Du coup, on se retrouve avec une promo longuette, à peine rattraper par le propos de Michaels et la fin qui semble nous montrer que Triple H manipule HBK contre Taker. et que donc à Wrestlemania ça fera 20-0 quand même. Donc l’angle est bon, très bon, on pourrait presque y croire mais le Deadman n’a plus le « feu sacrée » (sans vouloir exagéré) et l’aura de son personnage et cela nuit sérieusement au final.
  • AH! Ça faisait longtemps!
  • FUNK IS ON A ROLL! FUNK IS ON A ROLL! 1,2,3! SOMEBODY CALL MY MOMMA! SOMEBODY CALL MY MOMMA!
  • Voilà, faire un steak d’un retour pour 5 minutes d’antenne dont 4 de danse…
  • Autant j’adore le héros de Psych, autant j’avais l’impression que le public c’était moyen… Bref, la chaîne veut que les fans de catch mate le Psych avec The Miz du coup, mise en avant de celui. (De plus, il est le natif de l’état). Mais faut pas abuser, voulant une place dans la Team Laurinaitis à WM, Ce dernier l’opposa à un homme pour gagner ce droit, cet homme?
  • CM Punk! Trololololol! Comment le Miz il s’est fait avoir! J’ai juste un peu tiqué en voyant Laurinaitis choisir Punk, même si c’est une défaite qui au final sera non dégradante pour le Miz, le GM de Raw est censé le détesté non? Bref, je l’aurais plus vu face à Mark Henry, mais ce dernier avait affaire…
  • Et oui, cette guerre de GM s’est manifesté par un handicap match Henry/Otunga vs Santino, Teddy venant secourir sa pu… son assistante Aksana. Mes amis, c’est bien simple, Otunga et Henry ont démoli un par un les faces du coins. Santino, puis Kofi, puis R-Truth. Voilà, Henry 3-0 Faces, ça fait du bien de le voir en dominant!
  • Revenons à Punk qui après son match eut le plaisir de voir un homme en veste à lumières s’attaquer à son père ivrogne et lui promettant le même sort. Ça y est! C’est devenu personnel! Bien que sur le coup je me sois senti mal à l’aise, je pense que l’idée est géniale, surtout que Punk l’avait déjà utilisé. De plus, ce dernier repart, tête basse, marquée par les mots de Y2J. C’est la touche de personnel qui manquait à cette rivalité, et à 3 semaines de WM, il était temps!
  • Zack Ryder….

3 weeks… In 3 weeks, things will never be the same again.
On April 8th, 2012, it will be the end of the Cutting Orbaz as you know it.


  • Jack Swagger aura eu un bref moment face à Randy Orton, il ne fallait pas rêver à une victoire. Ah et tiens, Kane a fait coucou en allumant les quatre coins du ring à sa manière. Bref, toujours pas plus de 8 mots dans cette « rivalité ».
  • Très, très bon match entre Sheamus et Dolph Ziggler, je crois que j’ai du nettoyé 2-3 fois la bave de mon clavier. Ce match avait tout ce qu’il fallait, les deux sortent du match grandit et on a pu aussi voir que Sheamus devient imprévisible avec 3 finishers. Un peu plus que les deux de moyennes. Et si on ajoute sa soumission très peu utilisée qu’est le Cloverleaf, ça lui en fait 4. Pas mal de manière de variée et une très belle panoplie pour le Grand Blanc.
  • Et là, c’est là que le CSA va gueuler. 5-10 minutes pour Cena contre plus de 20 pour The Rock? De plus en alterné? Je m’attendais à une opposition moi, mais non!
  • Non, Cena est venu, a vu, n’a pas trop vaincu car répété ce qu’il dit depuis 3 semaines. C’est le gros problème de cette rivalité. 1 coup de génie de l’un! Des semaines de plat à répéter le fait qu’il a dit un truc cool de l’autre et inversement. Je ne sais pas si c’est fait exprès mais c’est très ennuyeux.
  • Par contre, Le Rock Concert! C’était classique, un brin facile sur certaines vannes mais il faut le dire, The Rock emmène le public comme personne. Plus aucun catcheur ne fait ça à la WWE en terme de réaction (bon, pour être gentil, on va dire que la heat de Vickie est parfois équivalente aux pops du Rock). Mais segment à voir, qui restera comme un élément phare de la rivalité tellement le public et The Rock étaient en forme.
Un Raw bon pratiquement du début à la fin, on se prend au jeu du Rock, on a un match de folie, une avancée de chaque rivalité mais les quelques déceptions (rares) restent souvent du fait plus du performer que du booking. (oui, je vais pas toujours leur cracher dessus)

 

WWE Smackdown du 16/03/12

 

Et le 8ème jour, Dieu créa Jericho...

 

  • Go! Retour de Capitaine Charisme à Smackdown! Pauvre public qui se fait encore des illusions après le segment à Elimination Chamber! Et oui, Christian veut toujours ONE MORE MATCH! ONE MORE MATCH! pour le titre poids-lourd. Et vu que Laurinaitis lui donne en cas de victoire de la team Laurinaitis, autant aller avec eux.
  • Mais Long ne dit pas son dernier et balance Otunga, en sa qualité de GM de Smackdown, dans un match contre Kofi Kingston, membre de la Team « Oh mon dieu qu’elle est Long! ». Et Otunga est tout de même sacrément pushé, tenir, voire dominé un mec tel que Kingston. Pas sûr que ce serait arrivé il y a 6 mois. Bon, faut pas déconner non plus, victoire de Kingston. Mais progression quand même.
  • Daniel Bryan est odieux avec AJ et malgré tout elle l’aime. Viens AJ! Viens, je suis si seul dans la cave où me met Darren! Daniel ne te mérite pas… Euh, ce que vous venez de lire n’existe pas, ce n’est pas du tout ce que vous croyez!
  • Plus sérieusement, ce couple est quand même génial entre Bryan qui vole le spotlight, se servant d’AJ tout en la satisfaisant afin que celle-ci reste docile et fébrile.
  • Par contre, le match entre la Bella et AJ était une purge, même sur une si courte durée.
  • Victoire de formalité pour Big Show contre Drew, et il en va de même pour Henry contre Tatsu (qui vit encore, enfin avant le match c’était le cas, après…)
  • Une victoire qui sur le papier n’était pas une formalité c’est celle de Rhodes sur The Great Khali. SANS TRICHER! C’est bon de voir les bookers faire ce genre de bouleau en crédibilisant Cody Rhodes sans qu’il utilise les petites heeleries habituelles. Bon, je n’attend pas un grand match entre les deux mais c’est déjà un match pour le titre IC à Wrestlemania, ne nous plaignons pas.
  • ILS PARLENT! ILS PARLENT! Enfin nous connaissons le but de cette rivalité! Et c’est, attention, je crois que vous n’avez jamais vu justification aussi solide, du pur Kane dans toute sa splendeur. Mieux que son enquête pour retrouver l’agresseur du Taker… Si Randy et Kane s’affrontent, c’est à cause… d’une poignée de main à la fin d’un match. Oui, rien que ça.
  • Dans la lignée de la promo de Raw, Chris Jericho enfonça le clou concernant CM Punk, parlant de sa famille, des démons de Punk et de ses peurs, c’est finement fait, on attend plus que la réponse de Punk mais pour l’ascendant psychologique, avantage Jericho!
  • Très bon match entre Sheamus et Chris Jericho. Bon, ce dernier a plus affirmé son côté heel et son bon catch qu’autre chose. Mais l’opposition entre les deux derniers debout au Royal Rumble était vraiment satisfaisante. Mais le but premier était tout de même de montrer un champion de plus en plus vicelard envers son challenger aidant Jericho à remporter le match et s’enfuyant par la suite.
  • Malgré tout, le dit challenger reste en position de force, terminant debout sur le ring après avoir étaler Chris Jericho d’un Brogue Kick.

Bilan:

Une semaine bien agitée à la WWE. On a eu beaucoup de satisfactions et le contraste entre cette semaine et la précédente est assez énorme. Chaque show eut ces moments phares et des moments de très bonne factures à l’approche de WM. Le tout reste maintenant de ne pas revoir des shows aussi aberrant avant Wrestlemania et de maintenir ce cap qui semble être le bon!

Et c’est ainsi que l’on se quitte, je laisserais les mots de la fin à Sheamus!

 

À la semaine prochaine les fellas!

1 commentaire

Les plus lus

En haut