Cutting Orbaz

Économies pré-WrestleMania

On approche du plus grand show de l’année et personne à l’approche du PPV ne veut prendre de risque afin d’y assister que ce soit catcheurs, bookers, bref, tout le monde. Ce qui donne des shows qui basent leurs intérêts plus hors du ring qu’à l’intérieur. Du coup on se retrouve avec des shows dont l’action est plutôt limitée mais sauvés par une affiche de chaque côté.

Cutting Orbaz #50

WWE Raw Supershow du 19/03/12

 

Pour ceux qui n'arriveraient pas à dormir, voici votre somnifère, une promo du Taker!

 

  • Les divas cette semaine se sont cantonnées à une petite vidéo ou Beth attaque Menounos et Kelly² et qui donc a un match face à ses deux jeunes femmes en équipe. Et on a mis Eve au hasard pour combler le tout. C’EST GÉNIAL!
  • Et de retour en midcard avec les Team Teddy et Laurinaitis qui eurent le droit à deux matchs. Le premier qui ne paye pas de mine entre Otunga et Santino. Bon, c’était plus du comedy match et le Spinebuster d’Otunga était horriblement botché (Il a pas eu d’impact sérieux, on aurait dit qu’il le posait sur le sol). Bref, 1-0 pour la Team Johnny.
  • Et 2-0 avec la victoire de ZigSwag face à TruKofi (Jeux de mots! Ah ah!). Deux bons matchs à chaque fois entachés par des interventions « logiques » pour les rivalités. On appréciera le cat fight inutile entre Aksana et Vickie Guerrero, cette dernière toujours aussi parfaite en tant que manageuse.
  • The Miz est en train de sérieusement couler. Faire un Open Challenge alors qu’il reste Sheamus ou CM Punk qui n’ont pas encore fait de match (même si le second était déjà apparu). MER IL EST FOU!
  • Un Brogue Kick plus tard, Sheamus mettait The Miz six pieds sous son passé de Main Eventer.
  • La rivalité entre Orton et Kane… Pitié quoi, c’est tellement pourri que j’aurais préféré qu’on en reste aux 6-7 mots d’origine…
  • Histoire de faire apparaître Bryan, on lui donne Ryder en terme d’amuse-bouche, facilement battu.
  • Autre rivalité de Smackdown, celle pour le titre IC qui commence à un peu tourner en rond. Cody qui se moque, attaque Show en heel et se remoque… C’est pas terrible comme histoire tout ça et de plus l’affrontement risque d’être assez moyen. Faut tout de même avouer que le clin d’œil à Mayweather avec les gants était huge.
  • Beaucoup de matchs dans ce Raw! Ouaip, qui dure 4-5 minutes GRAND MAXIMUM. Ils ont pas intérêt à dire qu’ils ne préservent pas leurs catcheurs.
  • En parlant de catcheur préservé, parlons de Cena qui faisait déjà le buzz avec son accident avant le show. La WWE saisit l’occasion pour renforcer le côté Super CENA!
    En effet ce dernier devait affronter Mark Henry, mais il avait mal au dos l’animal, comment faire l’AA? Bah c’est bien simple! Fait toi dominer et après revient comme si de rien était.
    C’était votre épisode de Super CENA, à la… OH WAIT!

 

John Cena utilise aussi ses pouvoirs psychiques pour faire léviter Mark Henry, mais chut.

 

  • The Rock, qui avait promis une surprise à Cena dans une promo en se comparant à… Rocky, ouais, à Philadelphie, facile ça… Bref, Rock-E, Rocky ou Rock vint et porta un MONSTRUEUX Rock Bottom sur Henry qui a du magnifiquement bien le vendre, décollant assez facilement. Bref, The Rock est prêt, Cena aussi, fermez le ban.
  • En guise de Main Event, Triple H, Undertaker et HBK ont radoté, endormant le public, la rivalité, tournant en rond, et votre serviteur, qui eut aussi un magnifique mal de crâne après avoir écrit cette phrase puisque malgré tout… Je « kiffe ». J’arrive pas à ne pas m’intéresser à cette rivalité, je crois que mon côté mark de Triple H reprend le dessus à chaque fois que j’ai envie de dérouiller cette rivalité. Par contre, la carence au micro du Taker devient ultra gênante.
  • Et le VRAI main event était en fait l’opener. CM Punk, le rebelle, celui qui voulait bouger la WWE vint et… dit être fier de son père… Le Chicago Son a l’air touché par les mots de Jericho qui arrive et s’excuse…
    Pendant un moment, on eut l’impression de ne plus voir Jericho et Punk mais les deux « interprètes » que sont Irvine et Brooks. Là, contrairement à Rock/Cena, le kayfabe n’était pas enfoncé mais juste effleuré et on n’en voyait pas forcément la frontière…
    Jusqu’à ce que Jericho insulta la sœur de Punk de drogué.
    Et là, préparez vos Chocapic, CM Punk pète un plomb et  insulte Jericho à tel point qu’un gros bip retentit pendant 20 secondes sur ma vidéo. Magique.
  • Cette rivalité tire sur le psychologique et montre un Punk faible face à un Jericho qui confirme son côté Mastermind, c’est la meilleure rivalité mise en place pour WrestleMania et celle qui devrait faire le Main Event.

Bref, un Raw plus que moyen sauvé par Punk/Jericho, sinon on ne nous apporte rien de nouveau et j’ai bien peur que le prochain, en mode go-home show  ne soit pas beaucoup mieux.

 

WWE Smackdown du 23/03/12

 

-Non Danny, je ne dirais pas que ton pénis est deux fois plus gros que ce micro!

 

  • Et Team Teddy vs Team Johnny continue avec un 3-0 suite à la victoire de Mark Henry sur R-Truth en étant impressionnant, le WSM reprend du poil de la bête et ça fait plaisir à voir.
    Pour ne pas arranger la team Teddy voici Zack Ryder qui se propose… Teddy n’étant pas chaud, Zack déploie ses meilleurs arguments comme… Hornswoggle mascotte! Hum, Comment te dire Zack? Quoi? Un autre argument? THE GREAT KHALI! Celui qui perd une fois sur deux malgré sa taille… Okay, t’es pris!
  • Bon, pour « montrer » que le choix de Ryder ne fut pas un mauvais choix, un match sous forme de revanche contre Jack Swagger a lieu avec une victoire après distraction du heel (oui… du heel) et un Rough Ryder. 3-1 pour la Team Johnny.
  • Puis un match entre Khali et Ziggler où tout le monde a un peu interféré inutilement et c’était le bordel. Entre Long qui s’excite pour une victoire par Count-Out et Ziggler qui se fait amener par Kofi et Truth dans le ring APRÈS la fin du match… Allez, je vais dire match nul sur ce coup là.
  • Et donc cette semaine les heels l’emportent 3-1. Même si les faces ont eu des sursauts l’équiple Long semble être assez pourrave face à celle de l’équipe de Big Johnny.
  • FUNK IS ON A ROLL! FUNK IS…

The end is coming.
In 2 weeks, a new era will begin.
On April 8th, It will be… the end of the Cutting Orbaz as you know it!

  • Bon, après les boulets Orton/Kane et Big Show/Rhodes, attaquons nous à du sérieux! Daniel Bryan est génial, on le sait, mais cette semaine, son personnage a franchi un sacré cap.
  • Ouvrant le show avec AJ, le champion poussa sa petite amie à le valoriser de tous les compliments, du simple « Il est généreux, courageux » au « C’est un bon coup au lit » qui donna des cauchemars à plus d’un!
    Bref, le couple venait de faire sa petite affaire… (Non pas dans ce sens là! Bande de pervers!) quand vient Sheamus qui place deux trois petits coups de face bien sympathiques avant de fermer le ban en disant qu’au lieu de l’appeler Danny, il préférerait appeler Bryan « Former World Heavyweight Champion »
  • Second Acte avec la deuxième victoire d’AJ face à Brie Bella, Bryan fêtant la victoire comme si elle était sienne (ce qui est à moitié le cas).
  • Et enfin dernier acte et conclusion de ce Smackdown avec une visible économie, laissant The Miz se faire dérouiller par CM Punk et Sheamus avant de provoquer celui-ci à en faire friser sa moustbarbe (je sais pas comment appeler ça) rousse. Finalement, le Celtic Warrior enfonce d’un nouveau Brogue Kick l’Awesome One, qui si mes calculs sont exact passe à douze pieds sous son passé de main eventer!

Un show donc de qualité variable avec certains moments bien ennuyeux, possédant tout de même des matchs sympathiques et plus long qu’avant et un Main Event consistant. Reste qu’en terme de qualité, seul Bryan sauva le show afin de faire grandir l’intérêt du WHC match à Mania. Bref, un Smackdown moyen.

 

Bilan:

L’économie c’est le mal, elle empêche cette Road to Wrestlemania de décoller et de nous donner envie d’y être, Mania est dans moins d’une semaine et la WWE DOIT livrer des shows exemplaires pour satisfaire la soif des spectateurs et leur envie de voir WrestleMania XXVIII. Malheureusement nous devrons peut être faire une croix sur Smackdown s’il se déroule comme l’année dernière, c’est à dire un résumé des rivalités et des évènements du show.

C’est tout pour cette semaine, je vous laisse en compagnie de deux jeunes filles qui ont choisit leur camp pour le WHC match…

Le public est souvent dans la Cenation, nous on est des membres adeptes de la FellaTion

2 commentaires

Articles populaires

En haut