En série

Brock back mountain

Brock-Lesnar-Reurns-to-WWE

Brock Lesnar est de retour, et c’est pas pour tricoter. Le Machin de guerre veut casser du muscle, côtoyer de nouveau les sommets du catch et accessoirement se faire un peu de pognon. Un come back qui s’étale au delà des 35 apparitions stipulées dans son contrat est souhaitable et ce pour plusieurs raisons. En voici un petit florilège.

 

Brock-Lesnar-Reurns-to-WWE

Il l'avait dit, "I'll be back!"

 

1. C’est un moyen comme un autre de remettre le jogging à la mode : une vraie raison de ne pas se changer après Téléfoot les soirs de PPV.

2. La coupe militaire : quand on voit les nouvelles coiffures de Christian ou encore Jack Swagger, on se dit qu’un peu de classe ne ferait pas de mal.

3. Y en a marre des voix de bourrins : même Hornswoggle fait couillu à la WWE. Enfin une voix qui n’enlève pas 10 points de virilité aux spectateurs. En plus elle colle super bien avec sa carrure, alors…

4. Le mid card est désespérément vide : on connait Brock Lesnar pour sa générosité et son envie de faire monter les générations futures, nul doute qu’il n’hésitera pas à se sacrifier pour aider Kofi Kingston.

5. Le pire match de l’histoire de WrestleMania, c’est bien, mais le pire de l’Histoire, c’est carrément mieux. Il n’y a plus qu’à faire revenir Goldberg.

 

On s'était dit rendez-vous dans dix ans...

 

6. La WWE n’a pas été épargnée par les blessures récemment : un catcheur aussi sûr dans le ring, et qui se blesse si peu souvent, c’est un vrai plus.

7. Brock Lesnar s’est toujours très bien entendu avec tout le monde à Stamford : les bonnes relations de travail c’est important, demandez à John Morrison.

8. Les derniers à s’être faits prendre par la Wellness Policy, c’est Evan Bourne et Sin Cara : faut leur montrer aux maigrichons, que les stéroïdes c’est fait pour les vrais bonshommes !

9. Lesnar de retour, c’est l’assurance de revoir de grands jeux vidéos dignes de HCTP : et sur Playstation 1, s’il vous plait ! Question de qualité.

10. Un type qu’on surnomme The Next Big Thing depuis dix ans ne peut pas décevoir : tout le monde ne peut pas maitriser l’art de la (des)illusion comme Kizarny le fait.

Et vous, voyez vous d’autres raisons quant à ce retour ?

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut