Article

The Road to PrésidentielleMania

Ce n’est pas nouveau, on trouve beaucoup de similarités entre le catch et la politique, les membres du collectif Arena Elysée 2012 l’avaient d’ailleurs bien démontré. On se rend compte que les hommes politiques agissent eux-mêmes comme des catcheurs: coups bas, attaques orales, personnelles, on retrouve qui est le méchant, le gentil… Et avouez, vous aussi vous vous êtes déjà amusé à comparer les candidats à la présidentielle à des catcheurs.

Arena Elysée 2012

Affiches du collectif Arena Elysée 2012

 

Présidentielle: Si les candidats étaient des catcheurs

Eva Joly: Jeff Hardy

Bon, il faut avouer que c’est facile de trouver un rapprochement entre les deux. Mise à part leurs attirances communes envers les produits écologiques et ce qui est vert (si vous voyez ce que je veux dire), les deux ont un passé plus ou moins similaires. Souvenez-vous en 2009, Jeff Hardy était maltraité par sa propre famille, son frère, qui avait tenté de blesser son frère plusieurs fois grâce à de faux accidents. Un accident, Eva Joly en a été victime récemment, et vu comment elle est appréciée dans son camps, elle devrait faire attention…

 

Philippe Poutou: Zack Ryder

Le mec qui débarque de nulle part, c’est lui. Personne ne connaissait Philippe Poutou auparavant et ce dernier s’est vu propulsé en tant que candidat. On l’a mis là, on sait très bien qu’il ne remportera rien mais on le met sur l’avant-scène quand même. Zack Ryder était pendant un temps dans une situation similaire: on l’a vu plusieurs fois dans le main-event alors que quelques semaines avant, l’ancien co-équipier de Curt Hawkins jobbait encore à Superstars.

 

Philippe Poutou

"Eh attends, je suis en train de finir le montage de mon tout nouveau show: P! True Villecomble Story !"

 

Nicolas Dupont Aignan: The Miz

Leur envie commune d’atteindre des sommets est actuellement est très élevée et leurs capacités à toucher l’or et le pouvoir aujourd’hui sont très faibles. Aucunes des conditions ne sont réunis aujourd’hui pour que l’un soit président de la république et l’autre Champion de la WWE. Bon, oui, The Miz aura surement la chance de remporter la ceinture un jour. Dupont Aignan lui retournera bien sagement chez lui en attendant 2017.

 

Nicolas Sarkozy: Alberto Del Rio

Yacht, Rolex et Ray Ban pour l’un, voitures de luxe, costards aussi cher que ton loyer et écharpes en soie pour l’autre, les deux ont en commun l’étalage de leurs richesses. Le King of Bling Bling a beau être Chris Jericho, la personnalité du candidat-président se rapproche plus de celle de Del Rio. Ils sont aussi arrogants, prétentieux et dotés d’un mauvais caractère jamais égalés. De parfaits heels. Il ne manque plus qu’à Nicolas Sarkozy un Ricardo Rodriguez.

 

Nicolas Sarkozy, Mouammar Khadafi

Et puis bon, il a déjà fréquenté pas mal de légendes heels.

 

François Bayrou: Alex Riley

On y a cru pendant un moment, et puis plus rien. En 2007 Bayrou était le troisième homme et laissait penser qu’il allait peser dans l’élection de 2012. Aujourd’hui il atteint difficilement les 10%. Il y a moins d’un an Riley effectuait un magnifique faceturn et on plaçait beaucoup d’espoir en lui, le laissant même battre son mentor, The Miz. Aujourd’hui il jobbe contre Brodus Clay ou Lord Tensai.

 

Marine Le Pen: John Bradshow Layfield

Il a fallu là remonter dans la catégorie des anciens de la WWE pour lui trouver un équivalent, le seul qui peut venir à l’esprit est – malheureusement pour elle – un homme, Texan, bien attaché à son pays et aux valeurs républicaines, au patriotisme bien sale qui n’hésiterait pas à donner de lui même pour sauver son pays:

 

 

Ça résume assez bien la chose, non ?

 

Jacques Cheminade: R-Truth

Est-ce vraiment utile d’expliquer ? La paranoïa, la folie les qualifient. L’un croit parler à des enfants imaginaire, les désormais célèbres « Little Jimmies », l’autre croit qu’il faut absolument aller sur Mars pour survivre et que Barack Obama est un nazi. Bon, c’est vrai, R-Truth est quand même bien plus sympa.

 

Jean-Luc Mélenchon: CM Punk

Aucun doute, ces deux-là se ressemblent: Mic Skill parfait pour les deux, portes paroles des sans-voix, on a même parlé il y a quelques semaines de « Culte de la personnalité« . Mélenchon réunit tellement de monde que ça en fait la topstar de cette élection. Bon, la différence c’est que le leader du Front de Gauche ne risque pas d’être à la tête du pays cette fois-là, alors que Punk n’a pas eu de mal à toucher le titre de la WWE, mais ce gros push lors de cette élection fait de lui un main-eventer solide.

 

Jean-Luc Mélenchon

"BEST IN THE WOOOOOORLD!"

 

Natalie Arthaud: Vladimir Kozlov

La comparaison semble assez facile: Kozlov, d’origine russe, pays à tendance communiste, Natalie Athaud, qui a pris la suite de la vieille Arlette à la tête de Lutte Ouvrière. Les deux ont en commun de n’avoir aucune pitié pour leurs adversaires, ils n’ont pas peur du défi et en redemandent. Malheureusement, tous deux face aux grandes échéances ont échoué, Elle n’a jamais été élue, il n’a jamais été champion.

 

François Hollande: John Cena

Dans cette campagne François Hollande se place un peu – lui-même – en sauveur, en super héros, prêt à défendre la veuve et l’orphelin. Il est là pour battre le top heel de cette campagne Nicolas Sarkozy. Très adulé mais autant contesté même dans son camps, il se doit de gagner, à la manière de John Cena contre The Rock pendant la rivalité qui les opposait à la dernière Road To WrestleMania. Va-t-il réussir, contrairement à son équivalent catchesque ? Réponse bientôt…

 

Les défis sont lancés.

1 commentaire

Les plus lus

En haut
//ad6media