Review

Alerte Enlèvement: la X-Div a disparu

Gros programme pour cet Impact, tout d’abord un match de championnat pour les ceintures par équipes, Angle et Styles contre les anciens champions Daniels et Kaz, la suite des Bound For Glory Series, la réponse du jury à Taeler Hendrix, puis Claire donnera plus de détails sur sa situation. Mais dans tout ça, la X-Division n’apparait pas (hormis l’angle Roode vs Aries). N’est-ce pas étrange à une grosse semaine du pay-per-view annuel qui lui est consacré ? Nous verrons si son sort se précise dans ce numéro d’Impact.

Review d’Impact Wrestling du 28 juin 2012

AJ et Dixie sont dans les coulisses, soulagés de ne plus avoir les soupçons de liaison pesant sur eux. « C’est enfin fini ! ». J’en doute, la rivalité ne peut pas se terminer comme cela. AJ veut venger Claire en démolissant Daniels et Kazarian.

Impact Wrestling commence très fort avec Mr. Asshole, Mr Anderson dans un match comptant pour les Bound For Glory Series. Son adversaire, l’un des deux qu’il a battu Slammiversary dans le three-way, The Whole F’n Show, Rob Van Dam. Le public est chaud bouillant, tout comme moi (non, je n’ai pas de photo de Gail Kim à ma disposition !). Un début de match où chacun essaie d’avoir l’avantage sur l’autre. On remarquera les erreurs énormes de Brian Hebner, comptant deux sur un tombé sensé s’arrêter à un, et un autre où une épaule est plus posée sur la botte de Mr.Anderson que sur le ring. Je trouve le match assez lent, ce qui est bizarre pour un match avec RVD, qui est à mes yeux vieillissant. L’intention est là de donner un bon match, comme par exemple avec la Nothern Light Suplex de RVD, son Handspring Moonsault. Anderson revient un peu dans le match, je me dis qu’il va remporter le match et non ! Sur un renversement, RVD décroche la victoire. J’espère que ce n’est que pour faire illusion que RVD est toujours dans le coup. D’ailleurs, c’est la première victoire de RVD dans le tournoi. En même temps, il a débuté il y a 2 semaines.

Non, non RVD, c’est pas dans ce sens là le STF.

Austin Aries, le toujours champion X-Division (plus pour longtemps), fait son entrée pour nous délivrer une dose d’excellence. J’ai soif !

Aries dit que la décision qu’il a prise la semaine dernière va affecter son avenir mais aussi celui de la X-Division tout entière. Il résume la situation: les discussions avec Hogan, son match à Destination-X contre Bobby Roode pour la ceinture poids lourd, l’offre qui sera renouvelée chaque année. Mais quel avenir pour la X-Division qui perd l’un de ses plus grands champions ? Un tournoi sera organisé à Destination-X. Aries est coupé par l’homme qu’il affrontera dans deux semaines au pay-per-view, Bobby Roode. Roode trouve Aries très confiant, ce qui est habituel chez Aries. Roode prétend qu’Aries a un match de championnat que par la volonté d’Hulk Hogan. Quand on y pense, c’est assez hilarant. Aries, le catcheur qui prouve chaque semaine qu’il est le meilleur, va possiblement atteindre le haut de la TNA grâce à Hulk Hogan, le catcheur devenu dirigeant qui place en haut de la fédération ses chouchous, Aries étant loin d’avoir le profil d’un chouchou d’Hogan. Roode dit qu’il va tout faire pour que la tentative d’Aries de devenir champion poids lourd soit un échec. Roode ordonne à Aries de sortir du ring. Aries se considérant sur sa propriété, les esprits s’échauffent puis Roode sort du ring, considérant une bagarre comme une perte de temps. J’attends avec impatience leur match à Destination-X, même si j’ai des doutes sur une victoire d’Aries, malgré son talent immense.

Claire et Dixie Carter sont dans le coulisses pour donner plus de détails sur la situation de Claire. Claire explique que sa mère connait très bien Dixie et qu’elle a rencontré AJ lors d’une soirée tenue par Dixie. Une orgie ? Pardon. Elle déclare ne pas connaitre Kaz & Daniels avant de les avoir rencontrés à Impact. Bizarre. Je ne sais pas où ils veulent en venir. Je crois que j’ai un peu trop réfléchi sur cette rivalité.

Kazarian et Christopher Daniels se querellent dans les vestiaires à propose de cette histoire autour de Claire. Kaz reproche à Daniels de lui avoir menti, de lui avoir fait avaler un tas de conneries. Kaz regrette d’avoir trahi son meilleur ami. De l’eau dans le gaz alors qu’un match de championnat les attend, rien de bon pour les deux compères.

Match de qualification pour le tournoi de Destination-X annoncé tout à l’heure. Le premier participant est Sonjay Dutt, un ancien de la TNA, qui a participé à la première saison de la Ring Ka King (la fédération indienne de la TNA). Son adversaire est Rubix, plus connu sous le nom de Jigsaw pour son travail à la Chikara. J’avoue peu connaître ces deux hommes, surtout le deuxième. L’an dernier le tournoi qui avait été organisé pour faire revivre la X-Division avait passionné les fans et donné d’excellents matchs, espérons que la TNA réitère l’exploit. Les deux hommes ont un gabarit similaire. Comme on s’en doutait le match démarre très fort, coup d’avant bras à la volée, head scissors, et tope suicida au menu. Si Rubix arrive à porter quelques coups en début de match, l’expérience de Dutt le fait revenir dans le match, notamment avec un enchainement descente de la cuisse dans les cordes/springboard splash. Mais Rubix revient dans le match avec une belle German Supplex, qui ne suffit pas à assurer la victoire. C’est finalement Dutt qui remporte le match et se qualifie pour le tournoi lors du PPV. Lors d’un petit discours d’après-match, il déclare vouloir accomplir ce qu’il n’a jamais réussi à accomplir: remporter le titre de champion X-Division.

C’est l’heure de voir les réactions du jury par rapport à la performance de Taeler Hendrix dans le Gut Check face à Tara. Le jury cherche des gens qui ont du potentiel et dans le même temps sur qui ont peut compter dès aujourd’hui. Taz dit qu’elle n’a pas cette touche de folie en elle, elle n’est pas dérangée, ce qui est bien car Taz déteste que quelqu’un a cette attitude lors d’un match d’essai. Taz semble être plutôt satisfait de Taeler, alors que Prichard et Snow ont encore des doutes. On en saura plus sur le sort de Taeler plus tard dans le show.

Nouveau match pour les Bound For Glory Series, cette fois-ci entre deux poids lourds, Samoa Joe contre Bully Ray. Bully Ray monte sur ses grands chevaux, comme à son habitude. Seulement, faut pas l’énerver Joe, sinon « Joe’s gonna kill you ! ». Un bon match, avec un travail sur le bras de Ray sur Joe, ce qui est plutôt rare. Un rythme pas très vif, logique vu les gabarits, mais de l’intensité dans les prises, ce qui manquait dans le premier match BFG Series de la soirée. Alors que Bully Ray espère le décompte extérieur de 10 par l’arbitre, Joseph Park s’amène. Fallait s’en douter, un clip rappelant la menace de la semaine dernière avait été diffusé avant le match. Park fout une gifle à Ray et Joe en profite pour gagner par soumission. Park présent sur le tablier, ça ne gène pas Earl Hebner. Décidément, la famille Hebner ne sera jamais associée à une pub Kriss ou Affelou. Park prend le micro après le match, disant qu’il a été martyrisé toute sa vie et que cela prend fin ce soir. Il défie Ray à un autre match, comme si on en avait pas eu assez avec un, dans deux semaines, et bien sûr dans deux semaines, Park va détruire Ray. Que Park découvre qu’il a des couilles au fin fond de son calbute à la rigueur, mais qu’on nous fasse croire qu’il faut deux semaines pour devenir un catcheur et battre un mec de 140 kilos avec plus de 20 ans d’expérience, ça, je n’admets pas, je me sens humilié. La TNA a tout de même fait en sorte de ne pas remettre cette affiche en PPV. 

Don’t be a Bully, Bully !

Suite de l’interview de Claire Lynch et de Dixie Carter. Parce que c’était pas fini ? En gros, elles nous expliquent ce que représentent vraiment la photo où AJ et Dixie s’enlacent, la vidéo de l’hôtel et l’appel téléphonique. Rien de bien intéressant, si on réfléchit deux secondes avec l’élément « Claire Lynch, la droguée », on arrive aux mêmes conclusions.

Kazarian est dans le bureau d’Hulk Hogan. Kaz dit vouloir être champion par équipe, mais pas aux dépends de son intégrité. Kaz ne veut pas être associé à Daniels ce soir. Hogan dit que si Kaz est vraiment une victime, il ne subira pas de tombé de la part de ses adversaires. J’ai pas compris la logique là mais en même temps, Hogan et la logique ça fait deux. Tout comme ses promesses, faut pas y compter. Oui parce qu’au passage, je tenais à le dire, Mr Hogan avait promis que le titre télévision de Devon serait défendu chaque semaine, sauf que le hic, c’est qu’il n’a pas été défendu la semaine dernière, et pour cette semaine, on est à la moitié du show et toujours pas de Devon. Oh my Brother, Testify !

Madison Rayne vient à l’encontre de Garrett Bischoff dans les coulisses. Dites-moi pas que c’est lui le mec qui lui fait mouiller la culotte ! Je vois bien l’argumentaire « Tu es tellement fort dans le ring, tu effectues des prises incroyables, surtout tes clotheslines, j’adore tes clotheslines. Et puis tu as combattu partout dans le monde ! À Orlando, à Arlington euh … enfin partout quoi ! ». Non en fait ça va, elle demande à Garrett ce qu’aime l’homme qui la fait vibrer le soir dans son lit. Selon Garett, elle est pas sortie de l’auberge. Quel segment, j’en ai la larme à l’œil.

« Salut, j’ai entendu dire que t’étais un futur grand catcheur, c’est Hulk qui me l’a dit »

On passe du père à la fille, du plus sénile à la plus crétine. Brooke Hogan a fait faire au sponsor de la TNA, une compagnie d’assurances auto, des affiches avec Miss Tessmacher. Hogan montre donc les chefs d’œuvre à la championne. Brooke justifie ce geste par une sorte de justice, Velvet a eu le clip, Mickie le match. Ben donner des matchs c’est un peu ton boulot ! Hum, hum. Gail Kim vient interrompre ce moment de légèreté en se moquant des pubs « Cheap prices, cheap girls » (Des prix bas, des filles de basse qualité). Miss Hogan dit à Kim qu’on ne lui dit pas comment faire son boulot (si elle savait le faire, on aura pas besoin de la conseiller) et que son match revanche aura lieu la semaine prochaine. En gros, pas de match Knockout ce soir.

Deuxième match de qualification de la soirée. Ben puis, faut s’activer, le pay-per-view c’est un peu dans une semaine. Et un tournoi à deux, c’est pas vraiment un tournoi. Premier participant: non, ils ont pas osé. Nommé ici Rashad Cameron, ce gars s’est fait squasher par Ryback la semaine dernière. J’imagine bien sur son CV, par ordre chronologique: Battu en 2 minutes par Ryback à SD, une semaine plus tard, débuts à la TNA, encore une semaine plus tard, champion X-Division. Au moins dans ce match, on aura l’occasion de voir ce qu’il vaut. Son adversaire: Mason Andrews, connu à la PWG sous le nom de Scorpio Sky, un bon élément. C’est Andrews qui a la main mise en début de match, deux bons dropkicks et un de ses mouvement aériens ! Une Summersault Plancha avec un mouvement rotatif sur lui-même. Le mouvement est un poil à côté mais quel mouvement ! Andrews montre dans le match qu’il mérite une place dans le tournoi mais c’est Cameron qui l’emporte. Je suis déçu du résultat. Cameron n’a quasiment rien montré. C’est bien de savoir faire un ou deux sauts aériens mais ça ne te fait pas un match. En plus j’ai eu l’impression qu’il se passait rien avec le public, pas de réactions pour lui. Finalement il aurait pu en rester à Ryback.

« Hein ?! Moi champion X-Div ?
– Non, rêve pas, demain tu retourne pointer au Pôle Emploi »

James Storm et Jeff Hardy sont dans le bureau d’Hulk Hogan. Hogan est au téléphone pour prendre des nouvelles de Sting. Sting va un peu mieux mais l’identité des agresseurs est encore inconnue. Hogan dit aux deux catcheurs qu’ils sont en plein ascension en ce moment et qu’il seront dans le main-event de la semaine prochaine.

On va enfin savoir si Taeler Hendrix sera engagée ou pas par la TNA – Je viens de me rendre compte que si on rajoute du bottox et du silicone à Mylène Farmer, ça donne Taeler Hendrix. Beurk. – Taz dit oui. On se fait même plus chier à expliquer pourquoi à la gamine. Peut-être pour éviter un autre incident à la Ric Flair ? Alors qu’Al Snow s’apprête à donner sa réponse, Joey Ryan, candidat du mois dernier, vient exprimer sa rage envers Taz avec qui il a déjà eu une altercation. Je suis content que Ryan fasse l’objet d’une rivalité car il a du potentiel et il pourrait apporter beaucoup à la TNA. Al Snow est contre la signature de Taeler. Prichard trouve qu’elle a encore du chemin à faire mais elle a du coeur c’est pourquoi il répond oui. Sachant que sur les trois candidats ayant déjà participé à Gut Check, un seul n’a pas eu de contrat proposé et ce seul catcheur va faire l’objet d’une rivalité. Où est le suspens si chaque candidat est engagé d’une manière ou d’une autre ?

Désespérée, Taeler Hendrix se met à chanter « Sans contrefaçon, je suis un garçon ».

Un petit segment classique pour couper un peu, AJ et Angle se motivent l’un et l’autre pour le match pour les ceintures par équipe. Angle dit qu’il a retrouvé le Styles qu’il connait et AJ annonce qu’il affrontera Daniels dans un Last Man Standing Match au PPV. Si cela ça veut pas dire « AJ est champion par équipe et est impliqué dans les BFG Series mais on en a rien à foutre ».

Le match par équipe dans le main-event, c’est à noter, même si c’est plus pour la rivalité que pour les titres. Le match est bon, un peu moins de dix minutes pour la durée. Par contre, ça faisait longtemps qu’on avait pas eu une fin d’Impact pourrie. Trop longtemps apparemment. L’arbitre est assommé et envoyé à l’extérieur par accident, Daniels prend une chaise pour frapper AJ, Kaz l’en empêche, fait signe à AJ de finir le match puis le frappe dans le dos avec la chaise. C’est ainsi qu’après trois semaines de règne, lors de leur première défense si je ne me trompe pas, les champions sont défaits par les ex-champions et perdent ainsi les ceintures.De plus, Daniels dit à Dixie, au premier rang, que Claire n’a pas dit toute la vérité. AJ serait le père de l’enfant que porte Claire Lynch. Encore une accusation, sans fondement, sauf qu’encore une fois, le doute est permis. Surtout que Claire parait effondrée.

« Non, je suis juste raide défoncée héhéhéhé… »

Un Impact plutôt bon. Certes, le show se finit médiocrement, Brooke Hogan, Joseph Park et Garett Bischoff sont présents mais la TNA a fourni des matchs plutôt bons, le tournoi mis en place donne envie de regarder le show, et elle semble avoir l’intention de construire un bon PPV Destination-X. Je prends actuellement autant de plaisir à regarder la TNA que la WWE, parfois même plus la TNA, c’est dire le niveau qu’a la TNA en ce moment.

 

3 commentaires

Les plus lus

En haut