Review

Austin Aries, le meilleur homme de tous les temps

Encore une fois, la TNA a un programme très chargé ce soir. Ce dimanche aura lieu le pay-per-view Destination-X, il faudra donc mettre en avant les match proposés et en particulier le Last Man Standing entre AJ Styles et Christopher Daniels. Nous aurons également la suite des matchs de qualification pour le tournoi visant à couronner le nouveau champion X-Division. Les Bound For Glory Series en auront aussi pour le reste avec le match James Storm vs Jeff Hardy, deux ex-champions du monde. Vous croyez que je peux envoyer un tweet à Aries pour partager une bouteille de vin ?

Review Impact Wrestling du 05 juillet 2012 

Quelqu’un qui n’a rien à voir avec la X-Division, qu’on attendait pas forcément en ce début de show le champion par équipe à multiples reprises, Bully Ray. La semaine dernière, Joseph Park, avec qui il est en conflit depuis des mois, l’a giflé puis défié à un match, exprimant son ras-le-bol du traitement que lui inflige Ray. Bully Ray lance officiellement son compte Twitter. Le Minitel ayant rendu l’âme, Ray va sécher ses larmes avec l’oiseau qui tweete. Bully Ray n’a évidemment apprécié que Park lui dise quoi faire et lui ordonne de ramener sa fraise illico presto. Le public est plutôt heureux de voir Park. Faudra prévenir les Stups. Ray se déclare plus imposant, plus méchant, plus coriace que l’avocat. Park rappelle qu’il a déjà battu Ray à Slammiversary. Merci de me rappeler un match qui m’avait donné des cauchemars. Bully dit à Park qu’il peut se le carrer dans le cul son match gagné. Mais Park se rebelle, confiant pour le match à venir. Car comme la fois précédente, c’est un match sans disqualification, son frère pourra ainsi intervenir. Mais cet espoir d’interférence est vite anéanti par Ray qui montre la clause qui stipule interdire toute interférence de n’importe quelle manière d’Abyss durant le match. Ray fait mine de sortir du ring puis frappe Park dans le dos. Ray quitte le ring en laissant l’avocat au sol.

On retrouve Austin Aries en pleine discussion avec Hulk Hogan dans le bureau de ce dernier. « C’est bon d’être A2 »  Non c’est Double A. S’il te plait gâche pas ça quoi ! Pour ne pas vous dire ce qu’il y a eu phrase par phrase, ce qui n’aurait pas grand intérêt ici, nous sommes à trois jours du plus gros évènement de l’histoire de la TNA pour Aries et Hogan veut que celui-ci fasse un petit discours après dans le ring.

Une petite vidéo tournée plus tôt dans la journée montre un interviewer de la TNA demander à Dixie s’il a parlé à Claire depuis jeudi dernier, ce qui n’est apparemment pas le cas. L’interviewer insiste lourdement avec ses questions alors que Dixie parle avec Al Snow, Bruce Prichard et D Lo Brown.

Le premier match de la soirée concerne le titre télévision. Mike Tenay aux commentaires révèle que Hulk Hogan avait mis de côté la ceinture, qui devait être défendue toutes les semaines, car les Bound For Glory Series commençaient. Hogan, tel un bon politicien, ne tient pas ses promesses et invente de fausses excuses pour se justifier. Si on ne mettait pas cinq ou six matchs des BFG en un seul Impact, forcément il y aurait plus de place pour le titre TV. L’adversaire du soir est peut-être celui qui a connu la plus grosse chute dans la carte de la TNA. Crimson était il y encore quelques mois en PPV face à Morgan. Depuis, il a perdu sa virginité en terme de défaites et sert de jobber. Ultime honte: il n’est même pas dans les Bound For Glory Series alors que Robbie E l’est. Car il faut bien le dire, pour l’instant, les adversaires de Devon étaient présents faute de mieux (Hernandez, Robbie E, Robbie T, Garett Bischoff). Ce match est très fade, Crimson domine donc rien d’étonnant. Un Spinebuster et l’affaire est pliée pour Devon. Tel un Cena il a vaincu le méchant R-Truth qui a cru durant l’une de ses beuveries qu’il pouvait avoir un titre solo autour de ses hanches. Madison Rayne arrive aux abords du ring. Dites-moi pas qu’elle en pince pour Devon. Le père de famille super croyant qui trompe sa femme ? Ou Crimson ? Depuis quand les roux c’est à la mode ? Rien de tout ça. Earl Hebner a un ticket avec Madison Rayne ! Faut croire qu’à 63 ans, celui qui a roulé dans la farine Bret Hart pour un pot de vin a toujours du succès. Entre AJ qui baise une droguée et Madison qui a la culotte tremblante à la vue d’un papy, ils sont très bizarres et très chauds à la TNA ! Tellement chaud que ça deviendrait presque les feux de l’amour !

He digs ugly chicks.

Chris Sabin, qui s’est blessé il y a deux semaines lors d’un Utlimate X Match, va prendre le temps de nous parler un peu au micro. Il dit que tout petit, il rêvait d’être catcheur professionnel. Ce qui devait être un rêve se transforme en cauchemar (deux déchirures des ligaments intérieurs en un an). Il est rentré chez lui et toute sa famille s’est accordée pour lui dire qu’il serait peut-être temps de penser à la retraite et trouver quelque chose d’autre à faire. Son médecin lui a dit la même chose. C’est au moment où on l’attend le moins que Bobby Roode fait son entrée. Le champion poids lourd dit que voir Sabin en béquilles, avec une attelle autour du genou et des lunettes de soleil pour cacher ses larmes est pathétique. Pathétique comme tous les autres catcheurs de la X-Division. Sabin avec ses genoux, Sorensen et son cou, pour Roode, les catcheurs de la X-Division sont tous les mêmes: ils donnent tout chaque soir et n’ont rien en retour. Roode va ce week-end battre Aries, qui n’aura plus que ses yeux pour pleurer et sa carrière terminée. C’est à ce moment que Roode donne un bon coup de pied dans la béquille de Sabin, le faisant tomber.

Désormais le match de qualification pour le tournoi de ce dimanche. Inutile de vous dire que ce sera d’un tout autre niveau que l’autre match de début de soirée. J’ai hâte de voir qui sont les catcheurs participants à ce match. Le premier: Dakota Darsow (au passage, la jolie Christy Hemme l’a présenté comme Dakota Darkow). Un revenant de l’an dernier, fils de Smash des Demolition et catcheur passé par la FCW, travaillant actuellement à la FUW. Il avait participé au tournoi pour le contrat offert à Destination-X. Il retente donc sa chance cette année. Son adversaire: Flip Cassanova, catcheur ayant fait quelques matchs à la Evolve et la Chikara. Après la bourde de Hemme, c’est au tour de Taz qui dit que les qualifiés vont entrer dans un tournoi par équipe alors que pas du tout.

Dakota Darsow

Le début de match est sur un faux rythme que je n’aime pas du tout. On a l’impression que les deux catcheurs ne savent pas trop ce qu’ils doivent faire. Premier botch, Cassanova part dans les cordes pour un Slingshot Cross Body et Darsow ne l’intercepte pas vraiment. Cassanova se rattrape bien avec un Standing Shooting Star Press. Darsow a du mal à sortir la tête de l’eau. Et ce n’est pas avec le Asaï Corkscrew Moonsault de Casanova que cela va s’arranger. 2e botch: Casanova effectue un Cross Body à partir de la troisième corde, Darsow l’intercepte bien cette fois-ci mais ne fait pas la chute tout de suite, ce qui donne un effet saccadé, très désagréable à l’œil nu. Le nez en sang, Darsow essaie de capitaliser le petit avantage qu’il a. Mais c’est en tentant un moonsault qu’il se fait contrer. Ça sent la fin pour Darsow et c’est le cas car après un Springboard Side Effect et un Double Shooting Star Leg Drop que Cassanova effectue le tombé final.

Pour moi Darsow est encore trop incertain dans le ring, ce qui un peu stupide quand on est fils d’un catcheur de renom et qu’on est passé par le centre d’entrainement de la WWE. Flip Cassanova a les qualités pour faire un bon catcheur de la X-Division. Il faudra cependant apprendre à construire un match, j’ai eu l’impression qu’il enchaînait les prises sans y mettre de l’intention, sans lien entre elles.

Une promo mettant en avant Taeler Hendrix est diffusée. Ils n’en avaient pas fait autant avec Alex Silva si je me souviens bien. Bizarre.

C’est l’heure du match féminin de la soirée. Nous devions avoir un match pour le titre Knockout entre la championne Miss Tessmacher et Gail Kim mais Kim a fait travailler ses avocats qui ont trouvé une clause sur son contrat indiquant qu’un match de championnat doit lui être signifié 8 jours avant son déroulement (ce qui n’était pas le cas). Ceci est surement fait pour renforcer la tension existant entre Kim et la General Manager Brooke Hogan. Kim fait donc équipe avec Madison Rayne et Tessmacher avec sa meilleure amie, Tara. À moins d’un retournement de Tara contre Tessmacher, je vois mal comment les faces pourraient ne pas l’emporter. Je ne me trompe oas car après une période de domination de Kim sur Tessmacher, les changements sont effectués et Tara écrase Rayne pour que Tessmacher puisse y apporter la touche finale.

Une promo est diffusée autour de James Storm et des Bound For Glory Series.

AJ Styles s’approche du ring de l’Impact Zone afin de répondre aux nouvelles accusations de Daniels. Une entrée en toute simplicité pour un homme dont l’image est bafouée depuis des semaines.  Après avoir déclaré qu’AJ couchait avec la présidente de la TNA, Daniels prétend qu’AJ est le père du futur enfant de Claire, amie de Dixie Carter et AJ Styles. Daniels et Kaz rejoignent AJ qui ne comprend pas les allégations de Daniels. Kaz dit que même après avoir frappé dur sur la tête du péquenot AJ, il ne comprend toujours pas. Daniels dit avoir des preuves. AJ demande à Daniels de la fermer. Selon lui, tout a commencé l’an dernier, à Destination-X. Daniels avait demandé un match face à son ami AJ Styles, pour montrer qui était le meilleur des deux. AJ l’avait emporté et la jalousie de Daniels avait surgi. Le match de ce dimanche n’est pas n’importe quel match, c’est un Last Man Standing Match. AJ ajoute que Daniels n’est pas un homme. AJ dit qu’il va battre ce dimanche Daniels et lui  faire fermer sa bouche une bonne fois pour toute. Le match entre les deux-là ce dimanche promet beaucoup, j’espère qu’il sera plus axé sur le catch dans le ring que sur la rivalité.

Hulk Hogan est dans son bureau en pleine interview face caméra pour promouvoir le PPV de ce dimanche. Un homme vient lui déposer une enveloppe et s’exclame « nous ne sommes pas des lâches, on a quelque chose pour toi ». Dans l’enveloppe, une feuille avec des quatre cartes imprimées et le mot « On se voit la semaine prochaine ». Ceci est surement la suite de l’attaque il y a trois semaines de Sting. Destination-X étant assez axé sur la X-Division, la TNA attend que ce PPV soit passé pour se concentrer sur Sting.

Une promo est diffusée autour de Jeff Hardy et des Bound For Glory Series.

Deuxième match qualificatif pour ce dimanche. Premier participant: grosse surprise pou ma part. Kenny King, champion par équipe à la Ring of Honor, fait son entrée dans le tournoi. Je suis très surpris que la ROH ait laissé l’un de ses gros noms participer à un show de la TNA. En tout cas, si vous ne le connaissez pas, je pense que vous allez l’adorer. Beaucoup de fans le comparent à Shelton Benjamin, reste à voir. Deuxième catcheur: Lars Only. Bon ce nom ne vous dit rien, mais il est plus connu sur le circuit indépendant sous le nom de Johnny Yuma, lui aussi très fort en équipe (les Rockness Monsters avec Johnny Goodtime). Une toute petite phase de jaugeage qui amène un beau bras à la volée façon japonaise.  Ce qui énerve Only qui prend l’avantage grâce à sa rapidité. Mais King n’est pas en reste de rapidité et de fluidité, ce qui lui permet d’effectuer quelques beaux mouvements. À noter le super hurricanrana de Only à l’extérieur. Mais l’entêtement de Lars à vouloir placer une prise dans le coin le pénalise et permet à King de finir le matchs sur un bel enchaînement. Il n’y a  pas photo, ce deuxième match est bien meilleur que le premier. À part le DDT qui n’a pas fonctionné comme prévu, tout était fluide.

Une promo sur Austin Aries est proposée. On voit un peu sa vie à l’extérieur du ring. Il explique à quel point il est important de bien maximiser le temps que l’on passe à l’extérieur du ring. Pour Aries, c’est là où l’on perd ou gagne un combat. Il explique qu’il n’est jamais satisfait de ce qu’il accomplit, il vise toujours plus haut. Son prochain but: le titre de champion du monde.

Austin Aries rencontre Kenny King dans les vestiaires. King dit que c’est un honneur de pouvoir marcher sur ses traces. Aries lui répond que s’il continue de gagner des matchs de cette manière, il aura de l’or autour des hanches. Pour moi, King est clairement le favori pour succéder à Aries.

Le match annoncé et vendu comme le match de la soirée: Hardy vs Storm. Le match est très serré, chacun essaie de sortir son épingle du jeu. En tout cas, les deux hommes nous délivrent un bon match d’une dizaine de minutes. Hady l’emporte de manière légale dans ce match face vs face. Victoire logique pour ma part car Storm a déjà pas mal d’avance et si on veut garder du suspense dans cette compétition, il est impératif de ne pas faire gagner tout le temps les mêmes.

« Et quand j’appuie là, ça fait mal ? »

Taz et Mike Tenay annoncent que la TNA produirait le pay-per-view Bound For Glory le 14 octobre à Phoenix en Arizona, lieu où elle ne s’est jamais produit (en tout cas en show télévisé). J’ai fait mes petites recherches et la salle choisie par la TNA est une salle de 5000 places, ce qui est pour moi une bonne décision de la part des dirigeants: ni trop grand, ni trop petit. On verra ce jour-là si la TNA a gagné de nouveaux fans par rapport à l’an dernier.

Petite interview de Kurt Angle, qui affrontera dans le cadre des Bound For Glory Series Samoa Joe ce week-end. Il considère Ken Anderson comme sérieux adversaire,qui a beaucoup de charisme mais aussi de la technique. C’est le genre de gars qui te force à intensifier ton jeu quand tu en as besoin. Angle dit que s’il peut battre Anderson, il peut remporter les BFG. Petite interview de Mr Anderson. Dans son cas, il dit qu’il a toujours voulu devenir catcheur étant petit et que quand il monte sur un ring c’est pour gagner. Deux interviews sympas qui font la promo de l’affrontement Anderson vs Angle la semaine prochaine à Impact.

Deuxième match annoncé: pour le titre des Knockouts, Gail Kim vs Miss Tessmacher. Il devait avoir lieu cette semaine, vous allez devoir patienter jusque jeudi prochain pour pouvoir le voir.

À ne pas oublier l’énorme (non j’en fais pas des tonnes) Bully Ray vs Joseph Park dans un match sans disqualification.

Entrée en fanfare de Hulk Hogan. Qu’a t-il à annoncer ? Encore un match pour la semaine prochaine ? Papy a pris une petite pillule bleu et est très excité. C’est pourquoi il appelle Austin Aries. Pas Brutus Beefcake ? Ce n’est pas Brutus, ni Austin qui entre mais bien le champion du monde poids lourd Bobby Roode. Il y a de l’électricité dans l’air entre Roode qui défit l’autorité de Hogan et Hogan qui tente de remettre en place le champion. Roode dit qu’il n’est pas Austin Aries car il est un vrai champion, que Aries échouera ce week-end. Roode critique Hogan, prétendant qu’il donne de faux espoirs aux fans, à Austin Aries et la X-Division entière. Hogan aura les mains tachetées du sang d’Aries. Aries fait son entrée et conseille à Roode de bien profiter de son privilège de pouvoir se permettre de gâcher la fête car dans trois petits jours, il ne sera plus champion. Des chants ‘Yes » surgissent du public. Première option: il peut ignorer les propos de Roode, retourner dans les vestiaires et attendre jusque dimanche pour casser la figure de Roode et donner la ceinture à Hulk une autre fois. Deuxième option: il oublie toutes les saletés de Roode depuis des semaines, rendre sa ceinture X-Division à Hulk et attendre dimanche pour tabasser Roode. Ces deux options me paraissent peu envisageables. 3e option: ils n’ont pas besoin d’attendre jusqu’à dimanche, ils peuvent finir ce qu’ils ont débuté la semaine dernière car Aries n’a pas peur de Roode et lui fera perdre son titre dimanche. Ça me plait beaucoup plus ! Roode refuse le combat avant de se jeter sur Aries pour lui donner un coup de ceinture en plein front, coup qui s’avère évité et la ceinture d’Aries s’écrase sur le front de Roode. Les dernières images de cet Impact sont magnifiques avec un Aries d’abord levant les deux ceintures, puis après avoir rendu celle de la X-Division comme prévu, il célèbre avec la ceinture poids lourd, et il faut le dire, elle lui va à ravir !

La TNA nous offre encore un Impact de qualité avec de bons matchs et des segments qui mettent en haleine. Son point faible est clairement les storylines. Si certains apprécient la rivalité entre Park et Ray (au vu de la réaction du public et des remontrances d’un certain québecois), je ne vois pas trop l’intérêt de celle qui avance à pas de déambulateur entre Hebner et Rayne. M’enfin, je suis bien content d’avoir peu de critiques en ce moment sur la fédération d’Orlando.

4 commentaires

Les plus lus

En haut