Review

Session de rattrapage

Après l’épisode tout pourri de la semaine dernière, NXT a intérêt à redresser la barre, parce que cette semaine, je suis pas d’humeur à supporter leurs conneries moi.  Alors aujourd’hui, je veux du bon.

Du bon ou de la bonne, ça me va aussi…

Review de NXT du 04 juillet 2012

Et on commence avec un match de divas, le premier des trois shows. On accueille tout d’abord Sofia Cortez, qui va faire face à Paige, aussi connue sous le nom de Britani « fapfapfap » Knight. Bon là je vais m’avancer dans les terres obscures de la FCW, mais jcrois pas sortir de bêtise en disant que ces deux là sont en feud suite à la rupture de leur association. Mais ça reste à vérifier. Le match est court, ni bon ni mauvais, c’est pas un squash non plus, puisque Paige aura quand même son Shining Moment, mais c’est bien Sofia qui l’emportera au final grâce à un espèce de d’implant reverse DDT bizarre. Le match est pas dégueulasse, surtout quand on voit certains trucs qui se font à Raw ou SD, dommage qu’il ne dure pas plus longtemps.

Juste avant le match entre Seth Rollins et Camacho (oui je sais, moi aussi ça m’a fait ça), on apprend que ce soir on assistera aux débuts de Kassius Ohno, Beaucoup plus connu sous le nom de Chris Hero. Retour à la compétition donc, avec l’entrée de Camacho, dans l’indifférence générale, suivie de celle de Rollins, dans une indifférence moins générale. Camacho domine le match, donc c’est pas qu’on s’ennuie à en décéder mais presque, heureusement que Seth revient malgré vents et marrées, et l’emporte finalement grâce à l’aide bien involontaire d’Hunico. On pourrait en rester là, mais les deux Mexicains, fourbes qu’ils sont attaquent Rollins, jusqu’à ce qu’ils soient mis en fuite par Bo Dallas. Donc un type, un seul, qui n’a fait qu’un combat jusque là, vient de mettre en échec deux superstars de Smackdown.

« Hum, t’es sûr que j’ai fait ça moi ? »

Nouveaux débuts encore une fois, on accueille seulement Jake Carter et Corey Graves, mais l’équipe adverse, composée de CJ Parker & Nick Rogers, est également inconnue du grand public. Très bon travail d’équipe de Carter et Graves (qui ont intérêt à se trouver un nom de team, parce que c’est chiant d’écrire leur nom à eux), qui squashent leurs adversaires bien comme il faut. Le problème est le même que pour le match féminin, c’est à dire qu’il a pas le temps d’être bon ou mauvais, mais pour l’instant, ce que j’ai vu des vainqueurs m’a bien plu.

Petite vidéo promo pour Kassius, qui dit qu’il est content quand il inflige de la douleur. Tant que c’est pas moi qui souffre, y a pas de problème. Justement il arrive, tout de rouge et de noir vêtu, et il va faire face à Mike Dalton, ancien élève de Storm. Le méchant Kassius démantèle son adversaire en très peu de temps, et prend le micro. Donc, il va parler très lentement pour qu’on comprenne – Jericho wannabe- il aime mettre les gens KO – Big Show wannabe – et quand il arrive, son adversaire dit OH NO – Usos wannabe. Au passage, petite vidéo pour Bray Wyatt, dans laquelle il dit qu’il ne ressent pas la douleur, et qu’ILS ne peuvent pas le blesser. Trop tard.

« UUUU
SOOO
Héhé à chaque fois ils se font avoir« 

Bon ok pause, c’est trop dur d’enchaîner avec Bateman/Mahal. Interlude musical : Dream on

Allez c’est reparti. Bon là je vais pas me plaindre que le match soit court. Victoire expéditive de Jinder pour le plaisir de tous, qui reste invaincu à NXT. Bravo champion.

Enfin l’heure du main event, et à NXT, on perd pas de temps à réfléchir, on prend les mêmes et on recommence. Tyson Kidd est associé à Seth Rollins et Bo Dallas, afin d’affronter Michael McGillicutty, Hunico et Camacho. C’est pas compliqué de faire un match, suffit d’en mixer deux que t’as déjà fait. Le match est pas mauvais, un peu long peut être (oui je suis difficile). Sur la fin, Seth s’envole depuis le la troisième corde, sous les chants « this is awesome ». Bon ils étaient que deux à chanter mais quand même, y avait rien d’incroyable dans ce match, si ce n’est peut être que nous assistions aux prémices de la première rivalité de NXT. Victoire des méchants au fait, puisque Michael a empêché Tyson de sauter et l’a contré avec son Neckbreaker. Pendant ce temps là, Hunico et Camacho retenaient Bo et Seth, qui assistaient impuissants à la défaite de leur ami. Dramatique n’est-il pas ?

Allez savoir pourquoi, j’ai pensé à ça en me relisant…

Autre drame, c’est là la fin de cet épisode. C’était pas mauvais, mais c’est pas bon non plus. Ça manque quand même beaucoup d’ambiance, ça serait sympa de trafiquer les réactions. Ce qui serait sympa aussi, ça serait d’avoir un vrai bon match, comme la première saison a pu l’avoir. La semaine prochaine encore et toujours plus de débuts, notamment ceux de Bray Wyatt, si ça a été enregistré…

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media