Review

Home sweet home

Bon, on a pu voir à RAW ce que ça donne lorsque Doink s’occupe du script d’un show, il est maintenant temps de retrouver du vrai KATCH. Oui, je parle bien de NXT, qui après un épisode plutôt moyen bon ne pourra pas me laisser pire impression que celle du show rouge.

Enfin, j’espère…

 Review de NXT du 11 juillet 2012

Avant d’attaquer le match, William Regal nous affirme calmement que le main event de ce soir verra s’opposer les jumeaux Samoans, les Usos et les MainEvent Players. Bref passons au match. Tyson Kidd entre sous les vivats de la foule, suivi de près par Camacho accompagné de Hunico, qui a pour sa part droit à un silence de cathédrale très silencieuse. On continue plus ou moins la story qu’on a pu entrapercevoir la semaine dernière. Le match est bon. Vraiment. Malgré Camacho, qui aura quand même réussit à botcher un Sharpshooter.

Alors que Tyson se retrouvait cerné, l’arbitre renvoya Hunico aux vestiaires, mais suite à ça, Michael McGillicuty est venu distraire Kidd, ce qui a permis à Camacho de placer un DDT victorieux. C’est pas un  peu vieux comme finish ça ? Outre ce détail, le match est bon, oui je l’ai déjà dit, mais j’insiste, et on poursuit une rivalité, pas de quoi ce plaindre donc. Juste un truc quand même, je sais que le show est enregistré depuis un mois, mais voir Kidd perdre contre Camacho alors qu’il est en plein push, ça la fout mal.

« Merde je suis pas prêt! »

Nouvelle promo pour Bray Wyatt. Plutôt ancienne promo en fait parce que c’est la même que la semaine dernière, et comme annoncé, il va faire ses débuts tout de suite. Enfin tout de suite après une petite promo pour MITB. Et après une promo pour la 1000ème de RAW par Hugh Jackamn. Et après une interview de Gariel. Interview au cours de laquelle on apprend qu’il aimait bien être champion par équipe, et que ça serait cool de l’être encore. Il est interrompu par son ex partenaire, Heath Slater. Même lui s’est moqué des cheveux de Justin, c’est dire s’il est mal coiffé.

Bon bah le ME de la semaine prochaine est booké, le match en lui même me dérange pas, mais pourquoi avoir fait ce segment ? Depuis quand y a besoin de justifier les matchs à NXT ? Ça y est. Bray Wyatt débarque à NXT. Pour cette semaine seulement vu qu’il s’est blessé après, mais c’est pas grave, profitons de sa présence. Il va squasher affronter Aiden English, qui avait déjà eu l’occasion de se faire humilier par Leo Kruger il y a deux semaine. Bon Wyatt est encore plus taré que dans ses vignettes, il ira même jusqu’à danser avec son adversaire et à l’embrasser, avant de le finir avec un espèce de Cross Rhodes inversé bizarre.

En même temps, avec l’inverse de Dashing Cody Rhodes…

Promo dans laquelle Rollins essaye de nous faire croire que son finish est super trop puissant. Bonne chance mec, ton Blackout il est tout pourri. Summerslam c’est le 19 août, si vous avez loupé la promo c’est normal, MITB c’est dimanche. Voila, 3 minutes de passées. Interview de Richie Steamboat par Bradley Peirce. Donc NXT c’est la chance de sa vie, Kruger – qui l’a interrompu – est le mâle dominant, et les deux se mettent en mode CATFIGHT. Raquel Diaz débutera la semaine prochaine son exfoliating ugliness tour. Ouais elle fait ses débuts quoi.

Et on finit ce show sur le Main event, les Usos affrontent donc les PTP dans un tag team match qu’est pas aussi mauvais que ce à quoi je m’attendais. Pour gagner du temps, Young se fait recoiffer par O’neil, mais tout ce travail capillaire est anéanti par une grosse baffe, qui enverra Mr No days off pleurer dans les bras de son partenaire. Les Prime Time Players s’acharnent sur la jambe de  Jey (ou Jimmy), et en fait en le regardant une deuxième fois, jme rend compte que le match est bon tant que c’est les Usos qui dominent, parce qu’après les PTP enchaînent leglock sur leglock, sans qu’il se passe rien d’autre. C’est donc avec un immense soulagement (pour tout le monde) que le tag est fait. Alors que Jimmy (ou Jey) domine Young, Titus distrait l’arbitre avec une ruse digne de Chipeur le Renard, et les deux heels en profitent pour porter leur finish.

On atteint enfin la fin de cet épisode, qui m’a paru  très long. Il avait pourtant bien commencé, mais deux matchs et un squash ne suffisent pas à faire un bon show. Malgré ça, on voit que quelques rivalités commencent à se mettre en place, ce qui devrait être plutôt utile pour la semaine prochaine, lorsque débutera le tournoi pour couronner le premier champion de NXT.

1 commentaire

Les plus lus

En haut
//ad6media