Review

Les as de l’embuscade

La TNA nous a fait mouiller nos pantalons le wee-end dernier avec le pay-per-view Destination-X. On est de retour à la « normale » avec cet Impact qui mettra en avant tout le roster. Déjà prévu pour ce soir, un match de championnat pour le titre Knockout et un match des Bound For Glory Series entre Mr Anderson et Kurt Angle. Également, le gang qui a attaqué Sting sera présent ce soir. Les cartes semblent être leur symbole, mais encore faut-il savoir les placer…

On en tiens déjà un.

Review d’Impact Wrestling du 12. juillet 2012

Impact Wrestling est chaud, on démarre en fanfare avec… Bully Ray vs Joseph Park. Dans un sens tant mieux, ça m’aurait un peu embêté de voir cela en main-event et mettre ce match en plein milieu, ça va faire endormir les téléspectateurs. Abyss est banni des abords du ring. Comment Joseph va t-il se débarrasser de la brute cette fois-ci ? J’ai pris autant de plaisir à regarder ce match qu’à écouter Taz aux commentaires. Passer de Destination-X qui a été énorme à ce match me fait quand même mal aux fesses ! J’ai du mal à apprécier cette rivalité ennuyeuse qui dure. Non mais soyons sérieux deux secondes. Dans ce match, Bully Ray galère autant que dans son match contre Austin Aries à Sacrifice. Voyez-vous la différence ? Austin Aries, Joseph Park ? Moi oui, d’un côté un vrai athlète qu s’entraîne ardemment chaque jour, de l’autre dans la gimmick, un avocat qui cherche son frère (cinglé au premier degré), et qui reste dans les parages alors qu’un mec de 150 kilos lui cherchent des noises. Je crois que j’ai déjà beaucoup trop parlé de ce match. Passons à la fin: Bully Ray assomme Park d’un coup de poing renforcé d’une chaîne.

Après le match, Park se relève, le front ensanglanté. Transcendé, Il porte un Black Hole Slam (finish d’Abyss), ce qui étend Ray au sol. Après une transe de 30 secondes, Park semble surpris de son geste. T’es le seul mon gars…

La TNA nous montre sa cuisine. Se croyant en pub, on voit à l’écran Bully rejoindre tout doucement les vestiaires et les employés de la TNA débarrasser le ring. La perte de 20 abonnés potentiels téléspectateurs, ça perturbe !

On change radicalement de physionomie de match avec un RVD, le Sin Cara de la TNA, et Samoa Joe. Et tout ça dans le cadre des Bound For Glory Series. Une Surfoard très laborieuse de RVD en début de match. Ça commence bien. Joe travaille la jambe de RVD puis celui-ci court comme un lapin. WTF ! Encore plus WTFesque, RVD remporte le match sur un roll-up tout pourri. Pas crédible une seconde, surtout après la belle victoire de Joe sur Angle dimanche.

« Dis RVD, tu pourrais enlever ta main de mon calbute ? C’est super gênant. »

On voit des images de Claire Lynch arrivant à l’Impact Zone. Elle n’a pas encore parlé à Dixie depuis la dernière fois.

On va avoir un peu plus d’informations sur l’attaque de Sting il y a environ un mois. Sting est présent, Hogan a reçu la semaine dernière le « See ya next week ».

Daniels et Kaz font leur entrée. Mike Tenay aux commentaires déclare que le match AJ vs Daniels est l’un des meilleurs entre les deux, malgré le grand nombre de combats qu’ils ont disputé. Je n’ai pas vu tous les matchs entre AJ et Daniels. Mais je peux attester de la qualité du dernier. Kaz félicite AJ pour sa victoire mais anéantit tout espoir de fin de calvaire en disant que ce n’est que le début. Daniels invite Claire Lynch à monter dans le ring. J’ai jamais vu une femme enceinte aussi souple (cf. son entrée). Daniels insinue de nouveau qu’AJ est le père de l’enfant que porte Claire, ce qui provoque l’entrée du possible père. AJ dit que pour lui toute cette histoire est finie depuis des semaines. Daniels veut que la vérité soit dite, la vérité que lui a appris Claire. C’est dans la confusion que Claire dévoile à AJ qu’il est le père de son enfant. Sur un point personnel, je trouve cette rivalité moyenne, dans le sens où elle n’a pas toujours été dans le bon sens, et a parfois été un peu obscure sur certains points (du genre Kaz qui s’allie à Daniels). En revanche, quand on est un peu plus que spectateur d’Impact, cette storyline devient un peu moins crédible, car AJ est dans la vie de tous les jours quelqu’un de très croyant. Donc l’imaginer avoir une relation extra-conjugale, ou encore pire, faire un enfant à quelqu’un d’autre que sa femme est quelque peu absurde.

Dakota Darsow nous dit que c’est un ami proche de Jesse Sorensen. Il était devant son écran de télé lorsque Jesse a eu son accident. Il prétend que Zema n’a envoyé aucun mail, texto, ou passé aucun coup de fil à Jesse après l’accident. Darsow passe de catcheur heel fils de légende à catcheur face ami d’un autre catcheur blessé et larmoyant en moins d’une semaine. Enfin bref…

Darsow affronte donc le briseur de nuques Zema Ion. Le match est assez moyen. Il est court et sert juste à mettre en avant le personnage heel de Ion. Le bon point c’est que j’ai pas vu de botchs majeurs d’un côté comme de l’autre, ce qui était pas gagné d’avance. Ion l’emporte très logiquement. Après le match, Ion brise le bras droit de Darsow, donnant un autre argument à son caractère dangereux dans le ring. Brock Lesnar n’a qu’à bien se tenir !

On montre les images de la fin du match Roode vs Aries de dimanche. La foule semble bien chaude pour accueillir pour la toute première fois à Impact Wrestling le tout nouveau champion du monde poids lourd, Austin Aries. Aries a prouvé à tout le monde qu’ils avaient tort, que rien n’est impossible, mais ce n’est pas un grand jour seulement pour Aries et pour Impact Wrestling, mais aussi pour l’industrie du catch. Il explique que dans le catch, il y a des périodes d’apogée. Depuis 8 mois, il est le patron à Impact Wrestling. Il sait que les fans de catch sont prêts à vivre une nouvelle ère dans le monde du catch. Austin Aries est l’homme qui va mener Impact Wrestling et le monde du catch vers cette nouvelle période. Selon lui, la ceinture est importante au gré de celui qui la porte. Le TNA World Heavyweight Championship est le titre le plus prestigieux car il est le meilleur catcheur du moment et la TNA la meilleure fédération en activité. C’est un petit peu exagéré quand même. Bobby Roode fait son entrée. Il parait être dans un état second. Le Brainbuster d’Aries dimanche dernier l’aurait-il rendu amnésique ?

« Wow, il est fort ce petit « remontant » que Jeff m’a filé pour me redonner le moral »

Roode a du mal à s’exprimer. Forest Gump à côté c’est un prix Nobel. Il faut de longues secondes de « AAAAAAAAAAAAH ! » « All of this ! » à Roode pour qu’il fasse part de son agacement et de la non-valeur de la victoire d’Aires. Cette partie du segment est moins intéressante, mais il n’empêche que voir Roode dans cet état m’a bien plus.

Hogan et Sting sont dans le bureau du grand blond. Il parle des agresseurs de Sting, réfléchissant comment les maitriser. Garett Bischoff et Devon viennent à Hulk Hogan pour leur montrer leur soutien et leur aide en cas de besoin. Je sais pas mais ça semble un peu maigre contre des mecs assez grands et assez baraqués qui ont osé s’en prendre à Sting. Et quelle est cette manie qu’a Devon de toujours se trimballer Garett ?

On nous remontre la soupe de langue de Madison Rayne et Earl Hebner de la semaine dernière. Rayne dit qu’Earl est tellement intelligent, bla, bla, bla, bla, et puis elle n’a pas besoin de se justifier. C’est surtout les bookers qui ne veulent pas se justifier.

On avait déjà le goût de vomi dans la bouche, autant nous refiler Brooke Hogan, qu arrive sur son horrible musique. Elle rejoint Mike Tenay et Taz à la table des commentateurs. Comme si on en avait pas assez avec Taz… Le match est évidemment celui prévu pour la semaine dernière entre Miss Tessmacher et Gail Kim avec le titre de championne Knockouts en jeu. Le match en lui-même est pas mauvais. Tessmacher domine le début de match, en enchainant assez rapidement ses prises. Puis après un contre, Gail Kim calme le jeu en effectuant un travail sur le bras gauche de Tessmacher. De plus la fin est travaillée, ce n’est pas un stupide roll-up. Donc bravo pour ce petit match mesdames.

Magnus explique face caméra que le plus vulnérable en ce moment est James Storm car il est deuxième du classement et a les pressions sur ses épaules. Alors que lui, l’anglais, est invaincu. Deux matchs, deux victoires. James Storm vs Magnus, c’est ce week-end en house show. C’est pas à la WWE qu’on verrait cela !

Place au match Angle vs Anderson, annoncé depuis une semaine et rappelé plusieurs fois aujourd’hui. Un match que j’attends car si la construction va crescendo et que le temps donné est respectable, on pourrait voir un bon petit match. Le match est plutôt bon. Angle a la mainmise. Les problèmes techniques de la TNA nous permettent de voir le match même pendant la pub. Comme je le prévoyais le match monte en puissance. C’est donc au final un bon combat auquel on assiste, avec une fin de match surprenante. Angle gagne, ce qui était le plus prévisible, mais avec son Angle Slam, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps.

Papy Hogan et Papy Sting sont prêts à aller à la baston car ils ont fait le plein de camomille ! Roode vient se plaindre à Hogan. Il veut son match revanche. Hogan lui donne à Hardcore Justice (le prochain PPV). C’est trop long pour Roode, il veut récupérer son titre le plus vite possible. Hogan dit à Roode qu’il n’a qu’à défier Aries la semaine prochaine, comme c’est Open Fight Night. Et s’il bat Aries, il aura toutes ses chances de côté pour le PPV.

Sting est surexcité et veut régler le compte des hommes masqués tout de suite. Il appelle donc Hulk Hogan. J’aime bien sa musique mais là ça fait un peu long. Sa prostate aurait-elle lâché en cours de route ? Les agresseurs de Sting ont tabassé le Hulkster dans son propre bureau. Sting, voyant les images à travers le grand écran, rejoint tout doucement les vestiaires. C’est là qu’il est à son tour attaqué par les mercenaires masqués. Impact se termine sur des images de Sting, au sol, entouré de ses bourreaux.

Un Impact plutôt moyen. Tout d’abord, le gros problème des pubs qui n’en sont pas et où l’on voit la TNA faire le « ménage ». En ce qui concerne les matchs, le Angle vs Anderon est bon, le match féminin pas trop mauvais, le reste à éviter. Et pour les segments, seuls celui de fin et celui entre Aries et Roode ont su capter mon attention. Je demande en tout cas à voir la suite !

1 commentaire

Les plus lus

En haut
//ad6media