Review

TNA Hardcore Justice 2012 : Joies et douleurs, regrets et rancoeurs

À moitié convaincu par l’intérêt de ce PPV et par sa carte, j’espère que Rob Van Dam, Robbie E et Madison Rayne seront étincelants. Non, je n’ai pas fumé…

Fumer c’est mal… quand tu te fais choper.

Premier match de la soirée : Chavo Guerrero, nouvel arrivant à la TNA, fait équipe avec un autre latino, Hernandez, contre le jeune insouciant Gunner et le vétéran Kid Kash. Chavito s’est retrouvé plusieurs fois contre Kash par le passé, que ce soit dans des matchs par équipe ou des matchs de poids-moyens. L’équipe heel domine grandement le match jusqu’à ce que Chavito fasse le tag avec Hernandez. Alliant puissance, agilité et clothesline ratée, Hernandez fait le ménage, ce qui permet à Chavo de passer le coup de plumeau final, le Frog Splash. L’équipe d’origine mexicaine l’emporte logiquement, donnant un bon départ au parcours TNA de Chavo Guerrero.

Place aux Bound For Glory Series. Premier Round: le Falls Count Anywhere. Premier botch de RVD alors que le match n’a même pas commencé, il lève les bras, les pyros éclatent quelques secondes plus tard. The Pope se fait attaquer par les Aces & Eights dans les coulisses, l’empêchant de participer au match. Le match sera sensiblement… meilleur, surtout si Magnus se montre enfin en solo et si RVD est dans un bon jour. Je dirais même que The Pope a maintenant plus de chances de gagner le match qu’il y a cinq minutes. Parlons de ce match : je le trouve assez fade. Les spots sont peu nombreux ou trop communs, trop abondants durant l’année que l’on s’y habitue (exemple : la descente de la cuisse de RVD sur la barrière). Un match qui ne met en valeur aucun de ses participants, pas même le vainqueur, RVD.

Oui Rob, on avait compris que c’était toi, ça fait des années que tu nous les brises.

Madison Rayne au micro de Jeremy Borash est très confiante et ça se voit. Je mise sur un quatrième titre de championne Knockout ce soir pour Rayne.

Match incongru pour le titre TV, Devon le défend contre Kaz. Pas si incongru car Kazarian et Daniels avaient tabassé Devon jeudi dernier. Et puis je préfère voir Kaz à un des deux Robbie ou Garett. Kaz a une attitude lâche, voyont cela diffère au fil des minutes qui s’échappent. Même si le chamion par équipe reprend un peu l’avantage, Devon l’emporte logiquement face à un Kaz pas assez dangereux. Chapeau à Devon qui sort quelques belles prises (Spear, brise-nuque dans les cordes, etc).

Moment vomi de la soirée, Earl et Madison. Je suis assez étonné, le match est correct, je m’attendais à pire. Comment se faire haïr en tant que heel ? Triche + roll-up pour gagner le match. C’est fait pour Madison. Un règne assez court de deux mois de Tessmacher après le long règne de Gail. On verra ce que nous réserve la TNA pour la suite.

Bully Ray a les chocottes. A&E veulent sa peau et cela ne lui plait pas. Les matchs de tables sont réputés pour ne pas être les meilleurs. Dans ce match, il y a pour moi que Ray et James Storm capables de porter le match. Ça tombe bien, c’est les deux éléments impliqués dans le barda A&E. Pas mal de contres pour les tables, mais pas trop, ce qui est bien. Robbie E est autant montré que les autres, ce dont on aurait pu douter. D’ailleurs, il a failli se tirer une balle dans le pied en retirant mal la table destinée à la chute de Ray, celui-ci heurtant le coin de la table. Sa punition sera de s’échouer sur une autre table à l’extérieur. Le match est pas fini car il s’est en quelque sorte loupé et n’est pas passé à travers. Alors on continue ! Deux interférences des A&E pour que Storm évite la défaite. On continue de le pointer du doigt en tant que leader. Ray fait passer de justesse (car Storm revenait) Hardy avec une jolie powerbomb. Mon pronostic est validé, Ray remonte au classement, et Storm reste à portée de main.

Passer à table, allégorie.

 

Bobby Roode a montré de l’irrespect envers Austin Aries. Aries déclare au micro de Borash que Roode tient beaucoup à sa clause de revanche car il sait qu’il en a besoin. Roode est au niveau et Aries est au niveau AA, voilà toute la différence. J’espère que ce match ne sera pas entaché par les A&E.

Match X-Division entre Kenny King et Zema Ion. Ils se sont déjà affrontés à Impact en simple et en équipe. Il me semble qu’en solo Ion l’avait emporté et qu’en équipe, King était reparti vainqueur. Ça peut donner un bon match, avec un style explosif pour King et Ion qui développe son personnage heel. Dans ce match il y a de tout : de la voltige, du chain wrestling, des contres inspirés, des combos, un arbitre mal placé… Pour moi, c’est LE match référence de Ion en solo. Je pense qu’il n’a pas fait un meilleur match avant. C’est vrai qu’on l’a aussi pas beaucoup vu en un par rapport à d’autres et que c’était souvent dans des matchs à plusieurs, mais là, je dis bravo. Il est loin d’être ridicule face à King et j’apprécie. De plus, la fin est originale.

Match de l’échelle pour les BFG Series. Cela devrait être aisément le meilleur match des BFG Series ce soir car avec les catcheurs qu’on a sur le ring, il est difficile de faire de la merde. Trois faces, un heel. Daniels s’en prend donc plein la tronche au début du match. Dans ce match, on fait ce qu’on veut avec les échelles, des mouvements marquants. Samoa Joe délivre un putain de match. Et encre une fois, comme pour le match précédent, la fin est originale. Bon, par contre, AJ, qui était à la ramasse au classement, c’était évident qu’il allait remonter, et quoi de mieux qu’une victoire à 20 points pour le faire. Concernant le match, il peut prétendre à la nomination du match de l’année côté TNA, pas de doute.

Match revanche pour le titre poids lourd, la « blague » Austin Aries contre le « It Factor » Bobby Roode. On sent l’animosité entre les deux. Pour faire souffrir le canadien, Aries tente de placer tout de suite sa soumission, The Horn of Aries, cette même soumission qui lui avait permis de prendre le titre il y a un mois à Destination-X. Roode tente de fuir, afin d’énerver Aries. Aries tente de placer son Brainbuster, mais Roode s’échappe une nouvelle fois. Roode, qui se fait compter à l’extérieur, décide d’abandonner ce match. Penses t-il n’avoir aucune chance face à Double A ? Il brise le compte mais reste encore à l’extérieur. C’en est de trop pour Aries qui lui saute dessus avec une belle Plancha. Roode est malmené et c’est grâce à une prise de risque mal calculée d’Aries qu’il arrive quelque peu à respirer. À partir du moment où Roode se met à vraiment combattre, le match devient tout de suite plus intéressant. De belles séquences. À un moment donné Roode part pour un Spear et c’est l’arbitre qui se le prend. Roode place un un nouveau Spear sur Aries, mais pas d’arbitre. Le temps qu’un arbitre tout frais arrive, Aries a relevé l’épaule. Un mauvais placement de ce même arbitre le coupera en deux. Pas grave, l’autre s’est réveillé et peut compter le near fall suivant le Brainbuster.

Pour mettre un peu de controverse dans ce match, on place un double tombé, ce qui crée la zizanie au sein du duo d’arbitres. Le truc qui me fait marrer c’est qu’Earl Hebner est celui qui vient rétablir la vérité, alors que quelques instant plus tôt, il fait une erreur monstre dans le match féminin. Le match doit reprendre, Aries s’élance sur Roode à l’extérieur. Ce dernier la ceinture en main, l’assomme. Pas de disqualification ? Ben c’est un peu aussi Aries qui a voulu redémarrer tambour battant, la faute est partagée. On se dit que le match est fini, que Roode va redevenir champion. Non ! Aries est un battant. Il relève encore une fois l’épaule. D’où il sort cette force je ne sais pas, mais c’est l’acte qui compte. Roode, fou de rage, déverse sa haine sur l’arbitre. Aries en profite pour renverser Roode et l’emporter sur un roll-up. Ça me fait un peu chier qu’Aries l’emporte ainsi mais en même temps si l’aurait gagné autrement, vu la fin du match, ça aurait fait Super Cena.

Un pay-per-view plutôt bon, à retenir les deux derniers matchs. Je ne sais plus qui à dit cela mais Hardcore Justice cette année c’est Lockdown mais en mieux, et je suis tout à fait d’accord. Un peu le Extreme Rules de la TNA si vous préférez. À voir qui remportera les BFG Series au prochain PPV et qui sera le prochain challenger d’Aries.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut