Review

Watch it or die

Impact Wrestling est le meilleur show de catch américain du moment. Je n’ai pas peur de l’affirmer. Regardez la WWE : Raw est répétitif et propose peu de temps de lutte, quant à Smackdown, il propose un peu plus de fraicheur en encouragent ses téléspectateurs à voir le show rouge. Si je dois mentionner la ROH, leur show TV est intéressant pour quelqu’un  qui veut découvrir les catcheurs de la ROH à petite dose, mais pour un habitué de la scène indépendante, il n’a pas grand intérêt. Donc vous feriez mieux de bien lire les prochaines lignes car ce n’est pas en lisant les spoilers de ce show que vous pourriez vous en faire une idée. Ouais, j’avais envie de vous emmerder aujourd’hui.

T’es sûr que tu ne veux toujours pas regarder ?

Review d’Impact Wrestling du 23 août

Les gardes de la TNA soit la moitié du roster sont prêts à défendre leur bastion. Le général Sting commence le show avec une belle blague car il dit que la sécurité a laissé les portes de l’arena grandes ouvertes. C’est vrai que les semaines précédentes les Aces & Eights avaient eu dû mal à entrer et attaquer qui que ce soit. Autre blague, Sting qui montre les différentes attaques des A&E. Ou « Regardez comment on s’est fait avoir comme des blaireaux ! ». Je commence à convulser quand le public chante « We want Hogan ». Avec tous les retours qu’il a fait, Papy ne fait plus de la résistance, il est constipé. Sting invite James Storm à venir dans le ring, Storm qui est accusé depuis plusieurs semaines d’être le leader des A&E, des soupçons anéantis la semaine dernière après avoir été la cible des A&E. James Storm veut transformer Impact, show de catch, en show de bottage de cul.

Deux gars des A&E arrivent. Face à eux, une douzaine de catcheurs de la TNA. Qui a parlé de combat à armes égales ? Storm et Angle les tabassent pendant que les autres les regardent comme des cons. Un des deux malfaiteurs déclarent que cela sera une longue et douloureuse soirée.Oh non hein ! Je ne veux pas voir Brooke Hogan, Garett Bischoff et Joseph Parks ! Faites chier les bookers…

Hello to you ! Pas si douloureuse pour l’instant la soirée avec l’arrivée de Miss « Joli Minois » Tessmacher. « Je tiens à remercier Brooke Hogan », dit-elle. Oups j’ai vomi.

Pas grave, ces demoiselles nettoieront.

Donc, elle remercie, non pas encore une fois je me retiens, Brooke Hogan pour avoir remis les choses en place la semaine dernière après l’injustice faite au PPV. C’est un peu son rôle de GM de faire en sorte que tout ce passe bien, non ? Ce soir, Miss Tessmacher veut savoir si elle est capable de battre sa meilleur ami et celle qui lui a tout appris dans le ring, Tara. Deuxième truc qui me gêne, le fait que Taryn Terrell fasse son entrée comme une Knockout. Un arbitre dans le catch c’est comme un road agent pour un groupe de rock, ça reste dans l’ombre des catcheurs et ça fait son boulot. Le match n’est pas trop mal, quelques erreurs mais ça reste correct. Je me rassure en me disant qu’au moins à la TNA, les demoiselles apparaissent chaque semaine et sont présentes aux PPV, ce qui n’est pas le cas à la WWE. Tara l’emporte sur une jolie Superplex. Peut-être un match Tara vs Tessmacher à No Surrender pour la ceinture ?

On remontre les images de l’agression des A&E sur D’Angelo Dinero à Hardcore Justice. Un tweet avec l’image de la radio à l’appui scelle son absence des rings pour les mois à venir et sa sortie des Bound For Glory Series. Sting, en coulisse, annonce un match triple menace entre AJ Styles, Rob Van Dam et Robbie E dans le cadres des Series de suite. L’écart au classement est tout de même important : tandis que AJ et RVD sont à 50 et 55 points respectivement (et au passage pour l’instant qualifiés pour la phase finale), Robbie E a 5 points. Et si ce soir, Robbie E remportait le match de sa vie ? Le match est moyen. Ça reste largement regardable car il ne dure pas deux minutes et profite de quelques séquences sympas. Robbie E remporte le match à la surprise de tout le monde. Il est loin d’être ridicule dans le match. Il gagne, certes, par triche mais le voir piéger RVD ça me fait plaisir. Et puis, c’est pas comme si ça changeait grand-chose au classement…

Autant d’habitude je suis plutôt fan des motifs colorés que Jeff Hardy se peinturlure sur le visage mais là on a l’impression qu’il a reçu une éjac’ faciale de la part d’un joueur du FC Nantes ou d’un perroquet tropical. Le plus jeune de la fratrie Hardy veut affronter Robbie T. Ce match va me permettre de voir si le bodybuilder aura fait des progrès du côté de l’OVW. Le matche est assez court, mais je dois avouer que Rob Terrt y est pas trop mal. C’est sur qu’il y a mieux en acting (#DoubleA), mais il ne foire pas ce qu’il doit faire, même la chute lors du Twist of Fate. Hardy repart logiquement victorieux quand même. Une victoire WTF, pas deux.

Pendant ce temps-là, Sting est déçu de ne pas encore s’être fait sodomiser pas les A&E.

C’est le moment de révéler si AJ Styles est le père de l’enfant que porte Claire Lynch. Bon ce n’est pas vraiment très intéressant mais c’est plutôt bien fait. Comme l’actrice jouant le personnage de Claire Lynch a quitté la TNA, un représentant légal de cette dernière vient annoncer un communiqué comme quoi Lynch n’a jamais été enceinte et cette mise en scène est la cause d’un chantage manigancé par Daniels et Kaz. C’est un AJ Styles soulagé qui vide le ring des deux vermines qui l’ont tourmenté.

Ouais je comprends, ça doit surprendre de découvrir qu’une storyline était montée de toutes pièces.

Trois membres des A&E se baladent tranquillement dans les couloirs de la TNA lorsqu’ils tombent sur Sting qui attendait désespérément un peu d’amusement. C’est là où Hulk Hogan, à l’aide de la matraque de Sting démontent en un coup les trois truands. #Crédible. Hulk, imitant à la fois Pumba le Phacochère et un chien méchant de la Belle et le Clochard, n’est vraiment pas content que sa fille ait été menacée par les A&E. N’empêche que c’est plus des vitamines qu’il prend chaque matin le grand blond, mais des une bonne assiette de croquette !

Une vidéo sur Alex Silva, le premier participant du Gut Check, qui a dans le même temps été engagé par la TNA, est diffusée. Il explique que le Gut Check lui a donné une opportunité formidable. Une opportunité de quoi ? De s’entraîner à l’OVW (ce qu’il faisait déjà avant) ? D’apparaître chaque semaine à Impact ? De se faire détruire en deux minutes par Robbie T ? Ah ben voilà, c’est cela.

C’est le moment du match Gut Check. Kris Lewie, qui a déjà des traces d’atémis sur le torse (surement dues à un dark match plutôt dans la soirée), bénéficie d’un beau bide bien gras. Je suis désolé de critiquer d’entrée mais quand c’est la première fois qu’on apparaît dans un show télé retransmis internationalement et qu’on ne parait pas être au meilleur de sa forme, ce n’est pas très classe. Après ça veut rien dire, regardez Samoa Joe. Mais là disons que le gras est très concentré.

« Matt Hardy est mon modèle » Avouera-t-il plus tard.

Sinon point de vue du match, il affronte Mister Intensity, Gunner. Heureusement qu’il a pu quelqu’un de plus expérimenté parce qu’il aurait eu l’air ridicule je pense. Là ça va, c’est correct, mais rien d’exceptionnel. Il manque d’expérience, et pour un coup, Taz aux commentaires et d’accord avec moi.

ODB est affamée car son SDF de mari est parti à la pêche depuis trois semaines. Elle a la gorge sèche, et pas que !

Mr Anderson vs Bully Ray, un match qui me rappelle leur rivalité pourrie de fin 2011 qui avait donné un super Street Fight à Bound For Glory. Le match est pas mal. Dommage qu’on profite du meilleur de la soirée (et de loin) pour mettre une bagarre en coulisses entre les A&E et le roster de la TNA. Si nous étions dans WWE’12, je pourrais dire que les coups spéciaux et finishers ont été placés des deux côtés.

Petite vidéo d’un des piliers des A&E qui qu’au retour de la pub, la TNA Impact Zone va ressembler à un lieu où le chaos règne.

Retour de la pub, on attend que les ténèbres s’abattent sur nos têtes. Voilà, quelques hommes de main des A&E mais ils me paraissent bien peu par rapport au roster de la TNA. Je suis rassuré d’autres arrivent. C’est aussi le gros bordel dans les coulisses. Visuellement c’est beau à voir mais pour l’instant je n’en vois pas le but. Les A&E arrivent grâce à leur nombre à isoler Austin Aries au centre du ring. Une barrière de sécurité est placée sur le coin et le bras d’Aries y est détruit. Les A&E s’attaquent clairement au champion du monde poids lourd. Cette agression permettra peut-être la révélation de leur but, de leurs motivations la semaine prochaine à Impact.

Un épisode plutôt pas mal d’Impact Wrestling. Seul un match est vraiment bon mais le reste ne propose pas des affiches vues et revues. Au niveau storyline, on met un terme à la longue histoire Claire Lynch. Qu’est ce qui attend AJ Styles pour la suite ? Les A&E affrontent enfin à armes égales la TNA, et encore une fois, c’est elle qui fait le plus de dégats.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut