Actualité

Jerry Lawler, quand la réalité dépasse la fiction

Drôle d’impression ce matin. N’ayant pas encore vu l’épisode de Monday Night RAW d’hier soir, je vois en lancant Twitter quelques #PrayForJerry. Mal reveillé je ne cherche pas trop à comprendre. Puis quelques minutes plus tard d’autres news apparaissent.  Ce qui devait être un épisode de RAW marquant étant donné la présence de Bret Hart à Montréal, quinze ans après le fameux Montreal Screwjob, le fut pour tout autre chose. Jerry Lawler a fait un malaise cardiaque en plein show. Ça fout un choc, même si comme moi tu n’es pas fan du type.

« Jerry “The King” Lawler suffered a heart attack while commentating during last night’s broadcast of Monday Night Raw in Montreal.  We are hopeful Jerry makes a full recovery and returns to WWE in the near future. Our thoughts are with Jerry and his family. »

À l’heure ou j’écris ces lignes, il semblerait que le King va mieux, qu’il respire par lui-même et que son coeur bat normalement. On peut – presque – souffler, même si ce genre de chose qui arrive dans un show entièrement écrit reste un moment étrange, effrayant. La réalité qui dépasse la fiction. Mais Show Must Go On et Michael Cole, visiblement très touché par ce qu’il vient de se passer tente de commenter le show, non sans mal. Compréhensible.

Loin de moi l’envie de donner des leçons, mais Jerry Lawler a toujours été un gros bosseur. Voir un peu trop. N’étant pas lié à la WWE par un contrat d’exlusivité, Lawler a le droit de lutter quand il veut, où il veut – fédérations indépendantes, galas divers – et ne s’en gêne pas. À noter que plutôt dans la soirée, Jerry avait lutté en équipe avec Randy Orton contre Dolph Ziggler et CM Punk. C’est dans son droit, mais il en faisait certainement trop pour son âge. Comme beaucoup de lutteur de sa génération, dire stop est difficile et le risque d’en payer les conséquences grandi avec les années.

Alors maintenant reste plus qu’à se reposer, reprendre du poil de la bête, oublier cette grosse merde de New Jack et peut-être revenir commenter de temps à autre comme ton pote Jim Ross. Que ce qui s’est passé ce soir là soit juste un mauvais moment de la vie à passer. Get Well Soon comme dirait l’autre.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media