En série

Rien à manger cette semaine

Semaine calme dans le monde du catch, beaucoup trop calme. On a l’impression que les fédérations font leurs petits trucs dans leur coin en oubliant le principal: faire plaisir aux téléspectateurs. C’est ennuyeux.

Match de la semaine: Sheamus vs CM Punk

Un match champion poids lourd contre champion de la WWE, cela arrive rarement. Alors lorsqu’en plus, celui-ci est utilisé pour lancer un nouveau show, il ne peut qu’attirer notre regard. Le match est bon et la nouvelle victoire « par tricherie » de Punk continue à installer son personnage de heel. Si son personnage ira loin ? C’est une autre histoire.

Mais la création de ce nouveau show peut aussi poser la question de l’intégrité physique des catcheurs. Prenez l’exemple de Sheamus : cette semaine, il a affronté Damien Sandow à RAW, CM Punk à Main Event, The Miz à SD et possiblement un ou deux matchs en plus si house show il y a eu ce week-end. La WWE n’ayant pas beaucoup de face haut placés en ce moment, il ne faudrait pas qu’un de ceux-là se blessent. Attention à toi WWE !

Les débuts de la semaine: King Mo

Je me sens comme Catherine Barma. Je ne comprends pas le besoin nécessaire d’un « special enforcer » dans un Street Fight. C’est un match sans règles, s’il on peut appeler cela un match. Il faudra m’explique un jour. Sinon, King Mo, combattant de MMA et futur catcheur de la TNA, sera présent à Bound For Glory pour le match entre Bobby Roode et James Storm. Et tant qu’à faire, il ne sera pas impartial car il s’est quelque peu accroché avec Roode ce jeudi.

La blague de la semaine : Le match pour le titre X-Division

Pauvre Zema Ion. On ne le voit déjà presque pas à Impact et lorsqu’on le voit, c’est pour rappeler qu’il est toujours là avant un pay-per-view. Le comble c’est que cette fois-ci, il a battu Douglas Williams en même pas une minute trente.

Le catcheur de la semaine : Bully Ray

Bully Ray, qui voulait plus voir Joseph Parks, va se battre à Bound For Glory pour que ce dernier soit sain et sauf. N’est-ce pas magique ? Calmez vos ardeurs, je crains que ses actions soient entreprises avec bon coeur. On pourra tout de même saluer la victoire de Ray dans le main event d’Impact Wrestling contre Austin Aries, champion poids lourd, et Jeff Hardy, son challenger.

L’équipe sous-évaluée de la semaine : Tyson Kidd vs Justin Gabriel

Ils sont beaux, talentueux, s’entendent bien mais ne sont pas mis en avant par la WWE. Entre leur défaite en équipe à Main Event contre Santino & Ryder et contre The Ascension à NXT (sans oublier la défaite en solo de Kidd à Smackdown contre Barrett), les deux poids-moyen ne sont pas à la fête.

La rivalité de la semaine : Kassius Ohno vs Richie Steamboat

S’il y a bien une rivalité qui m’a plus cette semaine, c’est celle opposant Richie Steamboat à Kassius Ohno. Quoi ?! Tu ne regardes pas NXT ?! Files dans ta chambre, sale gosse !

Steamboat dans le rôle du face menacé et Ohno dans le rôle de l’agresseur, je trouve ça vraiment pas mal. De plus, le fait d’avoir fait apparaître le père de Richie plus tôt dans la rivalité pour rendre l’animosité plus personnelle, je trouve ça encore plus sympa. Bien sûr, il faudra pas qu’on nous sort le Dragon à la moindre occasion (à ne pas prendre hors contexte).

Le segment décevant de la semaine : le débat entre Sheamus et Big Show à RAW

Les États-Unis sont en pleine campagne présidentielle et cela a donné une idée aux bookers de la WWE. Jusque là, tout va bien. Lors de certains débats entre politiciens, la tension est présente, monte, est palpable. Alors on se dit qu’avec un débat de ce genre dans le ring avec deux mastodontes comme Sheamus et Big Show, on ne peut qu’avoir de la castagne ! Détrompez-vous. Tels des hommes politiques, l’un évitera les questions pendant que l’autre ressortira tout le temps le même argument.

Le zéro de la semaine: Smackdown

Malgré mes efforts, rien ne valait vraiment la peine dans le show bleu de la semaine. Le t-shirt du Miz est cool, certes. On voit un jobber se faire battre par Barrett, mouais. On voit Ryback, youpi. Si autrefois Smackdown était mon show préféré, cela a bien changé. Fini le show qui nous proposait plus de catch, moins de blabla et de la diversité; Smackdown tu es devenu mou et c’est trop dur à supporter.

Voilà, cette semaine s’arrête là, il ne s’est rien passé. C’est à se demander s’il y a bien eu des shows de catch dans les deux grandes fédérations cette semaine ou si les bookers ne seraient pas en grève, laissant la place aux stagiaires. À la semaine prochaine, si MacMahon le veut.

2 commentaires

Les plus lus

En haut