En série

Une semaine amuse-gueule

Une semaine un peu plus mouvementée que la précédente, marquée par un type qui mérite la palme de l’abruti total de la semaine. Oui cette semaine la WWE a ouvert un oeil et les shows étaient plutôt regardables. Même si c’était pas encore tout à fait ça, il y avait un peu d’efforts ressentis. Merci Vince.

Le champion de la semaine: Seth Rollins

Il n’y en a qu’un à NXT, difficile de se tromper. Quoique là exceptionnellement, le champion de la WWE CM Punk était là aussi. C’est dire l’importance de Seth Rollins qui rêve d’embrasser le destin de Punk. En attendant après des conseils sur le…respect de la part de CM Punk, Rollins a pour la première fois défendu le tout nouveau titre NXT. Son adversaire était Michael McGillicutty, bon match plutôt solide pour NXT. Et l’adversaire idéal pour que Rollins montre à Punk combien il a le coeur et l’âme d’un champion combattant. Bien joué, ça a semble marché au vu des applaudissements sincères de CM Punk.

Le pauvre gars de la semaine: Ricardo Rodriguez

Oh il y a bien Drew McIntyre et Jinder Mahal obligés de faire des danses pour le moins glauques avec Heath Slater, mais celui qui en prend encore pour son grade est Ricardo Rodriguez. Pas du tout couvé par son maître Alberto Del Rio, il a un sens du sacrifice hors du commun en revanche qui fait qu’il n’hésite pas à sauver Del Rio pour se prendre un RKO sur la table des commentateurs. Il avait déjà fait ça pour se prendre le 619 puis le Brogue Kick par le passé. Un vrai sado-masochiste qui en veut toujours plus.

Le mouvement de la semaine: le WMD

Le coup de poing à la tronche est à la mode et cette semaine il est même carrément promu. Ainsi dans une compétition amicale organisée par Booker T pour déterminer quel move entre le Weapon Of Mass Destruction du Big Show et le Brogue Kick de Sheamus est le plus puissant, le WMD remporte le lot. Quand même, utiliser une kicking machine reliée à un ordinateur, ils n’ont que ça à faire. Déjà que plus tôt dans la semaine, Randy Orton avait été la kicking machine et qu’ensuite après le concours, Kofi Kingston allait l’être. Rien ne vaut l’humain à la machine, surtout quand il faut aller faire dodo.

Le match de la semaine: CM Punk vs Mr McMahon

CM Punk est passé du côté sombre de la force il y a déjà quelques semaines et l’opposer à Cena, 1er babyface de la fédération n’était pas assez pour sceller son turn. On l’a donc opposé verbalement à Bret Hart et Mick Foley, mais ce n’était toujours pas assez. Quoi de mieux alors que de lui faire affronter le Chairman, Mr McMahon ? Et puis en plus, McMahon qui combat dans le main-event de RAW, ça ne peut pas être mauvais pour les ratings. Paul Heyman n’était pas pour ce match, étonnement. Est-ce parce que tabasser McMahon n’apporterait rien de bon à Punk sur le plan personnel comme au niveau des ennuis ou pense-t-il que le vieux pouvait battre un Punk en pleine forme ? Le match n’est pas mauvais et McMahon s’en sort plutôt bien vu son âge. Par contre, mettre Ryback en sauveur du président, cela me gêne un peu. Ryback a le vent en poupe et ça se voit. Je me demande même s’il est au niveau de Cena avec un bras en moins. D’ailleurs qui affrontera Punk à Hell in a Cell ?

Le catcheur qui stagne de la semaine (et même des trois dernières année): Kofi Kingston

Vous l’avez vu à RAW, la moutarde a monté au nez de Kofi Kingston quand The Miz se fritait avec Larry King. Ajoutez à cela la petite confrontation à WWE Main Event après la victoire du ghanéen sur McGillicuty, cela nous donne un match de championnat pour le titre intercontinental, ceinture que Kofi a déjà détenu 3 fois depuis 2008. Je me demande si ce garçon a de l’ambition ou si la WWE a envie d’en faire quelque chose car à chaque fois qu’il peut franchir un pallier, il se réfugie dans une situation qu’il connait déjà, c’est à dire le travail en équipe ou la recherche d’une ceinture mineure. Non mais c’est vrai quoi ! Sa seule rivalité en solo reste celle face à Orton fin 2009, qui n’avait pas durer bien longtemps.

Le troll de la semaine: la X-Division

Ah la X-Division, que de grands matchs ! Abyss vs Brian Kendrick, un Ultimate X avec Robbie E, etc. Cette année, pour Bound For Glory, le Wrestlemania de la TNA, on va être gâté. Mr Thursday Night Botch, RVD, affronte le briseur de nuques, Zema Ion. Pourquoi ? Ben, parce qu’il n’y avait personne d’autres et qu’on voulait caser l’autre gland d’ex-ECW dans un match plus ou moins important. Vive la TNA ! Vive Hulk Hogan !

 

1 commentaire

Les plus lus

En haut