Actualité

Lucas Di Léo quitte la WWE

On était heureux il y a encore quelques semaines lorsque l’on a appris que deux catcheurs français s’envolaient pour rejoindre la grande WWE. Comme on est de grand rêveurs on les voyait déjà au sommet. Et paf, comme un réveil en sursaut hier on a appris que Lucas Di Léo venait de demander d’être libéré de son contrat.

On apprenait déjà il y a encore quelques jours que Lucas Di Léo avait été blessé à l’épaule, une déchirure à deux endroit différents, et une absence de quelques mois était à prévoir. Mais le départ personne ne l’avait imaginé, il le dit lui même sur sa page Facebook, il n’a pas été viré : « Cela faisait maintenant quelques semaines que j’y pensais, j’en ai discuté avec les personnes concernées la semaine passée et hier j’ai demandé à la WWE de me libérer de mon contrat ». Les raisons sont multiples et tout autant personnelles que professionnelles : « J’ai demandé à être libérer de mon contrat tout simplement parce que je ne me sentais pas à ma place ici… Ça n’est pas une question de niveau ou quoique ce soit, simplement une question d’honnêteté. J’avais le sentiment que j’avais encore des choses à faire avant de me lancer dans cette grande machine qu’est la WWE. Quand j’étais actif c’était dans un coin de ma tête, mais à partir du moment où j’ai dû rester assis, ça m’a travaillé… Le fait est qu’en toute franchise, je considère que ce n’est pas le moment pour moi de faire partie de la WWE ». 

Sa décision  a été précipité par sa blessure à épaule dit-il : « A partir de là il y avait un dilemme : profiter de l’opération au frais de la WWE et demander à être libéré après ma rééducation ou être un homme et leur dire ce que je pensais avant qu’ils n’investissent de l’argent pour moi ». Sa décision fut simple, le mieux étant de partir en laissant une bonne image de soi : « J’ai choisi la seconde option. J’ai décidé de quitter maintenant parce que je ne voulais pas que la WWE débourse de l’argent pour moi alors qu’au fond de moi je voulais partir pour explorer d’autres horizons ».

C’est une sage décision que prend Lucas Di Léo qui part en laissant une bonne image de lui-même à la WWE. Que l’on se rassure, le catcheur ne quitte pas les rings pour autant, il est encore jeune et à encore beaucoup à nous montrer que ce soir sur les rings français ou ailleurs. Il a d’ailleurs terminé en faisant un petit clin d’oeil à la ICWA: « Que je catch pour telle ou telle structure française, que je main-event NXT, Raw Smackdown, que je sois au Mexique, au Pôle Nord, au Japon, sous l’eau, dans la neige ou je ne sais quoi, je fais parti de la ICWA ».

2 commentaires

Articles populaires

En haut