En série

La semaine des récompenses pas toutes méritées

C’était l’avant dernière semaine de l’année, juste après l’excellent TLC. La version black de Ryback faisait ses débuts à RAW, la WWE décernait ses Slammy Awards tandis qu’à Orlando, Papy Hogan s’imagine refaire un petit tour dans le championnat poids lourds de la TNA. Mauvaise idée.

Big E Langston, John Cena

Le gros boulet de la semaine : Big E Langston

La  WWE regorge de jeunes lutteurs prometteurs dans ses rangs et Langston n’est pas de ceux-là. Nouveau rival désigné de John Cena et bras armé d’AJ Lee & Dolph Ziggler, il a conclut à la fois RAW et SmackDown cette semaine, rien que ça. Après avoir lancé en main-event son cousin blanc bec, Big E Langston, alias Ryblack, veut à son tour faire des débuts fracassants à la WWE. Problème : les trente secondes d’action le mettant en œuvre résume son arsenal de prises très étoffé. Alors question : Big E Langston tiendra t-il plus longtemps que Tensaï face à John Cena ?

L’évènement de la semaine : les Slammy Awards à RAW

Chaque année, la WWE permet à ses fans de récompenser les plus grands moments, matchs ou catcheurs de l’année à travers cette cérémonie des  Slammy Awards. À travers cette édition 2012, on peut se demander si les votes sont corrompus, comme l’a suggéré Antonio Cesaro, ou si l’Univers de la WWE ne respecte pas le slogan « boire ou voter, il faut choisir ». À la WWE, on élit John Cena « Superstar de l’année », sachant qu’il a perdu aux quatre pay-per-view majeurs de la WWE et n’a remporté aucun titre, tandis que CM Punk est champion depuis plus d’un an à Stamford. Un Slammy que remettra d’ailleurs Cena à Ric Flair, alors que ce dernier n’a disputé aucun match à la WWE cette année. Les scripteurs qui ont planché sur les catégories ont dû eux aussi abuser un peu trop sur la boisson alcoolisée. Ils ont rivalisé d’inventivité entre le « baiser de l’année », « la pilosité de l’année » ou encore « le meilleur danseur de l’année ». Je me demande si la fin du monde n’aurait pas été bénéfique finalement.

Ric Flair, CM Punk, Paul Heyman

Le blessé de la semaine : Tommy Dreamer

L’âme de l’ECW a reçu un passage à tabac comme il n’en avait pas reçu depuis des années. Faisant son retour à Monday Night RAW dans un match par équipe aux côtés d’Alberto Del Rio et The Miz, Tommy Dreamer s’est retrouvé pris en embuscade plus tard dans la soirée par The Shield. Résultat : un nez aussi gros que le saucisson du boucher du bout de la rue et un œil en moins. Le coup de promo pour sa nouvelle fédération (la House of Hardcore) lui aura coûté cher.

La blague de la semaine : Hulk Hogan champion de la TNA en 2013

Dans une interview, le grand blond a déclaré vouloir devenir champion de la TNA. À presque 60 piges, le Hulkster prend toujours ses vitamines et elles doivent être très efficaces pour qu’il ait à son âge la force nécessaire pour pouvoir prétendre décrocher cette ceinture. Mais dans le fond, est-ce que cela serait bien de voir Hulk Hogan champion de la TNA ? Jason Patrick, de Wrestle Enigma,  disait dans son article que si Hogan devenait champion de la TNA en 2013, cela attirerait grandement l’attention des gens sur la fédération et que le jeune catcheur qui parviendrait à lui prendre cette ceinture ne sortirait du match que plus grand. Si l’on fait quelques petites recherches et que l’on regarde avec attention le palmarès des champions poids lourd de la WCW (ce qu’a été Hogan six fois), on remarque que la moitié des successeurs d’Hogan était de la même génération que lui. Ce n’est pas la meilleure façon de passer le flambeau me semble t-il.

Wrestling Matters... Mais pas autant que son ego.

Wrestling Matters, mais pas autant que son ego.

L’hypothèse la plus probable serait plutôt que le pouvoir qu’il détient sur la fédération ne lui suffit pas et qu’il voudrait goûter à nouveau aux joies d’un règne afin de satisfaire son ego aussi épais que ses muscles d’antan. On a pu entendre Hogan dire cette semaine à  Impact : « Il y a tellement de talents dans les vestiaires, les pay-per-views sont si géniaux, l’Impact Zone est tellement pleine à craquer, c’est dur de décider qui est le meilleur de tous en vestiaires ». Quelle hypocrisie. Comment peut-on se féliciter d’être entouré de gens formidables et talentueux tout en voulant se mettre au devant de tous ces gens ? Le Hulkster veut une fois de plus retrouver sa gloire, ses cheveux, sa femme, l’argent qu’il avait autrefois. Cette époque est finie Hogan.

C’est tout pour cette semaine, N’oubliez pas de voter pour les Kayfabe Awards! Les résultats seront annoncé sur notre compte Twitter le 30 Décembre vers 21h et en résumé complet sur le site un peu plus tard.

1 commentaire

Les plus lus

En haut