Le palmarès de la semaine

La semaine du retour des héros

Nouvelle année, nouveau cru, on est donc en droit d’espérer de nouvelles résolutions et donc des shows de meilleure qualité. Le champion de la WWE et le champion du monde poids lourd étaient en danger, le Rock était de retour à la maison et le meilleur du monde refaisait parler de lui.

The Rock vs CM Punk

La promo de la semaine : Pipebomb chapitre II

Au sortir de son match de championnat, CM Punk annonce au micro de Striker que ce soir il balance. Et une fois encore, le natif de Chicago nous a montré qu’il n’avait pas la langue dans sa poche. Évoquant le plafond de verre infranchissable, la façon dont les pushs s’obtiennent,  le fait que le côté divertissement prime sur l’aspect sportif. Il brise le kayfabe mais arrive malgré tout à le respecter. Du grand art. Son échange avec The Rock n’était pas mal non plus. Si le Champion du Peuple a pu paraître décevant puisqu’il s’est avant tout contenter de défendre son public et d’abuser de noms d’oiseaux, le champion de la WWE a lui su se montrer à la hauteur. Le seul problème étant que pour l’instant, cette rivalité ressemble plus ou moins à celle entre The Rock et Cena.

Le finish de la semaine : le Neutralizer

On s’est souvent moqué de ce mouvement parce qu’il est pas élégant, pas impressionnant  et plutôt long à préparer. C’est vrai que pour un finisher c’est assez handicapant. Mais ce lundi à Raw Antonio Cesaro affrontait le Great Khali dans un match pas si mauvais, et l’a battu grâce au Neutralizer. ET finalement le problème de ce finish c’est peut être que les adversaires sont trop petits parce que porté sur un mec de 2 mètres 20, c’est l’un des plus impressionnants de tout le roster.

Antonio Cesaro vs Great Khali

La bande de cons de la semaine : Les community managers de la WWE

Ce n’est pourtant pas la première fois que cela arrive mais ce coup ci ils ont fait fort. A l’occasion du Smackdown du 11 janvier, enregistré le 8, Alberto Del Rio affrontait et battait le Big Show lors d’un match pour le championnat du monde poids lourd. Si l’on peut déjà se poser des questions quant à la pertinence d’un changement de titre majeur pendant un show hebdomadaire pré enregistré, ce qui a vraiment fait grincer les dents de la communauté d’Internet, c’est le fait que dès le mercredi matin on pouvait être au courant de cet évènement sur facebook, twitter, mais aussi sur wwe.com. La raison officielle étant que la WWE préfère nous apprendre elle même la nouvelle plutôt que les fans soient spoilés par les sites d’informations. On peut tout de même douter de la nécessité d’afficher des images de Del Rio avec la ceinture en home du site officiel.

L’apologie de la drogue de la semaine : John Cena

Oui, disons le haut et fort, John Cena était drogué lundi à Raw. C’est la meilleure explication possible au fait qu’il ait sorti une promo très en deçà de ses possibilités, se contentant d’insultes comme « ta mère c’est un rideau » et autres inepties du même genre. Pas facile pour Ziggler de rester constructif quand le gars en face parle et agit comme un gamin. Heureusement pour nous, les commérages n’ont pas duré trop longtemps et a vite été suivi d’un affrontement de très bonne facture où Mr Money in the Bank était à l’honneur malgré la défaite. Cena quant à lui commence son année avec une victoire après avoir subi moultes et moultes assauts. VINTAGE SUPERMAN !

John Cena

La tuile de la semaine : Tyson Kidd

Le PWInsider nous l’a appris jeudi, Tyson Kidd est sévèrement blessé. Si on pensait d’abord à une fracture du genou, il s’est avéré qu’il souffrait finalement d’une déchirure du ligament interne, ce qui lui ferait tout de même manquer entre six et sept mois de compétition.

3 commentaires

Les plus lus

En haut