Le palmarès de la semaine

Une semaine avec du vieux, de l’inutile et de la mauvaise décision

Cette semaine RAW la jouait Old School et nous lançait une rivalité qu’on attendait tous, comme à l’habitude il ne se passait rien à SmackDown, tandis qu’Impact préparait Lockdown.

CM Punk

La séparation de la semaine (dernière, mais chut) :

Il y a une dizaine de jours, la Ring of Honor a connu un coup d’éclats plutôt inattendu. The Wrestling’s Greatest Tag Team affrontait les Briscoes dans un match de championnat pour les ceintures par équipe. Ce match fait suite à une demande, ou plutôt même une exigence de Charlie Haas auprès de Nigel McGuinness, l’homme en charge. McGuinness accepte sous une seule condition : si Haas et Benjamin sont défaits, ils ne feront plus jamais équipe à la ROH. Tout portait donc à croire que Haas ferait tout pour mener son équipe à bon port. Pourtant, alors que la victoire leur tend les bras, Haas porte un Angle Slam à Benjamin, ce qui permet aux Briscoes de conserver leur ceinture.

The Outlaw Charlie Haas, plus marginal que jamais, a joué la carte du Haashole. Quid de l’avenir de Benjamin ? Un retour à la WWE ? Plus de dates japonaises ? En tout cas, Haas compte bien tracer sa route en solo à la ROH.

 

L’erreur de casting de la semaine :

Comme tous les mois, nous avons eu la délibération du jury de la TNA concernant le Gut Check. Ils avaient le choix entre Ivelisse Velez, ancienne catcheuse en développement de la WWE passé par Tough Enough qui s’est mise au MMA, et Lei’D Tapa, nièce de The Barbarian – coéquipier du Warlord à la WWF, un jobber – qui vient des îles Samoa. Leur match était de piètre qualité.

Le fait que Velez veuille absolument placer son Guillotine Chock, pourquoi pas, mais qu’il y ait une brutale adversité pour la faire dégager ! Aucun charisme, Tapa semble perdue entre les enchaînements et c’est son adversaire qui porte le match. Certes, son inexpérience – deux ans de métier – ne joue pas en sa faveur. Qu’importe me diriez vous puisqu’elle va être recalée. Hé bien non ! Non seulement elle passe devant Velez, mais en plus, elle va être acceptée par le jury par deux oui contre un non. Même la foule d’Orlando pas toujours perspicace voyait le néant offert à elle ce jeudi. Le discours prodiguée par cette Lei’D Tapa était plat, commun et a le défaut du face qui veut se faire remarquer: GUEULER SANS AUCUNE RAISON.

Si le GutCheck était un concept avec du potentiel lorsqu’il a été lancée, ce n’étaient que des illusions devenues déceptions.

Lei'd Tapa

La rivalité qui démarre mal de la semaine :

On était super enthousiastes à l’idée d’un CM Punk contre The Undertaker à WrestleMania, on l’est d’ailleurs toujours. Mais n’y avait-il pas de meilleure manière pour commencer une rivalité qui doit mener à WrestleMania et à un grand match ? On se souvient de 2010, avec Shawn Michaels tentant de tout faire pour affronter le Deadman, ou ces deux dernières années, où l’on teasait son retour avec de courtes vidéos. Cette année la WWE est tombée dans la facilité et s’est contentée d’un petit retour en house-show et d’un Fatal 4-Way entre Sheamus, Randy Orton, le Big Show et CM Punk dont tout le monde connaissait l’issue depuis longtemps. Espérons la rivalité plus surprenante.

 

Les inutiles de la semaine (voir du mois) :

Ils sont trois, et l’un deux est censé être le futur Champion du Monde Poids Lourds. Dolph Ziggler, AJ Lee et Big E Langston (de loin le plus inutile des trois). Si l’on peut croire en l’avenir de Ziggler, on aimerait qu’il se fasse en solo. Mais ces dernier temps, on ne le voit pas beaucoup, simplement quelques minutes par semaines et c’est bien triste. Peut-être aurait-il fallu lui faire encaisser la mallette plus tôt. Et AJ, censée être l’une des meilleures catcheuses à la WWE (après Paige bien sûr, faut pas déconner), ne catche quasiment pas, voir pas du tout, et c’est bien triste. Et puis Big E. Langston, mais en même temps tout le monde s’en fout de lui, c’est un peu comme Ryback : c’est un colosse oui mais ça s’arrête là, il sert à rien et en solo il intéresse personne.

Le retour de Jericho devrait leur redonner un peu de travail, mais c’est bien dommage de n’utiliser Jericho pour ça, sachant qu’il n’est plus aussi souvent disponible qu’auparavant.

 

Le « te prend pas la tête, casse-toi » de la semaine :

Juste Fandango, parce qu’on s’en fout. Ne fais pas tes débuts et casse-toi, merci.

Vinc316, Darren.
Photos: WWE.com, ImpactWrestling.com

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut