VoxClassic

Bob Backlund, la réussite de deux carrières

Une carrière fait parfois basculer d’un extrême vers un autre surtout dans le catch et Bob Backlund en est l’illustration. Il est l’intronisé le plus discret de cette classe prestigieuse de 2013 et pourtant, sa carrière en a marqué plus d’un de par sa richesse et un personnage intrigant.

bob-backlund-hof

Il fait un début de carrière immaculé marqué par une victoire de grand prestige à la NWA contre la taulier Harley Race en 1976. De telles promesses attirent rapidement le phare de Vincent J.McMahon et Bob Backlund dès son arrivée à la World Wide Wrestling Wrestling devient une figure phare.

Il parvient ainsi à s’emparer du titre de la WWWF rapidement en 1978 face à Bill Graham. Une victoire par la controverse, paradoxe pour un catcheur extrêmement apprécié. D’une grande technique avec son crossface chickenwing qui aura traversé les époques et demeurant toujours redoutable, Backlund est l’homme de grands matchs à travers le monde, et dans les années 80 un spécialiste des matchs longue durée. Face à des figures comme Hulk Hogan, Backlund passe à l’extrême opposé, en étant une figure détestée. Cet homme aux deux carrières s’offre en 1984 un break de 8 ans émaillé de matchs par-ci par-là.

Son retour en 1992 à l’âge de 43 ans le renvoie dans un monde différent où tous ses rivaux ont changé. Mais ce vrai caméléon s’adapte à tout adversaire et cela lui permet de réussir une énorme performance au Royal Rumble 1993 où il reste pendant 61 minutes.

Le VoxClassic le mettant en scène se déroule dans le show Superstars du 28 Juillet 1994. C’est un des pics de sa carrière, de cette deuxième carrière sur le tard. Face au champion de la WWF Bret Hart, celui qui se fait alors appeler Mr Backlund fait admirer son agilité technique, rivalisant aisément avec l’excellence de l’exécution pourtant à l’apogée de sa carrière.

 

 

Battu car pas attentif à la toute fin, Backlund perd toute maitrise de lui et attaque Bret Hart avec son crossface chickenwing. Ce personnage tourmenté va le voir en rivalité avec la famille Hart dans son ensemble et il va réussir la performance de faire soumettre Bret Hart lors des Survivor Series 1994, montant ainsi sur la première marche mondiale. Un règne très court mais en forme d’hommage dans cette seconde carrière où ce personnage très particulier ne payant pas de mine au premier abord va se révéler important dans l’Histoire de la fédération.

Personnalité marquante dans le catch de très haut niveau mondial des années 70 et 80, auteur d’un run important en plein coeur des années 90, il marque aussi la carrière de Kurt Angle en lui inculquant sa fameuse prise de soumission. Estimé dans le monde du catch où il a affronté tous les plus grands de son époque, Bob Backlund réapparait sporadiquement, dernièrement en se faisant le plaisir de régler le compte d’Heath Slater qui faisait son chemin de croix face aux légendes.  Celui qui sait s’adapter à toutes les situations pourrait presque avoir deux places dans le Hall of Fame, mais le croisement de ses deux carrières fait de lui un des palmarès estimables de ses deux périodes au sommet.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut