VoxClassic

Mick Foley, l’intronisation hardcore

A la WWE, s’il y a bien un type de match qui manque aujourd’hui pour une bonne partie des fans à travers le monde, c’est bel et bien tous les genres de match dits « Hardcore ». Il y a un homme qui a contribué au succès du hardcore, et c’est avec une énorme logique que l’homme aux multiples personnalités est intronisé au Hall Of Fame cette année.

mick-foley-hof

Si la carrière de Mick Foley doit se résumer en un mot, c’est le mot défaite. The Hardcore Legend comme il se fait appeler maintenant a perdu la majorité des matchs les plus importants et tout aussi spectaculaires les uns que les autres. C’est dans les années 80 qu’il débutera sa carrière où il catchera dans des fédérations indépendantes jusqu’à ce que la WWF l’appelle en 1986 où il se fera appeler comme son père, Jack Foley. Il restera un certain temps dans la fédération des McMahon jusqu’à partir pour la CWA où il utilisera pour la première fois le nom de Cactus Jack. Puis il signera un contrat quelques années plus tard pour la WCW.

C’est en 1994 que Mick Foley signe son contrat dans la fédération où il connaîtra un succès phénoménal, l’Extreme Championship Wrestling de Paul Heyman. Fédération dans laquelle il remportera deux fois les titres tag team avec Mikey Whipwreck et… c’est tout. Il se rattrapera en 1996 lors de sa signature avec la WWF, où il participera à des matchs légendaires, que ce soit en Mick Foley, Cactus Jack ou encore Dude Love. Mais c’est sur sa gimmick de Mankind que l’on va s’attarder. Il s’agit là d’un match légendaire, le troisième Hell In A Cell de l’histoire opposant Foley à l’Undertaker. Tout le monde connait ce combat, connu comme l’un des plus brutales de l’histoire de la WWE/F. Une grande rivalité entre Mankind et Taker amènera ce match.

 

 

Bien évidemment c’est un match qu’il perdra, mais c’est un grand combat auquel nous avons assisté en 1998 lors du Pay Per View King Of  the Ring.  Durant son passage à la WWF,  il remportera trois fois le titre suprême, il sera également le premier Hardcore Champion de l’histoire de la fédération et aussi huit fois champion du monde par équipe avec des lutteurs comme Stone Cold Steve Austin, Kane, Chainshaw Charlie, Al Snow et The Rock.

Durant sa carrière il aura eu la chance d’être managé par Monsieur Paul Bearer. Et c’est en 2000 qu’il prendra sa retraite officieusement, puisqu’il reviendra à plusieurs reprises pour catcher contre Edge ou encore Randy Orton. Il passera par la TNA également, puis reviendra à la WWE en 2012 et sera intronisé cette année avec tout le mérite qui lui est dû au Hall of Fame de cette dernière.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut