VoxClassic

Undertaker vs Brock Lesnar, Bad Ass contre baraque

En 2002, Taker avait souffert face à l’explosion totale de Lesnar à la WWE dans une des plus folles années de l’histoire. Déjà à No Mercy 2002 dans un Hell in a Cell, il avait perdu à domicile dans un match très violent marqué par un passage à l’hôpital. Paradoxalement, alors qu’habituellement c’est l’adversaire qui est au pied de la montagne, c’est cette fois l’Undertaker qui doit effectuer un authentique exploit.

undertaker-lesnar

L’année 2002 enclenche la frénésie Lesnar qui devient le King of Ring en juin, détruit la légende Hogan et couche The Rock à Summerslam pour le titre. La soif de gloire et de chaos de The Next Big Thing ne s’arrête pas en 2003 puisqu’il gagne le Royal Rumble en éliminant The Undertaker.

Leurs routes se recroisent non pas par hasard le 2 septembre à Smackdown où Lesnar vient frapper le Deadman avec une chaise en acier en plein match de championnat contre Kurt Angle. The Phenom, dont la plat favori est la vengeance, est prêt à se mettre à table. Il demande donc un Biker Chain Match pour No Mercy 2003, pay-per-view exclusif à Smackdown.

Les deux hommes se rendent coup pour coup dans ce match. Même si c’est un match de chaînes, l’objet ne sera là que pour compléter le décor déjà terrifiant vu l’affiche.

Ce n’est pas à la fête à la couille pour The Undertaker qui se voit en remonter une grâce à un low blow de Lesnar puis vers la fin du match, ses chances d’être papa dans la semaine sont anéanties par Vince McMahon. L’intervention de ce cher Vince McMahon, vainqueur face à sa fille plus tôt dans la soirée, ne sera pas sans conséquences puisqu’il sera l’invité spécial d’un Buried Alive Match aux Survivor Series, évènement qui marquera la fin de The Undertaker version Bad Ass suite à un enterrement.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut