Décryptage

On a regardé Total Divas et c’est consternant

La division féminine de la WWE souffre depuis quelques années maintenant, ce n’est plus une nouvelle. Mais le plus terrible c’est qu’à chaque fois qu’elle essaye de se relever, on lui met un bon coup de latte pour qu’elle retombe bien là où elle était, au niveau du néant. Preuve en est une nouvelle fois avec Total Divas, qui censé nous montrer la vie des catcheuses, préfère nous jouer la carte télé-réalité à fond, quitte à prendre le téléspectateur pour plus con qui ne l’est déjà — oui parce que pour regarder E! il faut déjà ne plus avoir beaucoup de respect pour soi-même.

On ne va pas se mentir, à l’annonce même de l’arrivée de ce show, on ne s’attendait pas à du haut niveau non plus, le format E! est bien présent, et pas qu’un peu. Le problème étant que les téléspectateurs de E! qui tomberont par hasard sur ce programme ne sont pas forcément fans de catch et que ce qui en sortira sera l’image qu’ils auront de notre sous-culture et des femmes qui y travaillent. Et là, ça pique.

Parce que disons le franchement, les Divas passent pour de vraies écervelées qui se chamaillent pour des trucs de filles bien clichés. Vous me direz, c’est déjà le cas à RAW, sauf qu’à RAW, on sait que c’est faux et on espère qu’elles ne sont pas comme ça dans la vraie vie. Dans la télé-réalité quand on ne connait pas les rouages de la chose, on doute, parfois même pour certaines personnes, on croit ce que l’on voit. Les afficionados de télé-réalité sont très naïfs.

C’est donc dans un cadre télé-réalité bien poussé que l’on va découvrir la (pas si) vraie vie de nos chères Divas. D’ailleurs pour donner un petit semblant de réalité tout ça, les personnages utilisent leurs vrais noms dans ce show. Les Funkadactyls s’appellent donc Ariane et Trinity et même Bryan peut récupérer son vrai nom, Bryan Danielson. La chance.

Les couples, noyau de l’émission

Total Divas met forcement beaucoup l’accent sur les couples. John Cena & Nikki Bella, Daniel Bryan & Brie Bella, Natalya & Tyson Kidd, Trinity & Jimmy Uso et aussi Ariane et un certain Vincent qui ne semble pas là pour longtemps. L’amour à la E! c’est niais, c’est beau c’est à base de « mon mec m’a offert un Range Rover il m’aime trop » et « han j’aimerais trop me marier avec lui ». La phrase la plus magique de cette émission nous vient de Daniel Bryan à Nikki : « C’est rare d’avoir la voiture avant la bague ». Pas de chance, John ne veut pas se marier, il lui a dit.

Mais l’amour va moins bien du côté d’Ariane qui semble avoir des problèmes avec son mec, Vincent, qui après avoir su que Brodus Clay avait dit à sa moitié qu’elle craignait sur le ring, voulait se faire le Funkasaurus, comme ça, sans stress. La relation semble tendue, mais on ne comprend pas trop pourquoi. Heureusement Trinity est là pour consoler Ariane. D’ailleurs cela semble être son seul rôle, la bonne copine.

Mais le personnage principal semble être Natalya. D’abord déçue de ne pas avoir de match à WrestleMania, elle apprend qu’elle devra aider les Funkadactyls à se préparer pour leur match de WM, et qu’elle va devoir chaperonner avec les Bellas deux nouvelles Divas : Eva Marie et JoJo — oui oui, c’est son nom. Les Bellas qui d’ailleurs se révéleront être de vraies bitchs avec les nouvelles, vachement classe l’image.

De nouvelles têtes

Focus sur les nouvelles donc, enfin surtout sur Eva Marie. Eva Marie a un problème, elle ressemble trop à Brie Bella — mais pas à Nikki, allez savoir pourquoi — et ça dérange trop cette dernière, alors on lui demande de se faire teindre en blonde. HEEL TURN CAPILLAIRE : elle accepte mais se rebelle, elle se teint en rouge, parce que tu vois Eva Marie c’est une attitude — et pas une catcheuse, mais ça on l’avait compris. Ça plait finalement Jane Geddes la vice-présidente responsable des relations avec les talents, mais les Bellas bitchent, forcement. Pendant ce temps-là JoJo et bien… rien. Elle est là, elle rit, s’émerveille des cheveux d’Eva Marie mais c’est tout pour l’instant.

Le drame final c’est le match mixte qui devait voir les Tons of Funk & les Funkadactyls affronter Rhodes Scholars & les Bellas. Problème : les tenues des Funkadactyls ne sont pas encore prêtes et le match commence dans quelques minutes. Personne de censé n’aurait osé croire que les tenues de ring de Naomi et Cameron n’étaient pas prêtes le soir de WrestleMania. Y’a tout un tas de trucs fait à la dernière minute à la WWE, mais nous faire croire que les tenues sont cousues à la main en backstage pendant le show, faut pas déconner. Puis on apprend que le match est finalement annulé. Tristesse, les Funkadactyls n’auront pas leur WrestleMania moment.

Le segment de fin propre à la télé-réalité qui montre les prochains événements nous apprend déjà que ça va être le bordel dans certains couples et que Fandango et Justin Gabriel seront de la partie. Ça ne donne pas envie.

On se doutait bien que ça allait être assez horrible à regarder, mais à ce point. Le catch — du moins la WWE — a beau être une sorte de télé-réalité, les deux ne vont pas bien ensemble, surtout si c’est pour finir sur E!. Mais c’est l’idée des McMahons, toucher les médias de masse en faisant du mainstream. Il va falloir s’y faire.

Mais cela reste triste pour la division féminine. Pendant qu’elle forme d’excellentes catcheuses à NXT ou qu’AJ et Kaitlyn tentent de remonter le niveau comme aux deux précédents pay-per-views, les autres joue des personnages de cruches sur E! et donnent une sale image de la WWE aux téléspectateurs. Bien ouej.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut