Actualité

Dixie Carter, ou comment assumer à moitié ses erreurs

Bigre, elle a remis ça. Dixie Carter a annoncé une nouvelle arrivée au sein de la fédération et c’est comme d’habitude une grosse déception. Mais cette fois ça a l’air à moitié assumé.

Dixie Carter, quand il s’agit de teaser des événements, est forte. Elle peut te faire croire dur comme fer que l’arrivée de Tito Ortiz au sein de la TNA par exemple est un gigantesque événement — et on l’a bien vu par la suite. Pareil pour Ethan Carter III, son soi-disant neveu qui n’est autre que Derrick Bateman. Pendant que vous cherchez qui est la personne et que vous vous mettez à rêver sur des noms incroyables comme MVP, Shane Helms ou Shelton Benjamin comme à l’annonce de EC3, elle a un autre noms sous la main et ça finit en incroyable déception.

Ces derniers jours, la présidente de la TNA a remis ça. Mardi, la fédération a posté une vidéo sur son compte Youtube mettant en scène Dixie Carter en ballade qui annonce qu’elle vient de recevoir un coup de téléphone d’un ancien champion du monde lui annonçant qu’il allait faire son retour au sein de la TNA. C’est ici qu’ils sont malins, car quand l’on entend « Ancien Champion du Monde », on est en droit de s’attendre à de gros noms. Celui qui revenait le plus ces deux derniers jours était celui de Jeff Jarrett. Mais c’était sans compter sur le giga-troll de Dixie Carter.

Ancien Champion du Monde oui, mais pas World Heavyweight Champion comme on aurait pu se l’imaginer. Il s’agit en effet de Pacman Jones, joueur de football américain chez les Cincinnati Bengals. Il est déjà passé par la TNA en 2007 et a été champion du monde par équipe avec Ron Killings (R-Truth) sans jamais effectuer une minute de combat sur le ring. Maligne la Dixie.

Maligne parce qu’elle sait que tout le monde une fois de plus allait tomber dans le panneau et sait aussi que cette annonce décevra beaucoup. Elle et la fédération sont conscientes de ce qu’il se dit sur les réseaux sociaux et le net en général quant aux précédentes annonces qui ont amené Tito Ortiz et Ethan Carter alors que beaucoup attendait des plus grands talents. Dans la vidéo où elle annonce l’arrivée de Pacman Jones, on voit bien qu’elle en joue et c’est assez démonstratif de la façon de faire de la fédération en général, se rendre compte de ses erreurs et les tourner à la storyline ensuite.

C’est ce qui est arrivé en août dernier quand AJ Styles a dénoncé le climat en backstage et les mauvaises directions prises par la fédération dans une shoot-promo à Impact. On aurait presque cru à une vraie sortie de route. Ce que disait AJ Styles ressemblait beaucoup au critiques faites à la fédération. La storyline en cours impliquant une Dixie Carter faisant n’importe quoi est une vraie repentance, et la fédération assume à moitié ses erreurs avec cette histoire. Il n’est pas impossible que l’on entende d’autres personnes internes à la TNA se plaindre des décisions prises par la présidente et donner raison à AJ Styles.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut