Décryptage

Royal Rumble 2014 : À qui le tour ?

A quelques jours du lancement de la Road To WrestleMania, on s’est dit qu’il était de bon ton de se demander qui était en pole position pour remporter le très attendu Royal Rumble. 

Royal_Rumble_2014_poster

Si début janvier on pouvait dégager une demie douzaine de prétendants tous aussi crédibles les uns que les autres, après trois semaines plus ou moins passionnantes, beaucoup se sont éparpillés et, au lieu d’un quinté, c’est désormais un duo de favoris qui s’impose à nous.

Et puisqu’il faut bien démarrer quelque part, autant attaquer avec celui que tout le monde voit gagner. Batista a fait son retour à Raw ce lundi et il a directement annoncé ce pourquoi il revenait. Comme on s’y attendait, il est revenu pour le titre et si on ne doute pas qu’il l’aura, ce qu’on ignore, c’est quand et à qui le prendra-t-il. Ressortir victorieux du Rumble c’est s’assurer le main event de WrestleMania et un match contre le champion. Soit Randy Orton, soit John Cena, Brock Lesnar qui est bien parti pour récupérer un title match à Elimination Chamber.

Lors de Raw, Batista et le champion actuel se sont fait face dans ce qui pourrait être le premier de cette nouvelle rivalité entre les deux anciens membres de l’Evolution. Avec HHH et Ric Flair qui traînent dans le coin, il y a moyen de construire une histoire qui pourrait raviver la flamme de la nostalgie. Attention toutefois à ne pas nous faire regretter d’avoir ramené tous ces vieux.

Batista-Royal-Rumble-2014

Autre adversaire possible pour l’Animal, l’actuel challenger n°1, John Cena. Over The Limit 2010, Cena fait dire à Batista « I quit » avant de le balancer à travers le sol depuis le haut d’une voiture. Le lendemain, humilié, Batista démissionnait. Une victoire lors de ce Rumble combinée à un Cena champion permettrait de clore définitivement une des rivalités les plus intenses des dernières années. L’autre hypothèse c’est Batista contre Lesnar, un match que personne n’a envie de voir sauf le grand patron. A partir de là, c’est une idée à laquelle il vaut mieux se préparer, la déception sera moins grande si ça arrive.

La seconde superstar la plus à même de remporter le Rumble, c’est CM Punk. En rivalité avec le directeur des opérations, Kane, il sera forcé d’entrer en premier. Pour mieux écrire sa légende ? Imaginez CM Punk, emmerdé pendant des mois par le pouvoir en place, passer tous les obstacles mis sur son chemin vers la gloire, triompher au plus grand show de l’année contre le champion choisi par la compagnie. Si ça vous fait penser à Daniel Bryan, c’est normal. Même si on se dirige vers quelque chose de similaire, y a plus de chances que son adversaire soit HHH, ou Kane. Mais ça, c’est uniquement en cas de défaite.

kane-cm-punk

Parce qu’en cas de victoire, on pourrait très bien imaginer un des meilleurs matches possibles. John Cena contre CM Punk pour LE titre en main event de WrestleMania. Impossible de foirer ça. Même si toute l’équipe créative voulait saboter cette rivalité, ça resterait bon. Il faut que ce match ait lieu. L’alternative, ça serait un CM Punk vs Brock Lesnar, si c’est moins sexy, on a vu à SummerSlam que les deux ensembles, ça envoyait du très lourd à tel point que vous avez élu leur affrontement match de l’année. Un rematch à WM qui verrait Punk prendre sa revanche sous les yeux de Paul Heyman, ça serait beau quand même.

Jusque là, on s’est basés sur des hypothèses techniquement possibles, Batista et Punk étant officiellement listés comme participants du Rumble, mais on le sait, s’il y a bien un match propice aux retours à foison et autres surprises, c’est celui-là. Aussi, il ne serait pas surprenant de voir Daniel Bryan, déjà occupé avec Bray Wyatt, s’incruster vers la fin pour tenter sa chance. C’est même l’inverse qui serait étonnant, c’est la plus grosse star du moment, ne pas l’inclure dans le plus gros match de l’année serait une énorme connerie de la part de la WWE. De là à l’imaginer en vainqueur, il n’y a qu’un pas que nous franchirons.

Le public est d'accord.

Le public est d’accord.

Bryan a lutté tout l’été contre The Authority et son poulain Randy Orton pour obtenir le titre, mais au final on n’a jamais eu ce qu’on voulait. WrestleMania serait l’occasion parfaite pour réparer cette erreur, le problème majeur étant que la rivalité est très récente et qu’en l’état actuel, ce serait difficile de proposer quelque chose de différent. Ou alors, Orton perd le titre et on se retrouve avec un Bryan contre Cena, comme à SummerSlam. Mais c’était trop bon et on a jamais eu de revanche, ça serait pas mal d’en avoir une début avril.

Voilà, on a notre trio de favoris, et si Batista semble être  (malheureusement ?) le mieux parti pour remporter son second Royal Rumble, on n’est jamais à l’abri d’un invité surprise du genre Chris Jericho qui aime bien revenir à cette période de l’année, ou encore Triple H, qui pourrait mettre son gros ego dans le booking pour s’octroyer un nouveau main event de WrestleMania. Vous voyez, Batista c’est pas si mal.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut