Actualité

Ronda Rousey n’aurait rien contre une carrière dans le catch

Âgée de 27 ans, Ronda Rousey combat à l’Ultimate Fighting Championship dans la catégorie « poids coqs» et est devenue la première championne féminine de l’UFC en 2013 après la fermeture de la Strikeforce — dont était propriétaire la société Zuffa, maison mère de cette dernière et de l’UFC. Un titre qu’elle détient toujours, après une série de neuf victoires consécutives. Mais Rousey n’a pas eu que le MMA dans sa vie. En 2008 elle a été médaillée de Bronze en judo aux Jeux Olympiques de Pékin et vice championne du monde en 2007 dans la catégorie des moins de 70 Kg. Et puis à côté ça, elle mène une petite carrière d’actrice grâce à laquelle on pourra la retrouver dans le film Entourage, le troisième volet d’Expendables et le prochain Fast & Furious.

Et pourtant après tout ça, Rousey se voit bien faire d’autres choses. Vendredi dernier, avant UFC 171, la combattante a répondu à quelques questions de Fox Sports, notamment sur le catch et sa rencontre avec CM Punk le 22 février dernier. « Je crois que la première chose que je lui ai dite est « je t’aime », ce qui était horrible et brutale » raconte-t-elle sur le ton de l’humour. « Il était super cool » a-t-elle ajouté.

Rousey et ses amies Shayna Baszler, Marina Shafir et Jessamyn Duke — toutes combattantes MMA — sont de grandes fans de catch et pour elles, regarder Monday Night RAW est une sorte de rituel. Il parait même qu’à l’UFC on les appelle les « Four Horsewomen » en hommage évidemment à la célèbre stable.

Avec Shayna Bazler, Rousey a posté sur son compte instagram une petite vidéo dans laquelle les deux amies exécutent quelques prises de catch. Interrogée sur le sujet, elle dit qu’il y en aura probablement d’autres, avec une storyline en parallèle. Elle ne fait pas les choses à moitié. Et pour cause, elle ne cache pas son envie de faire quelque chose un jour dans le monde du catch quand on lui demande : « Professionnellement ? qui sait ? Les filles et moi sommes de grandes fans. Si elles étaient toutes prêtes à se lancer, je serai heureuse de les suivre. Mais j’ai un programme assez chargé avec les combats et les films à venir actuellement, se lancer dans une carrière dans ce domaine serait un défi de taille ». Après tout, on dit bien les défis sont faits pour être relevés.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut