Hall of Fame

Jake « The Snake » Roberts au Hall of Fame : Une seule et ultime récompense

The Snake sort de sa tanière. Jake Roberts, figure qui aura marqué la WWF sans avoir décroché le moindre titre, va se faufiler dans le Hall of Fame cette année. Et personne ne pourra persifler sur cette introduction tant il revient de loin.

jake-the-snake-roberts-hall-of-fame

Jake « The Snake » Roberts est un nom connu mais il est surtout réputé pour son serpent Damien qu’il a l’habitude de balader. Bien sûr, ce n’est pas toujours le même serpent et durant sa période heel il se baladera même avec un cobra qui mordra Randy Savage dans un passage controversé qui vaudra des censures de la WWE. C’est l’image forte de sa carrière où figurent beaucoup de prises de risque jusqu’à son finisher, le DDT d’abord exécuté au bord du ring et qui avait tendance à donner des sueurs froides à Vince McMahon qui avait peur de la blessure de l’adversaire.

Jake Roberts doit son fameux qualificatif dès le début de sa carrière à la WWF en 1986. Grand et mince, il a une allure définie de serpent et très vite il va utiliser la bête causant toutes les frousses à partir de WrestleMania 2 à l’issue de son premier mois. Il enclenche alors une série de rivalités qui vont jalonner sa carrière. D’abord avec Ricky Steamboat puis avec Randy Savage dans une de ses rares tentatives de décrocher un titre, en l’occurrence le titre Intercontinental sans succès.

La rivalité qui l’aura mis le plus en valeur aura été celle contre le très talentueux « Ravishing » Rick Rude. La femme de Roberts, Cheryl, est prise dans cette rivalité de l’été 1988 où Rude lui fait du charme. C’est le sujet du match ci-dessous :

Jake Roberts en sort vainqueur et sans transition passe à une rivalité avec André the Giant basée sur la peur réelle d’André pour les serpents. Mais comme dans la plupart de ses rivalités, Roberts en est sorti perdant mais est devenu au fur et à mesure un grand favori des foules. Son dernier coup d’éclat et une de ses rares rivalités remportées aura lieu en 1991 à WrestleMania VII avec une victoire contre Rick Martel.

Ensuite, on arrive au côté nébuleux de sa carrière où il repasse heel comme au début de sa carrière et accumule les problèmes de drogue. Beaucoup de soucis relationnels également causeront son départ de la WWF en 1992. La WCW le récupèrera tout de suite mais le problème est trop profond et il est itinérant.

La silhouette s’est fortement arrondie à son retour à la WWF en 1996 pour une année ressemblant à une tournée d’adieux. Après une fin de carrière en 2011, ses problèmes d’alcool et de drogue le conduisent à un point de non retour et en 2012 il bénéficie de l’aide de son ami Diamond Dallas Page qui l’intronisera le 6 avril prochain après avoir refait de lui un individu fier et digne.

Jake Roberts aura été un homme de nombreuses batailles jusqu’à une toute récente il y a encore un mois pour soigner une sérieuse tumeur aux genoux. C’est ainsi que par un chemin tortueux et très sinueux le serpent va prendre une place de choix dans cette classe du Hall of Fame.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut