Résumé

RAW : On touche pas à la maman de John Cena

La semaine dernière, The Authority a pris le dessus sur Roman Reigns, les Bellas se sont encore tapées, et John Cena a menacé Paul Heyman. Cette semaine c’est le dernier RAW avant Night of Champion, peu de grand moment ce soir.

raw-john-cena-brock-lesnar

Paul Heyman ouvre le show en se moquant de John Cena et il le prévient que Night of Champions sera encore pire que Summerslam. Le challenger arrive alors pour se battre avec Brock Lesnar qui n’est pas là car son avion privé a été retardé. Il lui laisse jusqu’à la mi-temps du match de foot pour se montrer sans quoi il mettra ses menaces de la semaine précédente à exécution. Une fois le délai est écoulé Cena traîne Heyman jusqu’au ring et Lesnar n’étant toujours pas là, il est temps de voir un passage à tabac. Heyman invite alors Cena à le frapper car ils savent tous les deux qu’il en est incapable. Il respecte trop son code de conduite pour s’en prendre à un vieil homme sans défense. C’est pour ça qu’il ne pourra pas battre Lesnar à moins qu’il accepte de rejoindre le côté sombre de la force et devienne un Paul Heyman Guy. Cena préfère quitter le ring mais quand Heyman mentionne sa mère il fait demi tour pour le pousser hors du ring. C’est le moment que choisit Brock Lesnar pour arriver, mais il se fait maîtriser par Cena jusqu’à l’intervention des officiels.

Festival de matchs pour le go-home show

Go-home show oblige, on enchaîne les matchs tous aussi peu signifiants les uns que les autres. C’est ainsi que Chris Jericho a battu Kane, que Jack Swagger a battu Bo Dallas, que The Big Show a battu Bray Wyatt par disqualification après l’intervention de Luke Harper & Eric Rowan, que Naomi a battu Cameron et que Roman Reigns a battu Seth Rollins.

Mais on a eu aussi le droit à plusieurs matchs par équipe : Nikki Bella a fait équipe avec Paige pour battre AJ Lee et Brie Bella, The Usos & Sheamus ont battu Goldust, Stardust et Cesaro, Dolph Ziggler et Sheamus ont battu The Miz et Damien Sandow.

Fête du 4 juillet… un 15 septembre

Mark Henry raconte qu’il est parti en tournée pour rallier l’Amérique à sa cause. Du temps bien utilisé puisqu’il a obtenu le soutien moral du champion olympique de saut en hauteur. L’homme le plus fort du monde conclut Raw avec un petit discours sur la grandeur des États Unis d’Amérique, le meilleur pays du monde de tous les temps mais est interrompu par Lana et Rusev qui se moquent de lui parce qu’il a pas gagné aux JO de 1992 contrairement à la Russie le vrai meilleur pays du monde de tous les temps. Les deux mastodontes en viennent aux mains et c’est l’Américain qui s’en sort.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut
//ad6media