Portrait

Les grands managers de l’histoire : Miss Elizabeth

Dans cet avant dernier opus, il y a surement ce qui se fait de plus beau dans le monde des managers. Généralement, de telles beautés sont de simples accompagnatrices qualifiées de valets mais Miss Elizabeth était bien plus que ça, une manageuse forcément regrettée qui aura formé le plus grand couple de l’histoire du catch avec Randy Savage. 

miss-elizabeth-portrait

Miss Elizabeth, une muse sans égal à la WWF, appellation de la la WWE à l’époque, et qui aura émoustillé tant de commentateurs et de foules. Et toute sa carrière de quinze années aura été une réelle histoire d’amour avec le public. Tout commence au début des années 80 quand elle travaille pour la fédération gérée par Angelo Poffo, papa de Randy Savage. Ainsi, avant même tout ce qui se passera ensuite aux yeux du grand public, c’est dans son état natal du Kentucky que tout prend naissance et que le couple devient réel et officiel par un mariage en 1984.

La route est donc tracée pour ce qui va suivre et va forger la légende. Randy Savage, passé à la WWF en 1985, cherche un manager et tous les pontes du coin se bousculent au portillon. Mais voilà, une femme pas auditionnée et pleine de star power sera appelée pour traverser l’allée vers le ring comme pour un mariage célébré sur l’anneau. Et c’est bien le cas, car cette union entre Elizabeth Hulette de son nom et Randy Savage va donc faire des étincelles à l’écran. Et très vite quand les premiers titres du macho Man tombent, elle connait les distinctions officielles de femme et de manageuse de l’année 1987.

miss-elizabeth-randy-savage

Son charme ne laisse jamais indifférents les adversaires de son cher et tendre Macho Man. Forcément, ça ne plait pas à Randy qui aura eu un comportement de rustre souvent car il ne la voulait que pour lui et les rivalités montent toujours ainsi d’un degré jusqu’à ce summum avec Hulk Hogan. Tout vient quand Miss Elizabeth invite fortement Hulk Hogan a voler au secours de son mari tabassé par les Hart pour former les Mega Powers, une des équipes les plus populaires de tous les temps même si on se doutait bien qu’elle ne durerait pas étant donné le statut de ces top Superstars.

Et ce temps de l’association des Mega Powers va faire d’Elizabeth une figure centrale de la WWF dont chaque réaction est scrutée et a même plus d’intérêt que les matchs d’Hogan et Savage. Le point de l’extase arrive au tout premier Summerslam en 1988 quand Miss Elizabeth enlève sa jupe et fait tourner la tête d’André the Giant — et de beaucoup d’autres — permettant aux Mega Powers d’empocher le succès.

C’est encore le début et même pas les prémices d’une année de tensions progressives avec un Hulk Hogan toujours plus galant et serviable, paradoxe sachant la passion qu’il portait pour les femmes dans le catch, ce qui fait bouillir Savage et envenimer les choses en 1989 lors du Royal Rumble où Elizabeth reçoit Randy Savage sur le râble. Hogan tel un chevalier servant l’amène en coulisses pour qu’elle soit soignée et là c’est l’explosion du Macho Man et à WrestlleMania V, elle décide de rester neutre. Randy Savage battu par Hogan la vire juste après et la remplace par Sensationnal Sherri.

randy-savage-hulk-hogan-miss-elizabeth

C’est la fin d’une belle histoire à la WWF du grand couple aux relations de couples pas toujours faciles mais avec un palmarès bien gonflé. La rivalité s’engage, d’abord quand elle manage brièvement Hogan puis ensuite à WrestleMania VI quand elle prend sa revanche sur Sherri en la plongeant, elle et Randy Savage, dans la défaite contre Dusty Rhodes et Sapphire. Mais tout s’arrange en quelques mois de hiatus pour un mariage télévisé lors de SummerSlam 1991. Et là, le drame car un serpent est un cadeau de mariage et l’Undertaker et surtout Jake Roberts alors dresseur de cobras gâchent le moment.

C’était du vilain alors car Jake Roberts va prendre un méchant plaisir à la tourmenter elle et son chéri et tout s’arrêtera quand l’Undertaker aura eu le bon réflexe d’empêcher une attaque violente. Et quand la fin de son parcours et de celui de Randy Savage à la WWF est officiel après une rivalité avec un Ric Flair sacrément dragueur, on tombe des nues quand on apprend que le couple a divorcé et aura donc duré 8 années qui auront été celles de leur carrière commune à la WWF.

Mais elle ne perd rien de son charme quand même et devenue blonde, elle retrouve même Randy Savage en 1996 à la WCW et la valse des camps commence. Un coup avec Savage un coup contre un coup avec et un coup contre, un coup avec Ric Flair un coup contre et un coup avec Hulk Hogan un coup contre et un coup avec. En espérant que vous avez bien suivi, elle aura ainsi managé épisodiquement les Four Horsemen et la nWo sous plusieurs versions.

miss-elizabeth-nwo

« What Liz wants, Liz gets »

Durant, cette période, elle s’est remariée avec un avocat et avec la nWo elle finit par se rapprocher de Lex Luger qui deviendra son compagnon jusqu’à la fin. Cette association dans la vie rejaillit sur le ring quand elle accompagne Lex Luger et est même fortement impliquée dans une rivalité avec Rey Mysterio où ses cheveux sont mis en jeu mais l’affaire capote heureusement.

Ric Flair est devenu un complice au fil des ans et vient se joindre au couple pour former la Team Package et mener la vie dure à Hulk Hogan qui est ici dans une rare situation d’adversaire alors qu’il aura été un grand ami durant tout le reste de sa carrière comme vous avez pu le constater plus haut. Et son parcours va s’achever sur le ring avec quelques matchs, les premiers et seuls de sa carrière car elle a fini en lutte avec le pouvoir décadent porté par Vince Russo.

Le 1er mai 2003 est un jour sombre, celui de sa mort bien trop tôt et tragique. Ainsi c’est une figure qui manque encore beaucoup aujourd’hui et à laquelle les fans de la WWE pensent encore régulièrement. Il faut dire qu’il n’y avait ni exubérance ni mot trop haut, simplement de la grâce et dans ce milieu de brutes c’était évidemment rare, surtout qu’elle a évolué au milieu d’hommes qui se livraient des batailles à haute altitude.

macho-man-miss-elizabeth

Pensez donc, quand vous regardez bien la liste des personnes qu’elle a managé, on tient quatre des plus grands catcheurs de tous les temps. Et quelle association manager-catcheur a pu durer aussi longtemps que celle qu’elle avait avec Randy Savage ? Huit années qui ont été celles du fil amoureux, cassé à la fin de leur association tant sur le ring qu’à la ville. Un caractère se cachait derrière cette allure gracieuse frôlant la timidité par moments. Non, elle n’était pas qu’une accompagnatrice et une pure beauté, elle était aussi le vecteur succès et là où elle était, vous pouviez assurément ne pas y voir d’échec.

On la regrette la Miss car c’est une grande dame dont l’image très pure est transmise de fan de catch à fan de catch. C’est ainsi un peu la petite fiancée qui restera pour l’éternité dans le coeur de tous les passionnés.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut