Actualité

CM Punk : « La seule chose qui m’a poussé à prendre ma décision, c’était ma santé »

CM Punk a enfin parlé. Pendant deux heures et en compagnie de son ami Colt Cabana (dans le podcast de ce dernier), CM Punk raconte sa version de l’histoire de son départ de la WWE. Et ça vaut le coup d’oreille.

Il a tout dit. Depuis son départ, CM Punk ne nous a pas dit grand chose sur son départ et les raisons précises de celui-ci. Mais aujourd’hui on sait tout. Dans un podcast surprise de son ami Colt Cabana « Art Of Wrestling », sorti sans aucun teasing façon Beyonce, CM Punk raconte tout ce qui concerne son départ de la WWE, ainsi que les raisons qui l’ont poussé à partir.

Pour commencer il tient à préciser qu’il ne fait pas ça pour s’acharner sur la WWE, juste pour donner sa version des faits. « Je ne veux pas paraître comme un vieux briscard, genre « ces types me doivent tout ». C’est plus de façon à raconter mon histoire, la façon dont ça s’est passé (…) Je ne veux pas non plus paraitre comme ce type amer, je ne veux pas faire genre « hey chions sur la WWE », parce qu’ils savent qui je suis et parce que je sais que je n’étais pas le meilleur type avec qui négocier ». 

Il explique ce qu’il avait déjà dit dans une petite interview il y a quelques mois, il est très heureux aujourd’hui. « Croyez-moi, je n’ai jamais été aussi heureux depuis au moins trois ans. Cette chose que croyais que j’aimais m’a juste rendu triste. La seule raison [pour laquelle je suis parti] était que j’étais malheureux, triste. Putain, je me suis rendu heureux ! Cela n’a pas été une décision facile mais ça a pris du temps ».

« J’étais dingue de savoir que je n’étais pas dans le main-event de WrestleMania »

Il ajoute que la raison pour laquelle il est parti n’est pas vraiment celle qu’on croit. Depuis le début il était question des frustration sur son utilisation, mais on apprend que ce n’est pas seulement ça qui l’a poussé à partir. « J’étais vraiment frustré de mes storylines, j’étais pas bien, j’étais dingue de savoir que je n’étais pas dans le main-event de WrestleMania, dingue de savoir que j’allais affronter Triple H. Il y a un peu de vérité là dedans mais je ne peux pas dire que c’est ce qui m’a poussé à prendre cette décision. La vraie chose qui m’a poussé à prendre cette décision, c’était ma santé ».

En effet CM Punk n’a jamais eu de temps pour se remettre de ses blessures et opérations et il s’en est, à juste titre, beaucoup plaint. Mais c’est surtout les mois qui ont précédé son départ. CM Punk était inquiet parce qu’il avait une masse dans le dos qui le faisait souffrir et avait demandé au médecin en chef de la WWE Chris Amann de le soigner, ce qu’il n’a pas fait parce qu’il devait lutter au Royal Rumble. Il révélera plus tard qu’il a découvert grâce à un autre docteur après son départ qu’il s’agissait d’une infection à staphylocoque et qu’il aurait pu en mourir.

Punk a aussi parlé de Ryback, l’appelant « The Steroid Guy », « je le qualifie comme je le vois » explique-t-il. Il raconte qu’un soir Ryback l’a frappé tellement fort dans le ventre qu’il lui a brisé deux côtes et n’a jamais reçu d’excuses à propos de ça.

CM Punk a raconté aussi le dernier rendez-vous qu’il a eu avec Vince McMahon et Triple H le soir de Monday Night RAW où il est parti. Ce soir-là on lui a demandé de signer des papiers et de faire un test urinaire. Un test dans le cadre de la Wellness Policy. « J’ai demandé à ce qu’on s’occupe de mes problèmes de blessures, de santé et ce que j’ai à la place c’est un test urinaire ? C’est à ce moment-là que j’ai décidé que j’en avais fini ».

« Vous m’avez étouffé, vous m’avez enchaîné »

Il raconte exactement ce qu’il a dit à Vince McMahon et Triple H ensuite : « Je n’aime plus du tout ça. Je suis putain de malade, je suis putain de blessé, je suis putain de perdu, je ne crois plus du tout en ce business que nous faisons. Je… tous les jours vous me dites que c’est un travail d’équipe, un effort commun, mais tous les jours c’est un effort individuel pour moi de trouver ce qui me donne encore envie de venir ici. J’ai une putain de commotion, j’en suis putain de malade et tout ce qui vous inquiète c’est de savoir quel segment je fais ce soir, quand je peux remonter sur le ring et quand je pourrai faire ce test urinaire. Et je n’ai plus du tout envie de faire ça. »

Quand Triple H lui a dit que Batista avait fait le même test, il lui a demandé si c’était le cas et n’a jamais eu de réponse. Et en continuant de s’adresser à McMahon : « Ecoute Vince, quand j’ai re-signé il y a trois ans je t’ai dit que si je ne pouvais pas être ce que tu veux tu n’as qu’à me virer. (…) j’ai vendu plus de t-shirts que John Cena jusqu’à ce que je turn heel pour toi, et tu m’as dit que tu me devais une faveur. J’ai travaillé avec des mecs qui était putain de dangereux et tu m’as encore dit que tu m’en devais une. J’ai fait toutes ces putains de choses et tout ce que je voulais c’était le main-event de WrestleMania. » Main-event qu’il n’a finalement jamais eu. « Mais ce n’est pas grave si tu penses que je ne suis pas fait pour ça ou que je n’ai pas le calibre d’une superstar, mais dans ce cas tu dois me virer parce que je ne veux plus être ici et je ne veux être rien d’autre que ça. J’irai ailleurs et je serai beaucoup plus over parce que je sais que je peux l’être. Vous m’avez étouffé, vous m’avez enchaîné, vous avez fait de tout ça un environnement très toxique et je ne veux plus jamais en être ».

Il s’est fait renvoyé le jour de son mariage avec AJ Lee

Il explique aussi qu’il a finalement reçu une lettre de renvoi le jour de son mariage et que ce n’était surement pas un hasard. Suite à cet évènement il a décidé qu’il ne voudrait plus jamais travailler avec la WWE dans le futur. « Vince m’avait dit que la WWE était comme une famille, et après ça il me vire le jour de mon mariage ».

Voilà ce qu’on peut entendre lors de ce podcast et on vous conseille si vous le pouvez de l’écouter parce que ce qu’il y a dans cet article n’est que le quart de toute l’histoire qu’il raconte. Et vraiment, ça vaut le coup de passer deux heures à l’écouter. La semaine prochaine Punk a promis de refaire un second podcast dans lequel il répondra à des questions de fans. Et nul doute qu’encore une fois, ça vaudra la peine de l’écouter.

Cliquez pour commenter
En haut