Résumé

RAW Slammy Awards : Roman Reigns Superstar de l’année, Cena et Ziggler passent sous la table

Un Monday Night RAW un peu special ce lundi puisqu’il s’agissait des Slammy Awards, les récompenses annuelles de la WWE aux superstars.

roman-reign-slammy-awards

Seth Green ouvre ce show particulier et il est super content d’être de retour en tant que Guest Host, d’autant plus que cette fois il présente les Slammys Awards, une vraie récompenses pas comme les cérémonies truquées d’Hollywood. Il est vite interrompu par le Miz qui essaye de choper une place dans son prochain film, mais ça se fera car la vraie star de l’équipe, c’est Damien Mizdow. Suite à la présentation des nominés pour le moment « This is Awesome » de l’année, Seth Rollins bat Dolph Ziggler grâce à l’intervention de Noble et Mercury. Après le match, Rollins récupère le Slammy décerné à Sting qui ne le mérite pas car il n’a fait que lui coûter la plus grosse victoire de sa carrière.

Bray Wyatt est super énervé car la semaine dernière, Dean Ambrose a cassé sa chaise. C’était la chaise dans laquelle il l’avait vue pour la première fois, il lui a pris quelque chose qui ne pourra jamais être remplacé alors il a décidé de faire la même chose. Il est un monstre, il est la peur et dimanche il se tiendra fièrement au sommet de l’échelle en conquérant. Il est interrompu par la sirène d’une ambulance à l’intérieur de laquelle se trouve Dean Ambrose et tous les objets nécessaires à un TLC. C’est le Lunatic Fringe qui prend l’avantage, et ce dimanche ce sera lui le monstre et il compte bien le dévorer vivant.

AJ Lee élue Diva de l’année

AJ Lee est très fière d’avoir été élue Diva de l’année, elle a accompli l’objectif qu’elle s’était fixé il y a 3 ans, c’est à dire redéfinir la division féminine. Elle espère que l’année prochaine, l’award ira à une diva comme Bailey, Sasha Banks, Charlotte ou même Paige qui sont de vraies championnes mais en attendant son règne n’est pas encore terminé et dimanche elle remportera son 4ème titre de championne.

Après que Mizdow ait remporté le Slammy Award pour le moment LOL de l’année, Rusev et Lana investissent le ring. Pour eux, le vrai LOL de l’année c’est l’Amérique et sa politique stupide. Le vrai LOL de l’année c’est les Real Americans. Lana est interrompue par Jack Swagger, en Amérique on dit que toute action a une réaction, Rusev a cassé la jambe de Zeb Colter alors ce soir il va lui briser la cheville.

Roman Reigns Superstar de l’année

Le match entre la Team Cena et la Team Authority est désigné match de l’année au Slammys. Roman Reigns remporte le Slammy de la Superstars de l’année. Le Slammy du moment extrême de l’année revient à Chris Jericho et son Cross-Body sur Bray Wyatt du haut d’une cage à RAW.

Dans le main event, John Cena bat le Big Show par disqualification suite à une intervention de Seth Rollins. Alors qu’il allait infliger son Curb Stomp à Cena depuis l’échelle, il est interrompu par Dolph Ziggler. Après ça, presque tous les participants au main event des Survivor Series viennent infliger leurs finishers chacun leur tour, mais ce sont les représentants de la Team Authority qui s’en sortent, notamment après avoir fait passer Ziggler et Cena à travers des tables.

Dans le reste de la soirée, Kofi Kingston a battu Stardust, Natalya a battu Charlotte la championne féminine de NXT, Eric Rowan a battu Luke Harper par disqualification après avoir reçu un coup d’échelle, Ryback & les Usos ont battu Kane & les champions par équipes Miz et Mizdow, enfin Aj Lee a fait abandonner Summer Rae.

Le OMG Moment de l’année revient bien évidemment à Brock Lesnar et sa victoire sur l’Undertaker à WrestleMania 30, les Usos son nommés Tag Team de l’année, la Breakout Star de l’année est Dean Amrbose tandis que Samy Zayn est nommé NXT Superstars de l’année. The Shield remporte le Slammy de la faction de l’année, Hugh Jackman celui du Guest Host de l’année. La Rivalité de l’année est bien évidemment celle entre Daniel Bryan et The Authority.

Cliquez pour commenter

Articles populaires

En haut