Résumé

RAW : Signature de contrat pour John Cena, Seth Rollins et Brock Lesnar pour le Royal Rumble

Ce lundi soir à RAW avait lieu la signature du contrat pour le triple-threat match qui opposera John Cena et Seth Rollins à Brock Lesnar au Royal Rumble.

raw-signature-contrat

C’est un John Cena gonflé à bloc qui ouvre le show. Il sait qu’il a fait le bon choix en ramenant l’Autorité même si ça a coûté leurs boulots à Ziggler, Rowan et Ryback. Il demande à tous ceux qui veulent leur retour d’utiliser le hashtag #AuthoritySucks. De son côté il compte gagner le titre au Royal Rumble et rester chez lui jusqu’à ce qu’ils soient réembauchés, histoire de voir comment ça serait un Wrestlemania sans champion. Il est coupé par HHH et Stephanie qui se moque de sa tentative de campagne virtuelle qui doit faire plaisir à ses anciens collègues. L’enjeu des Survivor Series était très clair dès le début, ils avaient été prévenus qu’il y aurait des conséquences et qu’ils seraient renvoyés en cas de défaite, mais Cena les a convaincu de se battre à ses côtés. Malgré les apparences, Triple H n’a pas apprécié les renvoyer, c’est pourquoi il va donner à Cena une nouvelle chance d’être le héros qui sauve tout le monde. Ryback, Rowan et Ziggler seront réembauchés à la condition qu’il batte Seth Rollins dans un lumberjack match. Ça ne sera pas le cas puisque tous les bucherons passeront Cena à tabac qui sera mis définitivement KO par le Big Show pour la victoire finale de Seth Rollins.

De toute évidence nous dit le Big Show, celui qui a dit que tous les hommes naissaient égaux n’était pas un géant car les géants sont au sommet de la chaîne alimentaire et en tant que géant, tout est facile pour lui. Alors que les gens normaux sont stressés pour leur premier jour de boulot,  lui il a battu Hulk Hogan pour le titre parce que c’est facile. Il ne voit pas Roman Reigns comme de la concurrence parce que c’est un loser et ses fans sont des losers par association. Reigns l’interrompt et Big Show préfère quitter le ring. Il raconte l’histoire de Roman Reigns et le haricot magique sauf que dans cette version c’est le géant qui s’enfuit. La mascarade est interrompue par Harper qui a un match de prévu contre le Big Dog, match remporté par Reigns qui sera ensuite mis KO par Big Show.

Brock Lesnar de retour sur le lieu du crime

Paul Heyman et Brock Lesnar sont ravis de  revenir sur les lieux du crime, c’est à dire la victoire de son client contre l’Undertaker à Wrestlemania. Ce n’est pas étonnant qu’il ait mis fin à la Streak parce qu’après tout c’est le seul à avoir remporté les titres de champion poids lourd NCAA, UFC et WWE. Quand la WWE nous dit que la Streak est éternelle, c’est un fantasme. Quand John Cena nous dit que ses valeurs Hustle, Loyalty & Respect perdureront pour toujours, c’est un fantasme, quand Seth Rollins s’auto-proclame futur de la WWE, est-ce un fantasme ou la réalité ? La seule réalité c’est Brock Lesnar, explique-t-il.

Daniel Bryan est dans le ring est il est super content d’être de retour dans la ville où il a réalisé son rêve et gagné le titre de champion du monde à Wrestlemania. Il y a deux semaines, il a confirmé sa participation au Royal Rumble, ce soir il confirme sa victoire peu importe ce que l’Autorité pense. Il est coupé par Stephanie qui vient lui offrir un exemplaire de son DVD d’exercices de fitness. D’après elle un vrai A+ player ne fait pas que gagner à Wrestlemania, il reste au sommet et ne se blesse pas pendant 8 mois. Bryan lui répond que contrairement à elle, il n’est pas né avec une cuillère en argent dans la  bouche et il a dû se battre pour toutes les opportunités qu’il n’a jamais eu. Peu importe ce qu’en pense The Authority, il ne cessera jamais de se battre. Stephanie lui présente alors son adversaire pour Smackdown : celui qui l’avait blessé, Kane. Il veut monter sur le ring mais se fait repousser par un dropkick, s’en suit alors un brawl en ringside dont Bryan ressort vainqueur.

Macho Man Randy Savage sera introduit au Hall of Fame par Hulk Hogan.

Rusev devait affronter Ryback mais étant donné qu’il n’est pas là, Lana veut profiter de l’opportunité pour remercier The Authority de l’avoir viré. C’est un lâche qui ne mérite d’être dans le même ring que Rusev et les Américains ne méritent pas leur champion. Ryback a de la chance d’avoir été renvoyé, sans quoi il se serait retrouvé dans le Royal Rumble et Rusev l’aurait éjecté lui ainsi que les 28 autres participants.

Une signature de contrat qui finit… comme toutes les signatures de contrat

C’est l’heure de signer le contrat. L’Autorité est déjà dans le ring et ils sont rejoints dans l’ordre par Seth Rollins, John Cena et Brock Lesnar. Heyman est le premier à parler, il dit son client a toujours conquis ce qui se présentait face à lui et le Royal Rumble ne fera pas exception. Il reconnaît être en colère à cause du triple threat car Lesnar n’a pas besoin de perdre le match pour perdre le titre, il se sent trahi. Lesnar se vante d’avoir conquis l’Undertaker, John Cena et Triple H et il est sûr d’en faire de même avec Rollins. Cena prévoit de s’associer à Lesnar pour se débarrasser de Rollins à qui ils doivent tous les deux un bottage de cul, et ensuite de se défaire de Lesnar. Rollins admet que ça a l’air d’être un bon plan, le seul problème, c’est que tous ses plans échouent et celui ne sera pas différent. Ils signent tous le contrat et Rollins tente alors d’attaquer Cena avec sa mallette mais le coup est évité. Cena inflige un AA à Lesnar mais Rollins en profite pour lui infliger un Curb Stomp à lui ainsi qu’à Lesnar.

Dans le reste de la soirée, A New Day a battu l’équipe de Tyson Kidd et Cesaro, Alicia Fox a battu Naomi qui avait une main attachée dans le dos parce que les propos de son mari lors de Smackdown n’ont pas plu aux patrons, le Miz a battu Jey Uso, Nikki Bella a profité d’une distraction de Tyson Kidd pour battre Paige, The Ascension a battu des jobbers inconnus, enfin Rusev a battu Dean Ambrose qui a passé la soirée avec un psy.

Cliquez pour commenter

Les plus lus

En haut