Actualité

Que risquent Seth Rollins et Zahra Schreiber après le leak des photos ?

© WWE.com

On peut presque ici parler d’une affaire de revenge porn, une pratique qui consiste à se venger d’un(e) ex en diffusant sur Internet des photos, vidéos ou contenus à caractère sexuel de celui ou celle-ci. C’est ce qui est malheureusement arrivé à Seth Rollins hier soir alors que se déroulait Monday Night RAW.

Pour replacer le contexte, Seth Rollins est fiancé à une certaine Leighla Schultz depuis l’été dernier. Cette dernière a découvert que son fiancé entretenait une aventure avec une autre catcheuse, Zahra Schreiber, récemment arrivée à NXT.

Pour se venger, Leighla Schultz choisit alors une solution peu recommandable, elle décide de diffuser sur les comptes Instagram et Twitter de Seth Rollins des photos de nu de lui et Zahra Schreiber. Elle a plus tard avoué qu’elle était à l’origine de la publication de ces clichés.

Bien qu’il n’ait pas vraiment à le faire, n’étant pas à l’origine des photos publiées, Seth Rollins s’est excusé sur Twitter après RAW.

Plus tard dans la soirée une fan raconte lors d’un podcast « Asked with Riv & Landin » qu’elle et lui ont entretenu une sorte de relation à distance où les deux s’échangeaient des photos et messages à caractère sexuel sur différents réseaux sociaux après une rencontre lors d’un show de la WWE au Canada.

Une clause de contrat qui pourrait nuire à Seth Rollins et Zahra Schreiber

Une question qui revient sur toutes les lèvres maintenant: qu’est-ce que cela implique pour Zahra Schreiber et Seth Rollins quant à leur avenir à la WWE ? On le sait, la compagnie des McMahon tient à son image de divertissement familial et n’aime pas trop ce genre de scandale. On se souvient de l’affaire entre Drew McIntyre et sa fiancée Taryn Terrell en 2011, une dispute entre les deux dans un hôtel avait nécessité l’intervention de la police. Taryn avait été suspendue puis renvoyée et la carrière de Drew McIntyre n’a plus jamais décollé ensuite.

Depuis 2013, la WWE a ajouté une clause « moralité » dans les contrats qu’elle fait signer à ses Superstars. Pour faire simple, un peu comme les miss France les catcheurs et catcheuses doivent être sûrs qu’il n’existe aucune photo, vidéo au contenu inapproprié les concernant sur Internet ou qui seraient susceptibles d’être publiés. Dans le cas contraire, cette superstar ne pourra pas travailler à la WWE. Reste à savoir où commence l’inapproprié, puisque si l’on prend le cas de Lana, rien ne lui a jamais été reproché malgré son passé de mannequin.

On ne sait pas encore si des sanctions seront appliquées, mais connaissant les différences de traitement entre débutants et superstars confirmées à la WWE, on ne donne malheureusement pas cher du futur de Zahra Shreiber au sein de la compagnie. Quant à Seth Rollins, des sanctions ne sont pas à exclure dans les jours à venir.

2 commentaires

Les plus lus

En haut